Machenaud sort de la mêlée

Une semaine après avoir offert à Brice Dulin sa première cap sous le maillot tricolore, Philippe Saint-André a récidivé pour le second test-match, samedi face à l'Argentine. L'heureux élu se nomme cette fois Maxime Machenaud, qui formera avec Frédéric Michalak, de retour en tant que titulaire cinq ans après, une charnière inédite, au sein d'un XV de France qui connaît six changements.

Deux petits nouveaux, ou presque. Philippe Saint-André a choisi de recomposer totalement sa charnière pour le second test-match du XV de France samedi, à Tucuman, face à l'Argentine. Frédéric Michalak, associé au jeune Maxime Machenaud, succède à François Trinh-Duc et Morgan Parra.

Si Machenaud débutera à 23 ans dans la carrière internationale une semaine après son compère agenais, Brice Dulin, reconduit, le retour de Michalak (29 ans, 55 sélections) à l’ouverture, cinq ans après sa dernière titularisation en dix lors du sinistre match pour la troisième place de la Coupe du monde 2007 face à… l’Argentine (10-34), s’apparente à un nouveau départ pour le joueur des Sharks, onze après ses débuts en bleu. Face à un François Trinh-Duc toujours aussi peu convaincant, le futur Toulonnais abattra samedi une carte importante.

Emotion à Agen

A ses côtés, tout Agen aura l’œil d’autant plus humide à découvrir le jeune Machenaud en bleu qu’il évoluera la saison prochaine au Racing. Comme Dulin, Machenaud va tenter d’apporter ses qualités de vitesse, de fraîcheur et de dynamisme à un poste de demi de mêlée, où il pourrait offrir une alternative à Morgan Parra, relégué, comme Trinh-Duc, sur le banc. Ce sont là deux des six changements opérés par le sélectionneur tricolore parmi lesquels on relève la titularisation également de Maxime Mermoz au centre. Une libération pour l’autre futur pensionnaire de Mayol qui n’avait plus goûté les joies d’une titularisation en équipe de France depuis la finale de la Coupe du monde.

Yoann Huget glisse, lui, d'une aile à l'autre et permet le retour de Benjamin Fall (23 ans, 2 sélections) au détriment du jeune Clermontois Jean-Marcellin Buttin. Le Racingman, revenu du diable vauvert après une saison quasi-blanche pour cause de blessures, n’avait plus entendu la Marseillaise depuis le Tournoi 2010 et une victoire à Murrayfield (18-9). L'ASM se console en troisième ligne, où Alexandre Lapandry succède à Wenceslas Lauret. Enfin, Vincent Debaty troque son rôle d""impact-player" pour un statut de titulaire, suite à la blessure d'Yvan Watremez.

En revanche, pour Guillamon, Doumayrou et Martial, cette tournée, c’est désormais une certitude, ne leur offrira pas la première cap espérée. Leur heure attendra…

Le XV de France: Dulin - Huget, Fritz, Mermoz, Fall - Michalak (o), Machenaud (m) - Lapandry, Picamoles Ouedraogo - Maestri, Pape (Cap.) - Attoub, Szarzewski, Debaty.

Remplaçants: Tolofua, Domingo, Samson, Lauret, Parra, Trinh Duc, Fofana.

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
Le Top 14 en vidéos
en images
Tombé du ciel Lavillenie dans le volcan Charge Retrouvailles Au sommet
à lire aussi