Perpignan, le zéro de conduite

 perpignan-clermont

L'Usap n'a pas été à la hauteur face à Clermont. (Reuters)

Perpignan a essuyé une troisième défaite de rang sur la pelouse de Clermont (31-53), samedi, à l'occasion de la troisième levée de Top 14. De leur côté, Toulon, Castres et Montpellier ont confirmé leurs bonnes dispositions face à Mont-de-Marsan (29-15), Bayonne (31-10) et Agen (32-15). Enfin, le Racing-Métro 92 a rebondi face à Bordeaux-Bègles (18-7).

CLERMONT - PERPIGNAN : 53-31
Consulter aussi: Le film du match

Ce match de la 3e journée entre Clermont et Perpignan est à n'en pas douter le plus spectaculaire de ce début de saison. La bagatelle de onze essais ont été inscrits dont sept en faveur des Jaunards, victorieux avec le bonus offensif à la clé (53-31). Le cauchemar catalan a débuté très tôt dans ce match avec la sortie sur blessure dès la 6e minute de Mas, le capitaine de l'Usap. Quelques minutes plus tard, son remplaçant Pulu se blesse à son tour! A présent sans pilier droit disponible, la règle de la carence contraint Perpignan à jouer à 14 car les mêlées seront simulées par mesure de sécurité. Dans la foulée, le vice-capitaine de l'Usap, Pérez, sort à son tour sur blessure (23e)! Le score de 27-10 à la pause demeure anecdotique pour des visiteurs abattus. Malgré leur infériorité numérique et de nouvelles blessures (Sid et Bosch), les Sang et Or n'abdiquent pas et inscrivent trois essais durant le second acte (49e, 64e, 68e) qui privent temporairement le XV des Volcans du bonus offensif. Frayeur de courte durée pour le public de Marcel Michelin car Bonnaire s'offre un doublé en fin de match, synonyme de bonus offensif. Au bénéfice de leur second succès de la saison, les Jaunards se hissent provisoirement au second rang. En revanche le calvaire de l'Usap n'en finit pas: zéro pointé après trois journées et une cascade de blessés!

Prochains matches: Clermont - Racing-Métro 92 ; Perpignan - Bayonne

MONT-DE-MARSAN - TOULON : 15-29
Consulter aussi: Le film du match

Toulon sait voyager

Longtemps réputé pour sa solidité dans son antre de Mayol, Toulon se découvre des vertus de voyageur. Les hommes de Bernard Laporte ont décroché leur troisième succès en autant de déplacements depuis le début du championnat, et occupent une très belle première place en compagnie de Biarritz. Pas forcément brillant, et avec un Wilkinson seulement "moyen" au pied, le RCT s'est montré pragmatique et repart de Mont-de-Marsan avec un point de bonus offensif plutôt heureux. Car si Armitage avait exploité une perte de balle montoise dès la 6e minute, ce n'est qu'en fin de match que Toulon a corsé l'addition, grâce à la puissance de ses avants, Van Niekerk (73e) et Gunther (76e) concrétisant deux belles séquences collectives des "gros" du RCT. L'addition est donc sévère pour Mont-de-Marsan qui a fait mieux que jeu égal pendant 65 minutes grâce à une belle solidarité et surtout grâce à la botte d'un impeccable Duvallet (5/5). Le promu landais a encore flanché physiquement en fin de match et n'est toujours pas récompensé sur le plan comptable.

