Top 14 (J9) : Montpellier miraculé, le Stade Français assure et Toulon écrase Grenoble

Top 14 (J9) : Montpellier miraculé, le Stade Français assure et Toulon écrase Grenoble©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 29 octobre 2016 à 20h31

Quelle fin de match complètement folle à l'Altrad Stadium ! Au bout du bout, Montpellier s'est offert La Rochelle (12-11), sur une ultime pénalité. A domicile, le Stade Français a fait le travail contre le LOU (25-19), alors que Toulon n'a fait qu'une bouchée de Grenoble (42-12).

Montpellier - La Rochelle: 12-11
A Montpellier, La Rochelle est passé à un rien de l'exploit. Grâce à une très bonne entame de match, les hommes de Patrice Collazo ont pris les devants au tableau d'affichage, suite à l'essai de Uini Atonio. La fin de la 1ere période s'est résumé à un duel de buteurs entre François Steyn et Brock James, qui ont puni l'indiscipline adverse. A la pause, les Rochelais en imposait (9-11). A la reprise, les défenses ont été au rendez-vous et alors qu'on s'acheminait vers une victoire de La Rochelle, sur le même score qu'à la pause, le sort s'en est mêlé. Sur une ultime offensive du MHR de Nadolo, Murimurivalu s'est mis à la faute et a offert une pénalité à plus de 50 mètres côté gauche à Steyn. Si la tentative de ce dernier a pris la bonne direction, elle était d'un rien trop courte. Derrière, Charles Bouldoire a récupéré le ballon et l'a sorti à la main, ce qui est interdit, au lieu d'aplatir dans son en-but. L'arbitre a alors accordé une pénalité aux 20 mètres en face des perches. Cruel pour le jeune arrière rochelais. Ben Botica ne se faisait pas prier pour la passer et donner la victoire d'un rien à Montpellier, qui dépasse son adversaire du jour et prend la 3eme place. Malgré la terrible désillusion, les Maritimes occupent la 4eme place du classement.
Toulon - Grenoble: 42-12
Pour la première de Mike Ford, le RCT a écrasé Grenoble à Mayol, grâce notamment à un pack d'avants ultra-dominateur durant toute la rencontre. Si les Toulonnais ont rapidement ouvert le score, par l'intermédiaire de Mathieu Bastareaud, l'ailier grenoblois Sawailau lui a répondu. Mais, face à une telle domination des avants de Toulon, le FCG a plié. Après une pénalité de Trinh-Duc, M. Brousset (l'arbitre de la rencontre) n'a eu d'autres choix que de donner un essai de pénalité en faveur des locaux. Avant la pause, Mamuka Gorgodze a alourdi l'addition. Au retour des vestiaires, Jocelyno Suta, Axel Muller et un 2eme essai de pénalité ont permis à Toulon de s'imposer largement et de prendr le bonus offensif. L'essai de Gio Aplon, capitaine d'un soir, ne changea rien et Grenoble reste 13eme et pourrait même se retrouver dernier, en cas de bon résultat de Bayonne. Pour Toulon, c'est un 4eme match sans défaite en Top 14 mais surtout la tête du Top 14, avant le match de Clermont, dimanche.
Stade Français - Lyon: 25-19
Après la coupure européenne, le Stade Français avait  cœur de retrouver un rang plus en phase avec les ambitions du club. Face au LOU, Waisea n'a pas mis longtemps pour percer la défense lyonnaise et aller à dam (3eme). Dans un autre rôle, François Steyn au pied a rajouté 11 points avant la pause, alors qu'après deux pénalités, signées Armitage et Harris, Couilloud y est allé de son essai et son équipe recollait à la pause (16-13). Le seconde acte s'est transformé en duel de buteurs entre Steyn puis Jules Plisson d'un côté et Mike Harris de l'autre. Sans briller à Jean-Bouin, la bande de Gonzalo Quesada a donc pris le meilleur de Lyon et se retrouve 7eme, à deux points de la 6eme place synonyme de phases finales. Battu sans avoir pu prendre le bonus défensif de son déplacement parisien, Lyon reste en queue de peloton, avec six points de plus que Grenoble, premier relégable.

 
1 commentaire - Top 14 (J9) : Montpellier miraculé, le Stade Français assure et Toulon écrase Grenoble
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]