Perpignan/Accident Rivière : Un nouveau chef d'accusation accablant

Perpignan/Accident Rivière : Un nouveau chef d'accusation accablant©PANORAMIC, Media365

publié le 4 janvier

Le président de l'USAP François Rivière a été victime d'un accident de manège le 18 décembre dernier. De nouveaux chefs d'accusations accablent le gérant du manège.

Plongé dans le coma entre le 18 et 30 décembre dernier, le président de l'USAP François Rivière a été victime de nombreux traumatismes à la tête et au thorax, après avoir été violemment éjecté d'un manège. Le gérant de ce dernier, mis en examen juste après l'accident pour « blessures involontaires » et « travail dissimulé », se voit également mis en examen pour « tentative de dissimulation de délit ». Le propriétaire du manège aurait, peu après l'accident, tenté de réduire la vitesse de l'attraction avant le passage d'un expert. Son fils et son beau-frère ont également été mis en examen pour le même chef d'accusation.

 
1 commentaire - Perpignan/Accident Rivière : Un nouveau chef d'accusation accablant
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]