Montpellier, la belle affaire

Les Montpelliérains ont décroché une belle victoire sur la pelouse du Racing-Métro. (Maxppp)

Les Montpelliérains ont décroché une belle victoire sur la pelouse du Racing-Métro. (Maxppp)

En déplacement à Colombes pour affronter le Racing-Métro, Montpellier a décroché une troisième victoire consécutive (12-16) ce samedi, lors de la 8e journée de Top 14. Parmi les autres résultats, Bayonne a dominé Agen (37-16), le Stade Français s’est imposé à Mont-de-Marsan (28-30) et Grenoble s’est offert l’Usap (28-23).

RACING-MÉTRO 92 - MONTPELLIER: 12-16
Consulter aussi: Le film du match

Vainqueur à Bordeaux-Bègles, puis contre Castres, Montpellier avait l'occasion de remporter une troisième victoire d'affilée en Top 14. C'est chose faite, puisque le club héraultais s'est montré plus solide pour s'imposer sur la pelouse du Racing-Métro 92 (16-12), samedi à l'occasion de la 8e journée du championnat. Sous une pluie battante, les deux équipes ont eu bien du mal à développer leur jeu au stade Yves-du-Manoir. La première mi-temps se révèle d'ailleurs globalement décevante et seule une pénalité de Paillaugue (25e) offre à Montpellier un court avantage à la pause (0-3). Frustrés d'être menés malgré une évidente possession de balle, les Parisiens repartent au charbon dès la reprise et enchaînent les points par l'intermédiaire de Machenaud, permettant à son équipe d'être en tête à l'heure de jeu (9-6, 58e). 

Mais c'était sans compter sur l'opportunisme en contre de Bias, qui doit s'y prendre à deux fois pour aplatir derrière l'en-but et permettre aux Héraultais, après arbitrage vidéo, d'avoir quatre points d'avance (9-13, 60e). Grâce à une nouvelle pénalité de Paillaugue, les joueurs de Fabien Galthié ont même un bel avantage à la 62e minute (9-16). Le dernier coup de pied de Machenaud n'y change rien et, malgré une touche finale intéressante, le Racing-Métro 92 doit s'incliner (12-16) et se contenter du point de bonus défensif. En revanche, tout baigne dans l'Hérault. Au classement, Montpellier est 4e, le Racing 8e.

Prochains matches: Perpignan - Racing-Métro 92 ; Montpellier - Grenoble

MONT-DE-MARSAN - STADE FRANÇAIS: 28-30
Consulter aussi: Le film du match

Soir de premières
Après quatre tentatives infructueuses, le Stade Français a signé sa première victoire de la saison à l'extérieur pour le compte de la 8e journée de Top 14 face à Mont-De-Marsan (28-30). En glanant le point de bonus défensif, le Stade Montois obtient quant à lui son premier point de la saison. Auteurs d'une entame sérieuse, en conquête notamment, les Jaune et Noir marquent ensuite le pas et souffrent face à la vitesse des enchaînements proposés par les visiteurs. Le premier acte se résume alors à un duel de buteurs entre Claverie et Porical, remporté par ce dernier grâce à la domination de sa formation (9-18, mi-temps).

Christophe Laussucq, au micro de Rugby +, garde en tête le retour clermontois du weekend précédent (10-22, mi-temps) et craint un retour de son hôte du jour. Son inquiétude se confirme lorsque Baleinadogo inscrit l'unique essai de la rencontre (19-21, 57e) avant que Claverie ne donne l'avantage aux siens à la suite du carton jaune, très sévère, adressé à Parisse (25-24, 68e). Avantage de courte durée car la botte de Porical refroidit immédiatement le Stade Montois une première fois (25-27, 69e) avant de récidiver à la suite d'un drop de Claverie (28-30, 73e). Au bénéfice de ce succès, le Stade Français se hisse au 10e rang.

