Clermont a ramé

Les Clermontois ont arraché la victoire à Bayonne. (Maxppp)

Les Clermontois ont arraché la victoire à Bayonne. (Maxppp)

Pour l’ouverture de la saison, Clermont a décroché ce samedi sa première victoire à l’extérieur en s’imposant à Bayonne (6-13), lors de la 1ère journée de Top 14. Parmi les autres résultats, le Stade Français a dominé Montpellier (32-16), le Racing-Métro a gagné à Agen (20-24), le promu grenoblois a créé la surprise à Bordeaux-Bègles (28-29) et le BO a disposé de Mont-de-Marsan (35-10).

BAYONNE - CLERMONT: 6-13
Consulter aussi: Le film du match

Pour le compte de la 1e journée de Top 14 2012/13, Clermont a parfaitement lancé sa saison en ramenant les quatre points de son déplacement à Jean Dauger contre Bayonne (6-13).

Ce match sent bon la rentrée. Pas de round d'observation, on attaque tous les ballons de part et d'autre lors des dix premières minutes. Or les maladresses et le manque d'automatismes hachent le jeu. Poussé par son public, l'Aviron prend un certain ascendant dans le jeu et concrétise sa supériorité par la botte de Potgieter (3-0, 24e) après deux échecs de longue distance (15e, 22e). Parra égalise à la demi-heure de jeu (3-3, 30e) et ce sera le score à la pause en dépit d'un net regain de forme auvergnat (33e, 37e).

Au retour des vestiaires, les Jaunards inscrivent un essai, dans leur style caractéristique, par l'intermédiaire de Buttin, au terme d'une longue séquence initiée au centre du terrain (3-10, 44e). En retard au tableau de marque, Bayonne prend le jeu à son compte mais sa domination demeure stérile. Potgieter manque trois pénalités lors du second acte (50e, 67e, 69e) ! Impuissants, les Bayonnais ne s'en relèvent pas et encaissent même une pénalité de Parra (6-13, 75e) alors que les visiteurs sont réduits à 13. Une ultime tentative manquée de Parra (79e) a même bien failli priver les Basques du bonus défensif.

Le club basque aura l'occasion de se racheter lors de la seconde journée face au Stade Français. Nul doute qu'il sera attendu au tournant par son public.

Prochains matches:Bayonne - Stade Français ; Montpellier - Clermont

AGEN - RACING-METRO: 20-24
Consulter aussi: Le film du match

Le Racing démarre fort
Le Racing n'a pas perdu de temps au démarrage ! Pour son entrée dans le Top 14 version 2012-2013, samedi à Agen, la formation francilienne a disposé de son hôte (20-24), glanant sa première victoire à Armandie depuis son retour parmi l'élite hexagonale.

Le début de rencontre est pourtant à l'avantage des locaux. Le SUA se montre plus tranchant, est à l'initiative et est logiquement récompensé par un essai de Skeate au quart d'heure de jeu (11-3, 15e). Sonnés, les Parisiens laissent passer l'orage avant de grignoter peu à peu leur retard. Réduits à treize, les visiteurs font le dos rond et sont toujours dans le coup à la pause (17-12).

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie change radicalement. Dominateurs en conquête, incisifs sur les percussions et maîtres en réalisme, les Racingmen retournent la situation. Germain réalise un festival au pied en inscrivant quatre pénalités durant le second acte (48e, 53e, 68e, 72e). Agen, de son côté, bafouille son rugby et laisse finalement échapper un match qui semblait pourtant dans ses cordes.

Le point du bonus défensif ne suffira pas à consoler des Agenais qui devront rectifier le tir dès la semaine prochaine face à Biarritz. Le Racing débute lui le nouvel exercice de la meilleure des manières en prouvant qu'il est bien déterminé à assumer son statut d'outsider en puissance dans ce championnat.

Prochains matches:Racing-Métro - Toulon ; Agen - Biarritz

BIARRITZ - MONT-DE-MARSAN: 35-10
Consulter aussi: Le film du match

Le BO ne se loupe pas
La première journée de Top 14 dans sa mouture 2012-2013 a souri au Biarritz Olympique. A Aguiléra, les Basques remportent une belle victoire bonifiée face à Mont-de-Marsan (35-10).

