A eux de faire rebondir Grenoble

A eux de faire rebondir Grenoble©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 20 avril 2017 à 13h39

Mathématiquement relégué en Pro D2, le FC Grenoble a communiqué ce jeudi le nom de ceux qui s'assoiront sur le banc isérois la saison prochaine. Il s'agit du duo Glas-Senekal.

Le couperet est tombé le week-end dernier, suite à une lourde défaite à domicile contre Clermont (18-59). Grenoble, treizième de Top 14, ne peut désormais plus espérer sortir de la zone de relégation et évoluera donc la saison prochaine en Pro D2. Le 14 mars dernier, alors que le club isérois était embourbé dans une sombre affaire de viol présumé, le président Eric Pilaud avait annoncé que le staff de Bernard Jackman ne serait plus aux commandes de l'équipe en 2017-2018. Il lui fallait dès lors trouver de nouveaux entraîneurs. Leurs noms ont été officiellement dévoilés ce jeudi, via un communiqué de presse. Comme pressenti, Stéphane Glas et Dewald Senekal seront aux manettes. Le premier s'occupera des lignes arrières et de l'animation offensive, tandis que le second aura la responsabilité des avants et des zones de contacts. Franck Corrihons, lui, revient en tant que directeur technique, alors qu'Andrew Farley reste le Team Manager. « Par ces décisions, nous souhaitons clairement poursuivre la construction d'un projet solide, durable, partagé, destiné à remettre l'équipe dans une perspective de retour dans l'élite haute du rugby français dans les meilleurs délais, » a affirmé le FCG dans ce communiqué.

LE STAFF DU FC GRENOBLE POUR LA SAISON 2017-2018
Entraîneur des arrières : Stéphane Glas
Entraîneur des avants : Dewald Senekal
Responsable de la défense et de la vidéo : Cyril Villain
Entraîneur des habilités techniques : Jérôme Vernay
Préparation physique : Johnny Claxton, Patrick Chassaing, Benjamin Simon Cote
Team Manager : Andrew Farley

 
3 commentaires - A eux de faire rebondir Grenoble
  • Je ne connais pas la qualité des membres de ce staff, mais en quantité il est entièrement suffisant. Huit personnes (sans compter Franck CORRIHONS) autour d'une table pour faire l'analyse d'un match, cela me semble beaucoup. De plus, je pense que sur trois responsables de la préparation physique, il y en a deux de trop ...
    On sait très bien que les staffs hyper-structurés ne peuvent pas bien fonctionner et conduisent immanquablement à l'échec.
    Néanmoins, je souhaite bonne chance au FCG qui devrait rapidement remonter, car il a largement sa place en Top 14, eu égard au potentiel économique de la ville et de sa région et aux très nombreux Isérois amateurs et connaisseurs de rugby.

  • Enfin, une décision qui aurait due être prise il y a 6 mois. D'autant que la rumeur prétend qu'il y a autant de "techniciens" dans le staff, qu'il y a de joueurs.Mais dont la masse salariale a empêché de faire signer des joueurs de renom qui ont grandement maqué durant toute la saison. Ce qui démontre l'incompétence des dirigeants.Entraineur principal compris. Grenoble terre de rugby ? Non, terre d'Irlande. Avec une organisation administrative à l'image de ce que font les "politiques français. Créer des emplois "cadres " en surnombre, là où on devrait les diminuer. Ce qui fait que l'on ignore le ou les responsables en cas de difficultés. D'ailleurs, pourquoi la presse n'a t'elle jamais indiqué nominativement et quantitativement ceux qui compôsent le staff ?

  • Bon courage MESSIEURS , en espérant ne pas supporter un e rétrogradation due aux finances .
    Les supporters sont la ,14000 contre CLERMONT , il ne manque plus quedu jeu ,de la défense et un staff serieux ;

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]