Rugby : Contrôlé en état d'ivresse, Dan Carter s'excuse

Rugby : Contrôlé en état d'ivresse, Dan Carter s'excuse©Media365
A lire aussi

Antoine Huguet, publié le vendredi 17 février 2017 à 08h25

Dan Carter a été contrôlé en état d'ivresse dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris. La star néo-zélandaise du Racing 92 a fait des excuses par la suite.

Dan Carter ne s'en est jamais caché, il aime la France. Et comme tout bon Français, la star du rugby néo-zélandais apprécie (un peu trop ?) le bon vin. Le demi d'ouverture du Racing 92 a été contrôlé en état d'ébriété au volant de son véhicule, dans le XVIIe arrondissement de Paris, non loin des Champs Elysées, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le All-Black, double champion du monde, présentait un taux d'alcoolémie de 0,98 g/l, largement supérieur à la normale (0,5 g/l). Le véhicule de l'ouvreur néo-zélandais, qui avait vraisemblablement oublié son permis de conduire lorsque les faits se sont produits, a été immobilisé (un taux d'alcoolémie délictuel entraîne un retrait de six points) et le joueur devra passer devant les juges prochainement pour connaître la sanction dont il écopera. A noter que le Racingmen, de nouveau à l'arrêt actuellement à la suite d'une blessure aux adducteurs contractée fin janvier, n'a pas été placé en garde à vue, pas plus qu'il n'a eu droit à la case cellule de dégrisement.
Carter : « J'ai fait une grosse erreur »
En revanche, il sera convoqué ultérieurement au commissariat du XVIIeme arrondissement. Jeudi, le joueur, qui avait déjà fait parler de lui récemment après que des traces de corticoïdes aient été retrouvées dans ses urines à l'issue de la dernière finale du Top 14, a présenté ses excuses sur son compte Facebook. « Je suis sûr que beaucoup d'entre vous ont vu les gros titres, écrit Carter. Pas d'excuses : j'ai fait une grosse erreur de jugement et j'ai laissé tomber mon club, mes fans et surtout ma famille. Je dois maintenant laisser le processus policier et judiciaire suivre son cours et faire face aux conséquences. Je suis content que personne n'ait été blessé. Pardon. »



Avec A.C
 
17 commentaires - Rugby : Contrôlé en état d'ivresse, Dan Carter s'excuse
  • Deux poids deux mesures Mr CARTER n'a pas droit à la cellule de dégrisement, mais Mr TOUT LE MONDE passe la nuit en cellule. Il est vrai que l'on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Les policiers auront droit à des places gratuites pour voir jouer leur protégé.

  • ce monsieur qui a elu domicile en france uniquement pour se faire soigner et profiter de la naivete des dirigeants francais tout l'argent qui a ete depense pour ce joueur aurait ete mieux employe dans un centre de formation de jeunes francais ce monsieur qui est en permanence en vacances et en centre de cure pompe autant qu'il peut dans les impots des francais vive la france il n'est pas pret a repartir il a raison tant qu'il y a des Gauzes a la tete des instances rugbistiques cela perdurera bravo

  • Encore un titre pour accrocher le lecteur : " Contrôlé en état d'ivresse !!!" . S'il fallait contrôler certains qui nous contrôlent il y aurait pas mal de surprises !!!

  • çà arrive a beaucoup de gens ,il ne devait pas etre défoncé non plus avec ce taux là

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]