En réalisant une excellente entame de match, le BO prouve immédiatement qu'il ne veut pas reproduire le début de saison cauchemardesque de l'an dernier. Traille (9e, 8-0), puis Balshaw (12e, 15-0) annoncent donc la couleur en inscrivant deux essais. Mais les Basques se voient prématurément trop beaux, ce qui va permettre à Mont-de-Marsan de se refaire une petite santé en fin de premier acte, même si les points ne sont pas au rendez-vous. A la pause, le score a donc quelque part de quoi flatter les locaux (18-3).

Au retour des vestiaires, les Biarrots peuvent enfin songer au bonus offensif, d'autant plus que si les visiteurs continuent à exister, ils se montrent en revanche incapables de concrétiser au tableau de marque. Avec trois cartons jaunes reçus coup-sur-coup, le promu va par ailleurs permettre au BO de prendre le large, grâce à un essai de Lauret synonyme de bonus (28-3, 66e). Bonus qui échappe provisoirement aux locaux, alors que Ricaud vient inscrire l'essai de l'orgueil en faveur des Montois (28-10, 75e), avant que Baby, à la sirène, n'aplatisse au bout du suspense pour récupérer le précieux point (35-10, 80e).

Prochains matches:Agen - Biarritz ; Toulouse - Mont-de-Marsan

STADE FRANÇAIS - MONTPELLIER: 32-16
Consulter aussi: Le film du match

Paris est lancé
A l’occasion de la 1ère journée de Top 14, le Stade Français a parfaitement lancé sa saison en l’emportant à domicile face à Montpellier (32-16), concurrent direct des hommes de la capitale à l’accession aux phases finales.

Dans la chaleur étouffante de Charlety, le Stade Français tente d’entrée de prendre les choses en main. Mais malgré des intentions de jeu, les Parisiens ne sont pas récompensés, la faute à un Dupuy peu en réussite au pied et auteur de trois échecs dans les dix premières minutes. A contrario, le buteur montpelliérain Paillaugue est lui plus efficace et permet aux siens de prendre l’avantage au cours d’un premier acte marqué par le déchet et les nombreuses fautes au sol. Sans briller, les locaux vont toutefois revenir dans la partie sous l’impulsion du néo-Stadiste Porical, auteur de trois pénalités tout comme Paillaugue.

Après la reprise et une première mi-temps où les deux formations n’ont pas su se départager (9-9), le Stade Français profite des expulsions temporaires d’Ouedraogo (38e) et Peyras (43e) pour prendre la mesure des Héraultais. Warwick inscrit le premier essai du match (19-9, 48e) tandis que Porical réussit chacune de ses tentatives au pied. Montpellier parvient à réagir en marquant son seul essai de la partie par l’intermédiaire de Pelo (22-16, 71e) mais Bonfils met définitivement les Franciliens à l’abri dans la foulée en allant aplatir sous les poteaux (29-16, 74e).

Déterminé et sérieux, le Stade Français ne s’est pas loupé pour sa première sortie. Quant à Montpellier, privé de ses Argentins une grande partie de la saison, la tâche s’annonce des plus compliqués pour rééditer les performances des deux dernières saisons.

Prochains matches:Bayonne - Stade Français ; Montpellier - Clermont

BORDEAUX-BEGLES - GRENOBLE: 28-29
Consulter aussi: Le film du match

Grenoble frappe fort !
De retour en Top 14, Grenoble démarrait son cru 2012-2013 par un déplacement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles. La formation de Fabrice Landreau a parfaitement réussi son coup en s’imposant au stade André-Moga (29-28).

Sans complexe, le promu isérois n’a pas mis longtemps à se mettre en évidence, si bien que le score était déjà de 17-0 après seulement 12 minutes de jeu grâce à deux essais de Mutapcic et Jahouer. Mais contraint d’évoluer en infériorité numérique après le carton jaune reçu par Dupont (26e), Grenoble subit le jeu et voit Bordeaux-Bègles revenir dans la partie grâce à Adams puis Toetu, au point de renverser la situation et de passer en tête à la pause (18-17).

Au retour des vestiaires, la bataille est acharnée entre les deux équipes. Si Grenoble doit de nouveau jouer à 14 contre 15 après l’avertissement reçu par Best (56e), Bordeaux n’en profite pas. C’est même le club isérois qui reprend huit longueurs d’avance grâce à trois pénalités de suite signées Courrent. Le dernier essai de Connor n’y change rien, Grenoble s’impose avec un petit point d’avance qui compte déjà dans l’optique du maintien.

Prochains matches:Bordeaux-Bègles - Perpignan ; Castres - Grenoble

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
Le Top 14 en vidéos
en images
Tombé du ciel Lavillenie dans le volcan Charge Retrouvailles Au sommet
à lire aussi