Prochains matches:Mont-de-Marsan - Bordeaux-Bègles ; Stade Français - Toulouse

BAYONNE - AGEN: 37-16
Consulter aussi: Le film du match

L'Aviron ne rame plus
Après avoir été accroché cinquante minutes par Agen, Bayonne a pris le large en s?imposant largement (37-16) lors de cette 8e journée de Top 14. Benjamin Boyet a été le grand homme du match avec 32 points à son actif. L'Aviron rentre le mieux dans cette partie et Boyet ouvre le score logiquement (3-0, 4e). Le buteur bayonnais rajoute deux nouvelles pénalités à son actif (9e et 12e) et permet à son équipe de mener (9-0). Agen, dans le doute, se rassure en inscrivant le premier essai du match grâce à une belle percée de Pelesasa, qui transmet le cuir à Avramovic (9-7, 15e).

Les visiteurs prennent même l'avantage grâce à un coup de pied de Goosen (9-10, 19e). Mais c'est sans compter sur les nombreuses fautes des visiteurs et l'adresse de Boyet, qui ajoute deux nouvelles pénalités à son actif (15-10, 23e et 32e). Goosen lui donne la réplique (15-13, 33e), mais peu avant la pause, Boyet inscrit trois points supplémentaires (18-13, 37e). En seconde période, Boyet reprend son festival (44e, 54e, 56e et 62e). Goosen sauve l'honneur du côté agenais avec une seule pénalité (45e). L'Aviron est récompensé de sa domination par un essai de Garcia, transformé par l?inévitable Boyet (37-16, 73e).

Malgré une réaction du SUA en fin de match, Bayonne obtient un succès mérité. Au classement, Bayonne reste 11e avec 15 points devant son adversaire, Agen, 12e avec 14 points.

Prochains matches:Toulon - Bayonne ; Agen - Castres

GRENOBLE - PERPIGNAN: 28-23
Consulter aussi: Le film du match

Grenoble avec le coeur
Lesdiguières reste un bastion imprenable ! Invaincus dans leur antre depuis 18 matches avant le coup d'envoi de cette rencontre face à l'Usap, les Grenoblois sont parvenus à prolonger leur superbe série au terme d'un match au scénario renversant (28-23). La première période tourne légèrement à l'avantage des Isérois. S'ils n'ont pas la possession du ballon, les locaux se montrent appliqués défensivement et réalistes en attaque. Courrent réalise un sans-faute à 4/4 et permet à sa formation de regagner les vestiaires avec trois longueurs d'avance (12-9).

En seconde période, la physionomie de la partie change quelque peu. Les Catalans montent en puissance et sont finalement récompensés lorsque Hook inscrit le premier essai de la partie (60e). S'en suit un chassé-croisé qui voit l'Usap tenir la corde à quatre minutes du coup de sifflet final. Avec le coeur, Grenoble jette ses dernières forces dans la bataille et finit par forcer la décision grâce à un essai de 80 mètres aplati par Butonidualevu (78e). 

Le promu grenoblois continue de surprendre et poursuit son sans-faute à domicile pour pointer au pied du podium. Perpignan, de son côté, décroche enfin un point hors de ses bases mais pourra nourrir de sérieux regrets au regard de sa prestation...

Prochains matches:Montpellier - Grenoble ; Perpignan - Racing-Métro 92

BORDEAUX-BEGLES - TOULOUSE: 32-34
Consulter aussi: Le film du match

Comme la saison dernière, le Stade Toulousain aura été tout près de s'incliner à nouveau sur le terrain de l'Union Bordeaux-Bègles ce samedi, en clôture de la 8e journée du Top 14, avant de s'imposer in extremis sur le pelouse de Jacques-Chaban-Delmas grâce à un essai de pénalité obtenu après la fin du temps réglementaire face à des Girondins réduits à quatorze, et que Luke McAlister transformera (32-34). Auparavant, l'UBB, malgré la bonne entame des champions de France, symbolisée par l'essai initial de Louis Picamoles, avait su inscrire 26 points, dont trois essais de Connor et Talebula, auteur d'un doublé, sans en rendre un seul. En vain...

Prochains matches:Mont-de-Marsan - Bordeaux-Bègles ; Stade Français - Toulouse

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile
Le Top 14 en vidéos