Pro D2 : Vannes passe proche de l'exploit à Perpignan

Pro D2 : Vannes passe proche de l'exploit à Perpignan©Panoramic, Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 26 février 2017 à 16h30

L'USAP s'est imposé de justesse ce dimanche sur sa pelouse contre le RC Vannes (39-34). Neuf essais ont été inscrits dans ce match totalement fou. Les Perpignanais gardien un espoir de qualification alors que les Bretons, magnifiques d''ambitions dans le jeu, restent sous la menace d'un retour en Fédérale 1.

Promu de Fédérale 1, le RC Vannes n'est pas passé loin de l'exploit ce dimanche à Aimé-Giral contre l'USAP (39-34), dans un match incroyable durant lequel neuf essais ont été marqués. L'espoir de la qualification est bel et bien présent chez les Catalans, qui se rapprochent à huit points de la cinquième place grâce à ce quatrième succès de suite. Les Sudistes avaient pourtant fait le plus dur en début de rencontre en passant trois essais par les intermédiaires de Cocagi (7e), Strokosch (23e) et Acebes (37e) mais les Vannetais se sont accrochés et ont marqué alors que la sirène de la mi-temps avait déjà sonné (19-13).
Un essai salvateur de Pujol pour l'USAP
La deuxième mi-temps a alors scotché Aimé-Giral. Survoltés, les visiteurs ont passé deux essais par Duplenne (41e) et Mourot (55e). Piukala (63e) a redonné l'avantage à l'USAP en allant derrière l'en-but mais Moeke (65e) l'imitait pour Vannes. Mais dans ce match totalement débridé, disputé sous un fort ensoleillement, l'USAP a fini par aller une dernière fois dans l'en-but breton avec Pujol, qui a profité de la grosse percée d'Acebes au début de l'action (39-34).
Les Vannetais se contentent amèrement du bonus défensif
Avec ce score, Vannes prenait un bon point, celui du bonus défensif. Sur la dernière action, leurs entraîneurs leur demandaient de dégager en touche en se satisfaisant de ce résultat, mais les joueurs du RCV ont tenté d'aller chercher la victoire, sans succès. A l'issue de la rencontre, l'ouvreur breton Anthony Bouhier s'est montré partagé au micro d'Eurosport : "On n'a pas lâché, comme d'habitude et ça ne passe à pas grand chose. On prend des essais un peu trop facilement à mon gout par contre. Un point ici, c'est quand même un bon résultat, c'est vrai, mais on voulait le gagner ce match, on n'avait que la victoire en tête." Vannes reste premier non-relégable, sous la pression d'Albi, qui ne compte que trois points de retard.

 
5 commentaires - Pro D2 : Vannes passe proche de l'exploit à Perpignan
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]