C'était chaud, mais le RCT se qualifie pour les demi-finales en battant Castres

C'était chaud, mais le RCT se qualifie pour les demi-finales en battant Castres©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le vendredi 19 mai 2017 à 22h58

Chahuté par une vaillante équipe castraise et mené au score pendant une partie de la rencontre, le RCT s'en est remis à Halfpenny pour renverser la vapeur (26-22) et se qualifier pour les demi-finales.

En 2013 et en 2014, cette affiche correspondait à une finale de Top 14. En ce mois de mai 2017 cependant, Toulon et Castres ne se disputent plus le Bouclier de Brennus, mais la qualification pour les demi-finales du championnat. Respectivement quatrièmes et cinquièmes de la saison régulière, Toulonnais et Castrais s'affrontent en effet en barrages avec la ferme intention de s'imposer pour rejoindre La Rochelle dans le dernier carré. Leigh Halfpenny ouvre le score dès la deuxième minute de jeu (3-0, 2eme), Benjamin Urdapilleta lui répond une poignée de secondes plus tard (3-3, 4eme). La bataille est âpre, les velléités offensives ont du mal à se développer. François Trinh-Duc tente sa chance sur un drop, mais le ballon heurte le poteau (14eme). Les Toulonnais pilonnent la défense castraise et Laurent Delboulbès, idéalement servi par Trinh-Duc, parvient à trouver la faille (10-3, 19eme). Urdapilleta réduit l'écart (10-6, 22eme), mais les Varois conservent la mainmise sur le ballon et mettent régulièrement à mal le CO, sans pour autant faire la différence au tableau d'affichage. Les buteurs se rendent coup pour coup et le RCT rentre aux vestiaires avec seulement quatre points d'avance (13-9).

Halfpenny sort Toulon de l'ornière

Castres passe à deux doigts de refroidir l'ambiance dès la reprise, mais l'essai de Thomas Combezou est finalement refusé après arbitrage vidéo (47eme). Les joueurs de Richard Cockerill et de Matt Giteau se retrouvent néanmoins en infériorité numérique suite au carton jaune reçu par Liam Gill (47eme). Les Tarnais reviennent à un petit point grâce à leur buteur argentin (13-12, 47eme). Non loin de sa ligne, Drew Mitchell commet un en-avant que l'arbitre juge volontaire. Verdict : l'Australien écope d'un carton jaune et les visiteurs, qui ont vu une occasion nette être annihilée par cet en-avant, bénéficient d'un essai de pénalité (13-19, 56eme). A treize et mené de six points, le RCT doit absolument réagir. Pour cela, il s'en remet à son arrière gallois. Halfpenny passe une pénalité (16-19, 60eme) avant d'aller à dame quelques minutes plus tard, concluant en bout de ligne une belle action collective (23-19, 64eme). Le joueur du XV du Poireau donne une plus grande avance à son équipe à une dizaine de minutes du terme de la rencontre (26-19, 71eme). Urdapilleta offre à ses coéquipiers le droit d'espérer (26-22, 73eme). En vain. Meilleure défense du Top 14, le Castres Olympique a fait la course en tête pendant quelques minutes en deuxième période et aurait pu décrocher le gros lot. Mais Toulon a su se ressaisir à point nommé et s'en est remis à un Leigh Halfpenny des grands soirs pour s'imposer. Le club de la Rade prendra donc la direction de Marseille la semaine prochaine pour y défier le Stade rochelais. Une demie qui promet elle aussi d'être bouillante...

 
16 commentaires - C'était chaud, mais le RCT se qualifie pour les demi-finales en battant Castres
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]