Racing 92 : Laurent Travers : " Tout le monde est perturbé, c'est évident "

Racing 92 : Laurent Travers : ©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le mercredi 15 mars 2017 à 18h56

Jusque-là discret sur la fusion entre le Racing 92 et le Stade Français, Laurent Travers, l'un des coachs des Ciel et Blanc, a déclaré mercredi en conférence de presse que ce projet était super intéressant d'un point de vue sportif.



Laurent Labit, aviez-vous été mis dans la confidence du projet de fusion entre votre club et le Stade Français ?
Il y a peut-être une dizaine de jours on nous a proposé, avec Laurent Labit, d'entraîner cette nouvelle entité sportive, et on y a répondu favorablement, car ce projet nous intéresse. Mais je ne peux pas vous en dire plus au sujet de la fusion, ce qui nous intéresse c'est l'expertise sportive. C'est-à-dire le terrain et je ne suis habilité qu'à vous parler que de ça. Et la réalité du terrain c'est que le Racing 92 est 7eme et que nous restons sur une défaite contre La Rochelle le week-end dernier. Nous avons un gros match face à Montpellier samedi, et quand on voit ce qu'ils ont fait à Clermont, je peux vous dire que nous nous sommes plus focalisés sur ce match que sur la fusion. Je comprends que vous ayez des questions sur le sujet mais vous en savez peut-être plus que moi à l'heure actuelle.

Comment avez-vous préparé ce match dans toute cette tempête médiatique autour du club ?
Tout le monde est perturbé c'est évident, mais à nous aussi de savoir rester concentré sur la chose essentielle, c'est-à-dire le déplacement à Montpellier samedi. Bien sûr, les joueurs sont inquiets au sujet de leur futur au sein du club, mais nous sommes avant tout des professionnels et des compétiteurs.

Travers : « Qui refuserait un tel projet ? »

Est-ce-que les cas d'Henry Chavancy et de Maxime Machenaud, qui ont clairement fait savoir leur refus de prendre part à ce projet, vont poser problème pour la suite de la saison ?
Il faut que l'on parle aux deux joueurs. On n'a pas encore eu l'occasion de le faire car Henry est avec la sélection et que Maxime est blessé. Mais il faut que nous les entraîneurs, et les joueurs, nous restions concentrés uniquement sur le terrain et rien d'autre.

Avez-vous hésité avant de vous engager dans ce nouveau projet ?
Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on est sous contrat avec le Racing 92, et qui refuserait un tel projet ? Donc non ça ne nous est pas venu à l'esprit de refuser. Quand vous regardez sportivement ce que ça peut être, je ne connais pas un entraîneur qui refuserait une telle opportunité.

Que pensez-vous de la grève des joueurs du Stade Français ?
Je suis au quotidien avec le Racing 92. Il y un staff qui est en place au Stade Français qui essaye de faire son travail du mieux possible. Je sais que ce n'est pas facile pour eux, mais c'est leur décision. Donc je ne me permettrais pas de donner mon point de vue sur la situation.

Travers : « La réalité actuelle c'est de faire en sorte que le Racing soit européen »

Est-ce-que vous avez prévu de rencontrer des joueurs du Stade Français ?
Non pas pour le moment. Si on se projette trop dans le futur on a tendance à oublier ce qu'il se passe maintenant. Et la réalité actuelle c'est de faire en sorte que le Racing soit européen l'année prochaine, voire être champion de France cette année. Après il y aura différentes étapes qui arriveront derrière et vous en serez informés.

Qu'en est-il du derby face au Stade Français ?
Selon les résultats des deux clubs d'ici là, peut-être que ce match n'aura aucune influence, en termes de classement. On en parlera en temps voulu. Mais je sais que si on perd ce week-end on devra faire un sans-faute jusqu'à la fin de la saison, si on veut espérer faire quelque chose.

Est-ce-que vous avez déjà composé votre équipe pour la saison prochaine ?
Oui, on s'est amusé avec Laurent Labit à faire un jeu des sept familles (rires). Mais non, nous ne sommes pas encore penchés sur la question.

Est-ce-que vous comprenez les sifflets à Colombes à l'encontre de Dan Carter ?
Dan est le meilleur joueur du monde, et je reste convaincu qu'il le reste encore aujourd'hui. Mais il est avant tout un être humain, et en tant que tel il a des hauts et des bas. Je pense que c'est à l'équipe de l'aider, et que si l'équipe n'est pas au mieux aussi, cela rejaillit sur son meilleur joueur.

 
4 commentaires - Racing 92 : Laurent Travers : " Tout le monde est perturbé, c'est évident "
  • Bravo kiki13, ils sont tous véroles toutes les conneries, les trois quart sont faites par des joueurs étrangers dehors les drogués N.L.et boudjéjé occupe toi donc de ton club au lieu de t'occupé de la fusion ST et RC vire donc ton drogué d'abord avant de donner des leçons aux autres.

  • Que le Racing soit ou non Européen, ça ne doit pas passer par la mort du Stade Français.

  • Bien sûr super intéressant pour sa poire, mais d'autres joueurs n'ont pas le même avis, certains vont se retrouver sur la paille.
    Peut-être que ce Travers risque de retourner à la banque son ancien emploi.

  • non non pas perturbé mais ecoeuré
    pauvre sport qu est devenu le rugby
    du pognon pour voir des etrangers en majorite dans toutes les equipes
    et la pauvre equipe de france qui se dit seulement ouf on a battu les italiens

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]