Thibaut Privat : " Le bon moment pour être en forme "

Thibaut Privat : ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 17 avril

Montpellier s'est imposé ce dimanche à Jean-Bouin face au Stade Français (26-20). Même s'il regrette la perte du bonus offensif, Thibaut Privat se réjouit de cette septième victoire consécutive toutes compétitions confondues.

Thibaut Privat, êtes-vous satisfait de cette victoire à Jean-Bouin face au Stade Français ?
Nous sommes très heureux. Il y a un petit goût amer du fait de la dernière action et de la perte du bonus offensif. Après, nous n'allons pas en faire trop non plus. La victoire ici nous convient parfaitement. On venait avec cet objectif en tête. Le point de bonus est une déception mais voilà ce n'est pas un drame.

Avez-vous trouvé que ce match était tendu au vu du contexte parisien ?
Je ne trouve pas. Les Parisiens sortaient d'un match compliqué en Coupe d'Europe. Ils avaient à cœur de montrer qu'ils avaient de la fierté chez eux. Depuis le début de l'année, ils se font taper dessus. C'est une équipe qui veut laver certains affronts et commentaires. Ils ont eu de la fierté, je ne pense pas qu'on peut en avoir trop et c'est tout à leur honneur. Le match était serré et nous gagnons de peu. Cela tourne en notre faveur car justement nous sommes dans une dynamique positive donc nous avons la tête dans un meilleur d'état d'esprit. Eux, ils sont un peu au fond du trou donc c'est plus difficile de faire tourner le match en leur faveur.

Votre équipe bénéficie actuellement d'une super dynamique...
Il faut en profiter car nous savons qu'il y a toujours des cycles dans une saison, ce n'est jamais rectiligne. Nous avons eu des moments difficiles pendant l'hiver. Aujourd'hui, je crois que c'est le bon moment pour être en forme et garder une dynamique de victoires, surtout pour nous qui allons jouer des matchs éliminatoires dès la semaine prochaine. C'est important également d'avoir cette émulation dans l'équipe.

Les observateurs ont l'impression que vous avez une belle tête de champion. Est-ce également votre avis ?
Nous ne sommes pas les seuls (rires). Quand je vois des grosses équipes comme Clermont ou comme Toulon qui sont sortis de la Coupe d'Europe. Ils vont concentrer toutes leurs énergies et leurs forces dans le championnat. Ils vont en faire un point d'orgueil et de fierté pour effacer leur déception en Champions Cup. Cela en fait des prétendants et des équipes avec des bonnes têtes de champions aussi...

La Challenge Cup est-elle devenue un objectif prioritaire ?
Oui. C'est vrai qu'au départ c'est une compétition qui est un petit peu dans l'ombre et pas forcément très sexy de l'extérieur. Une fois que les phases finales arrivent, cela change un petit peu la donne. Avec un quart de finale, une demi à la maison, je crois que cela a une saveur intéressante quelle que soit la compétition. Nous sentons déjà une excitation pour jouer la demi-finale de samedi.

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Jean Bouin, Jean-François Paturaud.

 
1 commentaire - Thibaut Privat : " Le bon moment pour être en forme "
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]