Top 14 (J16) : Brive vient à bout de Grenoble

Top 14 (J16) : Brive vient à bout de Grenoble©Media365

Guillaume MARION, publié le samedi 07 janvier 2017 à 16h41

Défait à la sirène le week-end dernier contre le Stade Français, Brive a pris sa revanche contre Grenoble à la maison.

Si Gaëtan Germain a rapidement donné l'avantage aux Corréziens sur pénalité (3-0, 2eme), c'est bien les visiteurs qui faisaient le jeu. Après un début d'action sur l'aile gauche, les Isérois ont envoyé le ballon sur l'autre aile, et Arnaud Héguy a lancé Xavier Mignot le long de la ligne. Le jeune ailier grenoblois, d'un coup de pied, a déposé Teddy Iribaren à la course pour inscrire le premier essai de la rencontre (3-7, 15eme). Mais indisciplinée, l'équipe de Bernard Jackman a laissé au buteur de Brive l'occasion de rajouter neuf points au pied (12-7, 31eme). Une nouvelle fois la mêlée de Grenoble leur a coûté cher, comme quand Alexandre Dardet a pris un carton jaune pour des fautes répétées (29eme). Pire, Gilles Bosch s'est raté sur deux tentatives avant la pause, mais Grenoble ne comptait que cinq longueurs de retard.
Grenoble s'est donné le droit de rêver
Au retour des vestiaires, sur une offensive du FCG, Julien Le Devedec a laissé ses coéquipiers à 14 pour une obstruction proche de son en-but. Les Grenoblois ont alors insisté en prenant la pénaltouche. Sur un groupé pénétrant, c'est Héguy qui est allé derrière la ligne, mais derrière le buteur isérois a encore manqué la mire (12-12, 44eme). Après une nouvelle pénalité de Germain, Brive a une nouvelle fois cédé. Suite à une pénalité rapidement jouée par Fabrice Estebanez, Charl McLeod s'est faufilé dans la défense adversaire pour aplatir entre les perches. Tout juste rentré, Jonathan Wisniewski l'a transformé puis a passé une pénalité, et à l'heure de jeu, Grenoble était devant avec le bonus offensif en prime (15-22, 58eme) ! Mais, juste après, Brive a enclenché la marche avant. Après plusieurs temps de jeu, Fabian Sanconnie a trouvé la faille dans la défense de Grenoble et a relancé son équipe (20-22, 61eme).
Une bien maigre consolation pour le FCG
Avec la transformation ratée de Germain, les avant-derniers du Top 14 était encore en tête au tableau d'affichage. Et à dix minutes de la fin du match, Grenoble a obtenu une pénalité suite à une touche. Mais, d'ordinaire si précis et précieux, Wisniewski a raté sa tentative et son équipe restait alors à portée du CAB. Dans la foulée, les hommes de Nicolas Godignon ont mis à la faute les Grenoblois et Germain a donné la victoire aux siens de loin (23-22, 72eme). Car derrière, les Isérois n'ont pas réussi à reprendre l'avantage et se sont donc inclinés d'un rien une nouvelle fois. Si Brive s'éloigne encore un peu plus de la zone rouge et peut voir devant, avec deux points de retard sur la 6eme place, Grenoble peut s'en vouloir. En ne repartant qu'avec le bonus défensif de Corrèze, ils ont raté un gros coup et pointent encore à neuf points de Lyon OU, qui a un match en moins.

 
4 commentaires - Top 14 (J16) : Brive vient à bout de Grenoble
  • Enfin un match que Grenoble aurait dû gagner. J'aime bien l'équipe de Brive, mais à croire que Grenoble ne voulait pas les battre, même Wisnieski rate une pénalité largement dans ses cordes.
    Pour la prochaine saison, à part le LOU, les équipes du Sud Est vont, l'une se refaire une santé en PRO D2 (Grenoble), et l'autre en Fédérale (Bourgoin), 2 anciens fleurons du rugby français qui n'ont malheureusement pas les moyens de se payer à prix d'or des joueurs de l'hémisphère Sud.

