Top 14 : Et un champion du monde de plus à Toulon

Top 14 : Et un champion du monde de plus à Toulon©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 07h41

Malakai Fekitoa pose ses valises sur la Rade. Lundi soir lors de la présentation de la nouvelle équipe du RCT pour la saison prochaine, Mourad Boudjellal avait annoncé aux fans présents « la venue imminente d'un centre All Black champion du monde ». Le club a confirmé vendredi que le joueur néo-zélandais en question est bien Malakai Fekitoa, le trois-quarts centre de 25 ans aux 24 sélections sous le maillot des Blacks.

Le RCT et Malakai Fekitoa ont confirmé la nouvelle ce vendredi sur les réseaux sociaux: un contrat de deux ans a bien été paraphé entre les deux parties. Le nouvel entraîneur du club toulonnais Fabien Galthié souhaitait l'arrivée d'un élément de haut niveau à ce poste. Mais les discussions entre l'ancien joueur d'Auckland et le RCT remontent même avant que Galthié ne soit nommé.
Fekitoa a signé son contrat la semaine dernière
En marge du test-match entre le XV de France et les All Blacks de novembre dernier, Boudjellal avait en effet déjà rencontré celui qui allait devenir sa recrue phare de l'été. A l'époque, l'international néo-zélandais d'origine tongienne, en fin de contrat avec la Fédération de son pays, s'interrogeait sur la suite à donner à son contrat avec la NZRU, et ses prétentions salariales avaient de toute façon freiné les intentions de Boudjellal de l'enrôler. Finalement, Fekitoa n'a toujours pas prolongé avec la Nouvelle-Zélande et les deux hommes ont fini par trouver un terrain d'entente. L'Equipe assurait d'ailleurs mercredi que le nouveau joueur toulonnais s'est engagé la semaine dernière en faveur du RCT. Mourad Boudjellal avait à cœur de réaliser « le plus gros coup de l'été sur le marché des transferts ». Objectif atteint pour l'homme fort des Rouge et Noir.
Fekitoa : « J'espère revenir un jour »
Le centre des All Blacks met donc un terme à sa carrière internationale après 24 test-matchs, puisque les joueurs néo-zélandais évoluant à l'étranger ne sont pas sélectionnables avec leur sélection. « Quitter la Nouvelle-Zélande a été la décision la plus difficile de ma vie. Mais après avoir analysé toutes les choses importantes à mes yeux, j'estime que c'est le bon moment pour moi personnellement et pour ma carrière », a déclaré sur Facebook celui qui n'a été appelé que pour le troisième test-match de son équipe face aux Lions britanniques et irlandais (afin de pallier à des blessures). Mais Fekitoa n'écarte pas un retour pour autant : « Où que j'aille travailler, il y a toujours beaucoup à faire. J'espère revenir un jour avec plus d'expérience et de nouveaux succès ».


 
38 commentaires - Top 14 : Et un champion du monde de plus à Toulon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]