Agen : Tingaud furieux vis-à-vis d'Altrad

Agen : Tingaud furieux vis-à-vis d'Altrad ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le lundi 07 mars 2016 à 18h01

Alain Tingaud, président d'Agen, s'est montré agacé envers son homologue de Montpellier Mohed Altrad. A l'origine du désaccord : le transfert de Mike Tadjer (Agen) vers Montpellier. Problème : le patron du MHR ne l'a jamais appelé selon le président du SUA.

Furieux. Alain Tingaud l'est et le fait savoir dans les colonnes du Midi-Olympique. Il est particulièrement remonté contre Mohed Altrad, le président de Montpellier. Vendredi, le boss du MHR annonçait l'arrivée pour la saison prochaine du talonneur Mike Tadjer... en provenance d'Agen. Pourtant ce joueur est lié jusqu'en juin 2017 et Alain Tingaud n'est pas au courant du transfert. « Je n'ai été en contact, d'aucune façon, ni avec le MHR ni avec personne. Or, les joueurs ont des CDD et les règlements de la LNR sont extrêmement clairs : ils stipulent que tout président de club professionnel doit d'abord consulter le président du club adverse avant de faire des propositions ou des contrats à des joueurs qui ne possèdent pas de clause libératoire », explique le président d'Agen.

Très déçu de l'attitude du club montpelliérain, il s'est particulièrement insurgé de celui de Mohed Altrad, « Ce sont des comportements de prédateurs et je le l'accepterai pas. J'aurai l'occasion de lui dire dans les prochains jours, et ce ne sera pas très gentil. Il y a des gens qui ne respectent rien... ». Maintenant, la balle est dans les mains de la LNR qui peut invalider le transfert du talonneur. A noter qu'Alain Tingaud est le vice-président de la Ligue. 

 
4 commentaires - Agen : Tingaud furieux vis-à-vis d'Altrad
  • Messieurs arretez s'il vous plait de vous pourfendre pour des individus qui quelque soit leurs origines sont la pour faire de l'argent et donfler leur égot.venez le week-end sur les terrains des amateurs, des juniors des cadets aider les bénévoles qui encadrent se déplacent avec les enfants sans aucune aide deces grosses écuries L'entrée est modeste,les bières fraiches,les sandwichs faits maisons et les bénévoles et tout les encadrants seront heureux de voir l'interêt que vous leurs porter

  • Soyons positifs. Le rugby est devenu un sport professionnel et le fric y est LOGIQUEMENT roi. Ce qui est critiquable c'est que les règlements en vigueur permettent ce genre de situation; Comment peut-on accepter que des joueurs puissent être recrutés en plein milieu du championnat pour l'année suivante. Quel sera le comportement de ce joueur, certain de jouer en top 14 quoiqu'il arrive la saison prochaine, si son club actuel lutte pour ne pas descendre ? Le "mercato" doit être enfermé dans des dates précises et, le plus possible, en dehors de la saison officielle. mais la difficulté c'est le décalage temporel avec l'hémisphère sud...

  • RAZ le bol de ces predateurs ,vite revenons aux bases du RUGBY MAJUSCULES et l vite les championnats etrangers pour ces GENS UNE chose compte LE FRIC!!!!!!!!!!!!

  • Il a fait le même coup à l'UBB concernant le demi d'ouverture Bernard qui est en contrat jusqu'en 2017. Ce gazier ne connait rien au rugby, ce qu'il veut c'est se faire du pognon par tous les moyens

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]