CASTRES - BAYONNE : 31-10
Consulter aussi: Le film du match

Le CO sans complexe

Au terme d'un match bien maîtrisé par le Castres olympique, qui s'impose 31-10, les courageux Bayonnais repartent bredouilles du stade Pierre-Antoine. Pourtant ce sont les Basques qui ont enflammé ce début de rencontre en inscrivant à la 3e minute, par Marmouyet, le premier essai de la partie.L'engagement fait rage des deux côtés, mais grâce à la réussite au pied du demi de mêlée castrais, Kockott et l'essai de Dulin (14e), les Tarnais gardent la main sur le match. Après un but de pénalité validé par le bayonnais Garcia, les deux formations rentrent aux vestiaires sur un score serré de 11-10. La seconde mi-temps tournera en faveur des locaux qui multiplient les temps de jeu. Deux nouvelles pénalités de Kockott (45e et 60e), deux essais transformés signés Martial (51e) et Capo Ortega (71e) creuseront l'écart au score. Seul déception de cette rencontre, l'absence de point de bonus offensif qui fait défaut à la formation tarnaise depuis deux matchs. La semaine prochaine, Castres se déplacera au Stade Français et Bayonne à l'USAP.

Prochains matches:  Stade Français - Castres ; Perpignan - Bayonne

MONTPELLIER - AGEN : 32-15
Consulter aussi: Le film du match

Montpellier avec autorité

Vainqueur de Clermont samedi dernier, Montpellier a décroché un nouveau succès à domicile contre Agen (32-15). Les Lot-et-Garonnais subissent eux leur troisième revers en autant de rencontres cette saison. Le début de match est à l'avantage des Agenais qui profitent d'un vent favorable pour camper dans la moitié de terrain adverse. Leur buteur Conrad Barnard concrétise leurs efforts sur sa première tentative (3-0, 8e). Mais à partir de ce moment-là, les locaux vont monter en puissance et Benoît Paillaugue récompense la domination des siens en égalisant (3-3, 14e). Les Héraultais continuent de jouer au large et font la différence après le carton jaune d'Erbani, coupable d'un hors-jeu (26e). Trinh-Duc navigue dans la défense agenaise avant d'être mis au sol mais Jgenti ramasse le ballon et aplatit en force (10-3, 27e). Le jeu s'équilibre au retour des vestiaires jusqu'à l'heure de jeu (13-9). Les joueurs du MHR glanent le point de bonus offensif en l'espace de cinq minutes grâce à deux essais implacables de Carraro (63e) et Nagusa (25-12, 68e). Même si Barnard redonne l'espoir à Agen d'accrocher le point de bonus défensif (25-15, 73e), c'est Tomas qui va parachever la démonstration des locaux (32-15, 75e) avec un quatrième essai. Montpellier se rendra à Biarritz samedi prochain lors de la 4e journée tandis qu'Agen devra composer avec un nouveau déplacement compliqué à Toulouse.

Prochains matches: Biarritz - Montpellier ; Toulouse - Agen

RACING-METRO 92 - BORDEAUX BEGLES : 18-7
Consulter aussi: Le film du match

Germain guide le Racing

Pour son premier déplacement de la saison en Top 14, l'Union Bègles-Bordeaux n'a pas fait le poids face au Racing, ce samedi au stade Yves-du-Manoir. Les locaux s'imposent grâce à un excellent Gaëtan Germain, auteur de la totalité des points de son équipe (18-7). Si le premier acte est un régal de jeu, il est en revanche plombé au tableau de marque par deux équipes qui ont tendance à précipiter leurs actions. Le Racing parvient néanmoins à débloquer le score grâce à deux pénalités de Germain (6-0, 29e), lequel figure donc comme le seul marqueur du match avant le retour aux vestiaires. La tâche se complique un peu plus pour l'UBB après la pause. Alors que Lopez vendange sa deuxième pénalité du match, Germain lui, s'amuse en sanctionnant à quatre reprises encore l'indiscipline bordelaise. Les visiteurs craquent pour de bon face à la puissance pack ciel et blanc, mais parviennent néanmoins à sauver les meubles à l'ultime minute de la rencontre grâce à Treloar, qui aura pour lui l'honneur d'avoir inscrit le seul essai de la soirée. Avec ce premier succès de la saison à domicile, le Racing en profite pour atteindre la 4e place (8 points) ; l'Union elle, rétrograde à la 9e (4 points).

Prochains matches: Clermont - Racing-Métro 92 ; Toulon - Bordeaux-Bègles

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !