20eme journée : Le sprint final est lancé

20eme journée : Le sprint final est lancé ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le vendredi 01 avril 2016 à 18h30

La 20eme journée du Top 14 va lancer la course pour la qualification aux phases finales avec un choc au sommet entre Toulon et Clermont. Il y aura aussi au menu un alléchant Castres-Toulouse et un Bordeaux-Bègles-Racing 92. Sans oublier la lutte pour le maintien.

Montpellier - Brive : Continuer de rêver

Montpellier est l'équipe en forme du moment. Troisième du Top 14, le club héraultais vient d'enchaîner cinq victoires consécutives avec le bonus offensif lors des trois dernières rencontres. Le MHR pourrait poursuivre cette série avec la réception de Brive, huitième au classement, vendredi (20h45). Une victoire des joueurs de Jake White permettrait de maintenir la pression sur Toulon, à seulement un point de Montpellier, et sur le leader, Clermont à six points.

De son côté, Brive, auteur d'une seule victoire lors des six derniers matchs (contre Castres 23-22 le week-end dernier), n'a plus grand-chose à espérer en cette fin de saison. Actuellement dans le ventre mou du classement, ils devront réaliser une grande performance pour s'imposer au Stade Yves du Manoir. Toutefois, au vu de leurs statistiques à l'extérieur, cela semble peu probable.

Décla de Montpellier - Jake White (entraîneur) : « Brive est une équipe très difficile à jouer, très puissante et avec une très bonne défense. Le plus important est de se qualifier pour les phases finales. Plus nous serons haut dans le classement, mieux ça sera ».

Décla de Brive - Nicolas Godignon (entraîneur): « Je pense que Montpellier est actuellement l'équipe la plus impressionnante du championnat. Elle pratique un jeu direct, mais elle roule sur ses adversaires ». Absents de marque à Montpellier : Trinh-Duc (cheville) et Demetri Catrakilis (cuisse)

Absents de marque à Brive : Teddy Iribaren (déchirure musculaire) et Nicolas Bézy (fracture du nez)

Joueur à suivre côté Montpellier : Pierre Spies. Depuis son arrivée, le troisième-ligne centre ne cesse d'impressionner par ses prestations. Homme du match lors de la victoire à Agen, sa prestation sera très attendue.

Joueur à suivre côté Brive : Arnaud Mignardi. Le trois-quarts centre briviste, auteur de l'essai de la gagne face à Castres est très en forme. L'ancien Biarrot voudra retrouver le goût d'une victoire à l'extérieur. Brive n'a plus connu ça depuis le 28 novembre, c'était à Oyonnax.

Castres - Toulouse : Objectif phases finales

Samedi (14h45), Castres (7eme) reçoit le Stade Toulousain (6eme) dans un derby sous haute tension. Auteur d'une saison aux deux visages, Toulouse aura pour objectif de remporter sa confrontation contre le voisin castrais, sous peine de les voir revenir dangereusement au niveau comptable. Ce derby tant attendu par les supporters sera primordial pour intégrer le Top 6. Premier du classement le 30 janvier, les hommes d'Ugo Mola ont enchaîné les mauvais résultats pour se retrouver à la dernière place qualificative.

Vainqueurs du Stade Français dimanche dernier (36-3), les Toulousains vont devoir continuer sur leur lancée, et cela passe par une victoire pour conforter sa place pour les phases finales. Côté Castrais, une victoire est également impérative pour garder l'espoir d'accrocher le Top 6. La défaite à Brive oblige les joueurs de Christophe Urios à réaliser un sans-faute. En cas de mauvais résultat face à Toulouse, accéder aux phases finales deviendrait de plus en plus compliqué. Décla Stade Toulousain - William Servat (entraîneur) : « Castres est évidemment un concurrent direct. C'est toujours une équipe difficile à manœuvrer. Ils joueront aussi leur place dans les 6. Nous avons évidemment envie de rentrer dans le Top 4 de ce championnat ».

Décla Castres - Christophe Urios (entraîneur) : « Cette qualification, nous sommes capables d'aller la chercher. La victoire de Toulon au Racing n'est pas un fait isolé. Vous verrez, il y aura d'autres surprises ».

Absents de marque à Castres : Grosso (pubalgie) et Mach (genou)

Absents de marque à Toulouse : Picamoles (ischio-jambiers), Huget (genou), Albacete (genou), Mêlé (poignet), Dusautoir (pied), Johnston.

Joueur à suivre côté Castres : Rory Kockott. Le demi de mêlée vient de prolonger son contrat avec le CO de trois saisons. Il aura à cœur de faire un grand match afin de remercier ses dirigeants la confiance accordée.

Joueur à suivre côté Toulouse : Luke McAlister. Replacé au poste de numéro dix lors de la victoire face au Stade Français, l'international néo-zélandais a réalisé un match plein. Il sera très attendu dans ce derby.

La Rochelle - Stade Français : Assurer le maintien

La Rochelle (10eme) reçoit le Stade Français (12eme) samedi (18h30). Auteur d'une saison catastrophique, le Stade Français est toujours aussi inconstant et fébrile en championnat. Sa dernière défaite contre Toulouse le week-end dernier en est l'exemple parfait (36-3). Malgré les mauvais résultats, le maintien en Top 14 semble presque acquis. Mais le champion de France doit très vite réagir sous peine d'enclencher une série négative. Pour cela, le Stade Français enregistre le retour de plusieurs joueurs dont Jules Plisson.

Défait par Grenoble la semaine dernière (39-23), La Rochelle a intérêt à gagner si elle ne veut pas se rapprocher un peu plus du bas du classement et de son adversaire. A l'aise à domicile, les Rochelais sont cinquièmes du classement à domicile avec huit victoires et une seule défaite, contre le leader Clermont. Les Maritimes pourront compter sur Zach Holmes, auteur de 195 points depuis le début de la saison. Au match aller, les joueurs de La Rochelle se sont inclinés à Jean Bouin sur le score de 33 à 20. Leur bonne dynamique à domicile pourrait permettre de prendre leur revanche sur des Parisiens en difficulté. Décla La Rochelle - Malietoa Hingano (ailier) : « Nous allons prouver que nous sommes prêts à aborder ce Top 14 sérieusement. C'est une sorte de revanche par rapport au match aller ».

Décla Stade Français - Antoine Burban (joueur) : « Individuellement, si on n'est pas présent à La Rochelle, c'est qu'il y a un souci ». Absents de marque à La Rochelle : Alofa (genou), Lacroix (genou)

Absents de marque au Stade Français : Genia (genou), Waisea (côtes), Parisse (dos, incertain), Flanquart (cheville, incertain) Joueur à suivre côté La Rochelle : Levani Botia. Le centre rochelais est en forme en cette fin de saison. Percutant et décisif, il est l'un des joueurs en forme et à suivre pour cette rencontre.

Joueur à suivre côté Stade Français : Jules Plisson. Mis au repos pour la rencontre face à Toulouse, le demi d'ouverture fera son grand retour après un Tournoi des VI Nations décevant.

Agen - Pau : Une revanche à prendre

Agen, dernier, reçoit Pau (11eme) samedi (18h30). Après avoir battu Oyonnax - avant dernier du classement - à domicile samedi dernier (25-6), Pau se déplace cette fois-ci chez la lanterne rouge. Si au niveau comptable, le maintien n'est pas encore acquis, les Palois ont l'occasion de faire un très grand pas en cas de victoire à Armandie. Attention tout de même aux Agenais. En effet, malgré leur dernière place au classement, les joueurs d'Agen sont capables de créer l'exploit, comme ils l'ont fait cette saison contre le Racing 92, le Stade Français et La Rochelle.

De plus, depuis 2005 et 2006 et leurs dernières confrontations, jamais la Section n'est parvenue à s'imposer à Armandie. Enfin, il ne faut pas oublier le match aller où Agen n'a été battu que de deux points (33-31) début novembre, au terme d'un match serré.

Décla Agen - Mathieu Blin (entraineur) : « On aimerait que les efforts payent un peu plus ».

Décla Pau - Abdelatif Boutaty (joueur) : « Agen va nous proposer un match engagé. On s'est préparé en conséquence pour essayer de ramener quelque chose ».

Absents de marque à Agen : Vaquin (orteil), Giraud (dos), Roux (ischio-jambiers), Nakosi (ischio-jambiers), Du Preez (genou)

Absents de marque à Pau : Fernandez (pied), Ratuvou (cuisse), Charlet (cheville), Hurou (cervicales), Dougall (cuisse), Bernad (genou), Dry (mollet), Lacrampe (cervicales), Bobo.

Le joueur à suivre côté Pau : Abdellatif Boutaty. Véritable guerrier et combattant hors pair, son retour a rééquilibré la mêlée et a apporté un plus dans les phases de ruck. Un apport de poids.

Le joueur à suivre côté Agen : Burton Francis. Le demi d'ouverture sera opposé à Collin Slade. Et si Agen veut réussir à gagner contre Pau, il devra compter sur un grand match de son numéro dix.

Oyonnax - Grenoble : Le rêve européen

Samedi (18h30), Oyonnax reçoit Grenoble pour le compte de la 20eme journée du Top 14. Un derby qui s'annonce tendu. Après sa défaite contre Pau (25-6), Oyonnax s'est rapproché un peu plus de la relégation. Battre Grenoble (9eme) ne sera pas une sinécure pour les Oyomen, quasiment condamnés à la Pro D2.

En cas de victoire, les Grenoblois, qui ne semblent plus concernés par la course au maintien, pourraient se mettre à rêver d'un ticket européen. Leur très bonne performance la semaine passée face à La Rochelle leur a permis d'être plus relâchés. Avec 42 points et à seulement trois longueurs du CO, septième, l'espoir est permis. Décla Oyonnax - Julien Blanc (joueur) : « Dans le monde du rugby il y a beaucoup de derbies, ce sont toujours des matchs particuliers. A l'aller ça avait été compliqué. Il faudra de la discipline, de l'engagement et de l'intensité ».

Décla Grenoble - Jonathan Wisniewski (joueur) : « Je suppose qu'on va voir une équipe d'Oyonnax qui va jouer son dernier atout parce que l'on sait que si samedi ils ne gagnent pas, mathématiquement ce sera terminé ».

Absents de marque à Oyonnax : Ursache (épaule), Vainikolo (genou), Mickaël De Marco (épaule) et Pungea (ischio-jambiers).

Absents de marque à Grenoble : Hendrik Roodt (cheville), Battle (cuisse) et Percival.

Le joueur à suivre côté Oyonnax : Julien Blanc. Le demi de mêlée, auteur de bonnes prestations avec le groupe professionnel cette saison aura encore l'occasion de se montrer.

Le joueur à suivre côté Grenoble : Lucas Dupont. L'ailier s'est révélé cette saison et aura la lourde tâche de mener son équipe lors de ce derby.

Bordeaux-Bègles - Racing 92 : Se rapprocher du podium

Les hommes de Raphael Ibanez reçoivent ce samedi (20h45) au Matmut Atlantique le Racing 92, prétendant au titre de champion de France. Tous deux défaits respectivement contre Clermont et Toulon, Bordeaux-Bègles et le Racing 92 auront à cœur de se rattraper ce week-end. En cas de victoire, le club francilien pourrait mettre la pression sur Montpellier (troisième avec 60 points), Toulon (deuxième avec 61 points) et même sur l'ASM (leader avec 66 points).

Les Franciliens voudront préparer au mieux leur quart de finale de Champions Cup face au RCT. Cela passera par une victoire et un match complet face à un concurrent direct Surtout, Bordeaux-Bègles voudra rebondir après la défaite face à Clermont. Si l'UBB sort victorieux de ce duel, les joueurs de Bordeaux conforteront leur cinquième place et par conséquent leur qualification pour les phases finales. Décla Bordeaux-Bègles - Jean-Marcellin Buttin (joueur) : « Il ne faut pas qu'on se pose non plus trop de questions. On a un deuxième objectif suffisamment motivant et grand pour que tout le monde se remette à l'entraînement et relève la tête ».

Décla Racing 92 - Maxime Machenaud (joueur) : « A chaque fois qu'on a joué contre l'UBB, ça a été un match compliqué. On connaît la difficulté de jouer à Bordeaux, surtout devant leur public ».

Absents de marque UBB : Jefferson Poirot (repos), Luke Braid (orteil), Jaulhac (dos), Toetu (ischio-jambiers), Adams (ischio-jambiers), Marais (Ischio-jambiers), Guitoune (adducteurs), Tauleigne (poignet)

Absents de marque Racing 92 : Machenaud (repos), Carter (repos), Imhoff (repos), Chat (repos), Dulin (repos), Phillips (hors de forme), Chavancy (ischio-jambiers), Laulala, Tameifuna, Juandre Kruger (épaule), Thomas (ischio-jambiers).

Le joueur à suivre côté Bordeaux-Bègles : Ole Avei. Le talonneur, auteur d'un essai la semaine dernière aura encore l'occasion de performer avec l'UBB. Surtout, il devra être le fer de lance de son pack face aux avants du Racing 92.

Le joueur à suivre côté Racing 92 : Martin Castrogiovanni. Le pilier international italien a beaucoup à se faire pardonner. Coupable sur la pénalité de la gagne du RCT à lille la semaine dernière, sa prestation face à l'UBB est très attendue.

Toulon - Clermont : Choc au sommet

C'est le choc de la 20eme journée du Top 14 dimanche (16h15) au Stade Vélodrome. Toulon, deuxième au classement avec 61 points, reçoit le leader, Clermont (66 points). Vainqueur du Racing à Lille (21-20), Toulon, désormais dauphin de l'ASM - solide vainqueur à Bordeaux-Bègles (24-19) - voudra se rapprocher de son adversaire du jour et relancer la course à la première place.

Pour ce choc du haut de tableau, le spectacle devrait être au rendez-vous. En effet, ce sera la confrontation entre la meilleure attaque (général et domicile) du championnat, à savoir Toulon, face à la meilleure attaque à l'extérieur, Clermont. Seulement deux équipes ont ramené des points de Toulon cette saison : le Racing et la Section Paloise. Toutes les autres équipes ont subi de larges défaites puisque sur les sept autres rencontres, les joueurs de Toulon ont empoché le bonus offensif et a inscrit en moyenne 45 points. De son côté, Clermont voyage très bien hors de Marcel Michelin puisque les joueurs de Franck Azéma se sont déjà imposés à Castres, et à Bordeaux-Bègles.

Décla Toulon - Bernard Laporte (entraineur) : « Clermont va vouloir finir dans les deux premiers et s'ils font un coup contre Toulon, ils seraient assurés de la première place ».

Décla Clermont - Franck Azéma (entraineur) : «Nous sommes plus en confiance depuis quelques semaines, nous avons montré pas mal de caractère et notre ambition face à Toulon sera de rester sur cette dynamique-là ».

Absents de marque Toulon : Halfpenny (genou), Manoa (genou)

Absents de marque Clermont : Lopez (plancher orbital), Kayser (plancher orbital), Cudmore (cervicales), Stanley (pubalgie), Zirakashvili (bras), Abendanon (adducteurs), Planté (dos), Debaty (ischio-jambiers), Bardy (genou), Falgoux (genou)

Le joueur à suivre côté Toulon : Matt Giteau. L'international australien revient aux affaires du côté du RCT après une longue blessure. Très bon en défense et en attaque, Giteau aura à cœur d'être l'un des artisans de la bonne fin de saison toulonnaise.

Le joueur à suivre côté Clermont : Wesley Fofana. L'international français a été étincelant la semaine dernière. Brillant et altruiste, il a pesé de tout son poids lors de la victoire à Bordeaux-Bègles.

 

 
1 commentaire - 20eme journée : Le sprint final est lancé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]