Top 14 - La Rochelle - Patrice Collazo : " Il faut peut-être passer par là "

Top 14 - La Rochelle - Patrice Collazo : " Il faut peut-être passer par là "©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le samedi 27 mai 2017 à 10h32

Patrice Collazo, l'entraîneur de La Rochelle, n'a pas caché sa déception d'être éliminé aux portes la finale du Top 14 par Toulon (15-18) vendredi soir. Mais l'ancien pilier ne s'est pas attardé sur le carton rouge reçu par Pierre Aguillon, et pense déjà à la suite.

Qu'est-ce qu'il vous a manqué ce soir ?

« Avoir trois points de plus que Toulon, et peut être conserver ce dernier ballon aux 50 mètres, qu'on a lâché sur une passe un peu hasardeuse, et où on s'est retrouvés 60 mètres plus loin à 5 mètres de notre ligne alors que l'on était à quasiment 45 mètres de la leur. Voilà ce qu'il nous a manqué. »

Le carton rouge, vous le trouvez sévère ?

« Est-ce que c'est important, comment je trouve le carton rouge ? Est-ce que ça va changer quelque chose ? Moi je pense que ça ne va rien changer donc je n'ai rien à dire sur ça. »

Mais cela change quand même le cours du match...

« Possible. Oui, on s'est retrouvés désorganisés, on a laissé énormément de force et d'énergie, mais on a quand même été au bout de nous-même.  Quand vous jouez à quatorze contre des équipes comme Toulon, automatiquement la problématique est multipliée par deux. Mais on a quand même mené au score quasiment tout le match, ce carton rouge arrive à 15-6, donc on peut peut-être parler d'un tournant du match, mais ce que je vais retenir surtout c'est que même après le carton rouge, on a eu une attitude, une détermination, une volonté, pour essayer de garder cette avance et mettre Toulon à la faute. Malheureusement sur la dernière possession on a été un peu impatients.»

Vous êtes en infériorité numérique, mais vous restez dans le coup jusqu'aux dernières secondes...

« Oui, on a deux pénalités à tenter qui sont loin, elles ne passent pas, c'est comme ça. Mais c'est surtout la dernière possession, ce manque de maîtrise individuelle...Mais c'est logique parce qu'on a fait quasiment trente minutes à quatorze, donc à un moment on ne peut pas avoir la lumière à tous les étages. »

Est-ce que vos regrets sont aussi sur le début de match, ou vous êtes dominateur sans arriver à scorer ?

« Oui, mais il faut regarder pourquoi on n'a pas scoré. On s'est approchés à 5 mètres de leur ligne, et effectivement on a pris pénalité. Donc voilà, après je crois qu'il n'y a pas grand-chose à dire sur le match qu'a fait Toulon, l'engagement qu'a mis Toulon... On a essayé d'être nous-mêmes comme toute la saison et surtout de jouer avec nos convictions. »
Patrice Collazo : «Beaucoup de personnes n'ont pas compris que le Stade rochelais est en évolution»
C'est une déception pour votre groupe, et pour toute la ville qui s'était déplacée à Marseille ? 

Oui, mais la déception fait partie du jeu, il y en a toujours un qui est déçu, ce soir c'est nous. Donc on va tranquillement remonter dans l'avion, repartir chez nous, récupérer et préparer déjà la saison prochaine. Mais oui la déception est grande. »

Cela restera une saison magnifique quand même ?

« Ça, je laisse les autres en juger. »

Est-ce que ce genre de match peut servir pour la saison prochaine, ou on l'oublie ?

« Si on l'oublie, on repart de zéro. Au contraire, beaucoup de personnes n'ont pas compris que le Stade rochelais est en évolution, en construction, on n'est pas au bout d'un truc. Donc effectivement on a payé cher ce soir pour apprendre, ça fait mal, mais il faut peut-être passer par là pour construire et avoir des bases solides. Mais les bases solides, on les avait déjà avant.»





 
12 commentaires - Top 14 - La Rochelle - Patrice Collazo : " Il faut peut-être passer par là "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]