Alexandre Lapandry : " Les décisions sont cruelles pour nous "

Alexandre Lapandry : " Les décisions sont cruelles pour nous "©Media365
A lire aussi

Cédric ROUGER, publié le samedi 18 juin 2016 à 11h23

Après la rageante défaite en prolongation de Clermont face au Racing 92 (34-33), Alexandre Lapandry est apparu abattu en zone mixte. Le troisième ligne regrette les décisions arbitrales mais salue tout de même la performance des Franciliens.

Alexandre Lapandry, est-ce une soirée cauchemardesque ?
Je ne vais pas dire cauchemardesque car nous avons pris du plaisir sur le terrain. C'est surtout un scénario cruel pour nous. C'est comme ça, c'est le rugby. Nous ne nous attendions pas à gagner de trente points. Nous savions que cela aller être un match serré. C'est en notre défaveur. Félicitations à eux et je leur souhaite bon courage pour la finale.

Cela se joue sur des détails...
Oui c'est ça. Je pense que nous ne sommes pas assez bien sortis de notre camp à la fin notamment. Après, nous nous sommes construits le match en prolongation en inscrivant deux fois trois points et nous prenons cet essai cruel en fin de match. Nous n'allons pas nous défiler, c'est comme ça.
Alexandre Lapandry : « Peut-être que la prochaine fois, cela nous sourira »
Comprenez-vous ce qui vous arrive quand vous prenez cet essai ?
Non car nous maîtrisons le match. Nous aurions pu plus le maîtriser mais nous n'étions pas trop mal je pense. Les décisions arbitrales nous ont fait un peu mal. C'est en notre défaveur. Peut-être que la prochaine fois, cela nous sourira.

Vous avez aussi couru après le score durant presque tout le match...
Je pense que nous aurions pu marquer un essai (par Wesley Fofana nldr). On nous dit que c'est en avant, il faudra regarder les images. Entre cette action et le dernier essai, si on siffle en-avant pour nous pourquoi ne sifflons pas en avant pour eux. Il faut que je regarde les images à froid. Cela reste compliqué. Après, nous voulons favoriser le jeu... Les décisions sont cruelles pour nous. Je respecte les décisions de l'arbitre. Nous ne sommes pas là pour polémiquer, je vais rester très fair-play. Ils méritent d'être en finale car c'est une grosse équipe.

 
7 commentaires - Alexandre Lapandry : " Les décisions sont cruelles pour nous "
  • Il a en partie en raison car quand on voit que l'arbitre refuse le premier essai à CLERMONT, il doit aussi refuser le dernier au RACING car la passe à IMMOF est aussi litigieuse que celle à FOFANA. Maintenant c'est vrai que dans le match le Racing a semblé plus volontaire.

  • L,essai du racing rien à dire ,la premiere bétise vient d,Azema il ces trés bien que faire rentrer Rado il va commetre une bévu
    Toutes les fois qu,il rentre il en fait une ou deux. Mais la question est comment se fait il, un club comme l,ASM ne joue avec un
    seul demi de mélé de métier. Quand on se dit grand club on à au moins deux sinon trois demi de mélés.
    Cette defaite c,est l,entraineur et les recruteurs qui sont responsables.

  • IL faut faire comme Boudjellal lui a trouver comment gagner, éreinter haut et fort les travers du rugby !
    je pense que mon abonnement à canal et rugby + ils vont se le mettre ...

  • allez mon garcon ne soit pas une couille molle dis la verite
    vous vous etes faits voles et meme bien enc.........
    par une pourriture d arbitre
    et le fric parisien

    en finale,allez toulon!

  • très bizarre ces décisions arbitrales.
    Dans le doute on s'abstient. Ici c'est toujours en faveur du Racing.
    Je précise je ne suis ni de Clermont ni de Paris.
    Bien étrange quand même. Il y a un rapport avec le fric que doit récupérer de club pour payer ces vedettes? Dont on se demande où elles étaient les joueurs Français ayant fait jeu égal avec les étrangers;
    La vitesse d'immhof peut être.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]