    Beaucoup de regrets pour Bourgoin qui fut un grand club et a fourni des joueurs de valeur qui ont fait le bonheur de clubs plus riches que celui qui les avait formés .
    Brive a le plus petit budget du Top14 et rarement les faveurs arbitrales : et ma foi le buteur fait partie du jeu comme l'arbitre ...
    Germain contacté par le RCT a préféré rester à Brive , ce dont les supporters brivistes se félicitent .

    Très bonne image de ce match Renardeau74. A croire que Grenoble ne voulait pas gagner le match. Une erreur payée cash qui conduit à l'essai Briviste avec un ballon rendu au pied au départ de l'action par Wisnieski. Et puis la malchance du butteur sur la pénalité à 5 min de la fin. Dommage car cette équipe envoie du jeu n'est pas récompensée de son audace.

  • encore un match ou l arbitre malgré les détractracteurs a favorisé des coujes perdus sur leurs terres et qui gagnent grace encore grace a leur buteur !ils peuvent lui faire une statue car sans lui ils seraient a la derniere place.ceci dix les grenoblois ne méritaient pas de perdre ce soir!

  • des joueurs brivistes refusant de jouer
    des grenoblois avantagés par l'arbitre (comme au match allée ! ou 3 carton jaune pour chacune des équipe mais Brive écopait des plusieurs matchs de suspension alors que les grenoblois n'avaient rien eux !

    un arbitre totalement a la rue ( juste avant le 2eme essai validé (sans voir le ballon) - il accorde l'essai pour le refuser
    micro faute de ledevedec = carton jaune
    ensuite maule briviste obstruction d'un grenoblois et il donne mêlée a Grenoble avant que quelqu’un le prévienne de la faute ( pas de carton alors quelle est énorme)
    le pilier grenoblois gauche constamment en travers mais jamais réprimande!

    enfin bon ...!

    Grenoble avantagé par l'arbitrage !!!!!!!!!!!!!!. Je ne suis pas sur d'avoir vu les mêmes matchs.

  • Là, il ne faut pas être cardiaque . Le type de rencontre qui peut faire " passer de vie à trépas " .
    Autant Brive méritait de gagner à Paris, autant c'est Grenoble qui méritait de repartir de la Corrèze avec la victoire ( après avoir pointé trois essais et titiller le bonus offensif) ..
    Mais cette fois-ci la petite pénalité qui va bien, a bénéficié à Brive en lui permettant de gagner d'un tout petit point ...
    Le CAB a eu chaud face à des Grenoblois qui n'étaient pas venus en Corrèze pour déguster confits et foies gras de canards ....

    Bonne analyse, comme quoi les vainqueurs ne sont pas forcément les plus méritants sur le terrain !
    Et oui les brivistes auraient dû repartir avec la victoire la semaine dernière :
    ça n'a tenu qu'à la " petite pénalité qui va bien " et elle était pour le SF ...

    Bonjour Nazca, long silence, j'espère que vous allez bien. Bonne journée

    Tout va bien Zéphyr, après une période difficile ... J'ai juste pris du recul avec le forum . Après le décès de ma mère en décembre, j'ai en ce moment toute la paperasse de la succession à gérer et de plus l'une de mes petites filles ( pas la championne CSO, l'autre) a été opérée d'un problème épileptique (provoquant des absences) la semaine dernière à la Fondation Rothschild à Paris . (opération délicate réussie)
    Bonne soirée .

    Au chagrin, il faut ajouter la paperasse... je partage votre peine. Surtout une bonne santé à votre petite fille avec l'espoir que tout cela ne sera plus qu'un lointain souvenir, j'imagine que pour les parents et grands parents ce n'est pas facile à affronter... J'ai également pris un peu de recul avec le forum... lassitude et petit coup de mou hivernal. Bonne journée pour ma part je vais aller traquer le cliché... parfait ou presque ;-)))

    Bonjour Zéphyr ... Cette opération du cerveau qui a duré cinq heures n'a pas eu d'impact sur ses facultés intellectuelles: elle réagit très bien aux tests de lecture, d'écriture, de compréhension de texte et de calcul .. Il suffit d'être confronté à ce problème pour se rendre compte que de nombreux enfants sont touchés ..
    D'ailleurs à la Fondation Rothschild à Paris , ils opèrent environ quatre cents enfants par an atteints d'épilepsie qui provoque des absences .

    Bon courage à elle et surtout une pleine forme très rapidement...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]