Travers défend Andreu et s'en prend à l'arbitrage

Travers défend Andreu et s'en prend à l'arbitrage©Media365
A lire aussi

, publié le mercredi 30 mars 2016 à 16h22

Laurent Travers, co-entraîneur du Racing 92, a pris la défense de son joueur Marc Andreu, convoqué par la commission de discipline de la LNR pour avoir sifflée Frédéric Michalak alors qu'il s'élançait pour taper la pénalité de la gagner lors du match Racing-Toulon (20-21), samedi.

Marc Andreu a créé la polémique après avoir été surpris en train de siffler Frédéric Michalak alors qu'il se préparait à tirer une pénalité à la dernière minute du match entre le Racing 92 et Toulon. Si Michalak a transformé la pénalité et permis à Toulon de s'imposer sur le fil, Andreu s'est excusé pour son comportement mais a tout de même été convoqué par la commission de discipline de la LNR. Laurent Travers, co-entraîneur au Racing 92, a pris la défense de son ailier, ce mercredi en conférence de presse.

« Avec Marc (Andreu), on en a parlé ensemble. Nous aussi, sur le bord du terrain, on a envie que cette pénalité ne passe pas, explique l'ancien talonneur. Je pense aussi que c'est fait dans une volonté de gagner le match. On avait fait ce qu'il fallait pour mener 20-18 et passer devant au score. Dans les tribunes, beaucoup ont sifflé et sur le bord du terrain, les remplaçants ont crié. Marc était sur le terrain mais je ne suis pas sûr qu'il y en ait eu d'autres. Ce n'est pas du tout dans un but antisportif, il regrette son geste. Je vois d'autres choses sur les terrains qui sont beaucoup plus antisportifs que cela. »

Plus que la polémique qui entoure Andreu, ancien Toulonnais, Travers regrette une décision arbitrale qui a précédé ce fait de jeu et qui implique aussi Marc Andreu. Qui tient cette fois le rôle de victime. « Quand on marque l'essai (de Dan Carter), il y a un plaquage à l'épaule de Michalak sur Andreu et personne n'en a parlé. Là, on me parle d'Andreu qui siffle la pénalité. Reprenez l'action et regardez le plaquage, personne n'est convoqué. Le plaquage sans ballon de Michalak sur Andreu, ça vaut normalement essai plus pénalité au coup d'envoi. C'est plus par rapport à ça que je râlais parce que, normalement, la règle veut qu'il y ait essai et on peut mettre pénalité derrière. Je ne suis pas rentré dans la polémique, le match, on l'a perdu, point. Je ne rentre pas dans cette polémique-là. Ce qui est important, c'est que l'on puisse continuer à aller de l'avant. Ce qui me gêne le plus, c'est qu'on dise que Marc Andreu ait pu crier sur la pénalité, mais personne n'a parlé du placage qui a été fait sur l'essai. 

(Propos recueillis par CR)

 
13 commentaires - Travers défend Andreu et s'en prend à l'arbitrage
  • il ppeut y avoir une penalite après un essai de penalite Ce n'est pas la première fois ni j'espère la
    dernière Telle est la règle avertisseur a étudier pour la prochaine fois !!!
    A bon entendeur salut

  • et oui ! tant qu'il n'y a pas eut de pognon eu jeu ils etaient fair play et se foutaient de la gueule des fouteux, maintenant ils sont pareils

  • tout faux Travers,il n'y a pas coup de pied de pénalité après un essai de pénalité, c'est grave de la ramener à ce niveau de compétition et ne pas connaitre la règle,vous l'ouvrez toujours à tort et à travers (excusez) avec votre homologue Labit qui passe plus de temps en tribune que sur le banc,tout le temps suspendu pour ces propos à la limite de débilité sur les arbitres

  • il y a tellement peu de supporters a paris que les joueurs sontobligès de sifler ................

  • Je rève.Je lis l'article puis au-dessous je vois " Ailleurs sur le web" et je vois que le talonneur de Biarritz a affaire avec la justice. Je lis, n'y comprends rien car le racing metro n'est pas dans la poule de Biarritz et je me rends compte que l'article date du 13 novembre 2013.
    On appelle ça des nouvelles fraîches. Allez Orange..........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]