Bourgoin, y'a plus d'espoir

Le CS Bourgoin-Jallieu n'a plus aucun recours. Le tribunal administratif de Grenoble a décidé de confirmer la mesure de rétrogradation administrative du club isérois en Fédérale 1 pour raisons financières. C’est bien Béziers qui évoluera en Pro D2.

Le miracle n'a pas eu lieu pour le CS Bourgoin-Jallieu qui n'évoluera plus la saison prochaine en Pro D2. Après une audience de plus d'une heure, en présence de… 23 joueurs de l'effectif et du staff, qui avaient spécialement affrété un bus pour l'occasion, la décision du tribunal administratif de Grenoble est tombée ce mercredi, en fin d’après-midi.

On n’a pas notre destin entre nos mains, concédait le coach, Laurent Mignot, cité par ledauphine.com. Mais, ce serait paradoxal, alors que le Tribunal de commerce de Vienne a validé notre budget, que l’on ne soit pas entendu.” Et pourtant… Le magistrat entérinait la mesure de rétrogradation administrative prononcée pour raisons financières par la DNACG, le gendarme financier de la Ligue nationale (LNR) en première instance, puis confirmée par la commission d'appel de la Fédération française (FFR) et par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).
Une juridiction civile, dont tout un club espérait encore qu'elle valide ces fameux comptes qu'auraient, toujours selon le CSBJ, mal interprétés les instances nationales. Le trou financier, estimé à 1,35 millions d’euros, n’était à l’évidence pas qu’une vue de l’esprit et c’est en vain que le rugby berjallien aura espéré éviter le dépôt de bilan de la SASP qui, aujourd’hui, semble inéluctable. Et devrait permettre aux joueurs de se libérer de leurs contrats. La Berjallie, cette fois, est à genoux.

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
Le Top 14 en vidéos
en images
Tombé du ciel Lavillenie dans le volcan Charge Retrouvailles Au sommet
à lire aussi