Fin de l'aventure pour Toulouse, battu par le Munster

Fin de l'aventure pour Toulouse, battu par le Munster©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 01 avril 2017 à 20h42

Les Rouge et Noir ont été éliminés par le Munster en quart de finale de Champions Cup.

Toulouse pourra longtemps regretter son début de match complètement raté. Après dix minutes de jeu, le Munster mène 10-0, le Stade est réduit à quatorze suite au carton jaune reçu par Cros pour un coup de coude sur la poitrine de Williams et Dusautoir est sorti à cause d'un saignement. On se dit alors que la soirée des Haut-Garonnais sur la pelouse de Thomond Park pourrait être longue. Mais les hommes d'Ugo Mola relèvent progressivement la tête, remettent la main sur le ballon et amènent le danger dans le camp irlandais. Fickou n'est d'ailleurs pas très loin d'inscrire un essai (30eme). Irréprochable dans ses tentatives au pied (trois pénalités réussies sur trois tentées), Doussain permet à son équipe de rester au contact, puisque le score est de 13-9 à la pause.

Toulouse y croit... puis se fait punir

Les visiteurs peuvent donc encore nourrir quelques espoirs, espérer en l'exploit. Mais l'entame du second acte ne leur est guère favorable. Bleyendaal passe une pénalité (16-9, 43eme), puis Stander, tout en force, aplatit dans l'en-but (21-9, 48eme). Un petit coup de pouce du destin remet cependant les Toulousains dans le sens de la marche. Servi en bout de ligne, Perez fait parler sa vitesse pour aller à dame. Après recours à l'arbitrage vidéo, l'essai est accordé alors que la passe de Maestri à destination de l'ailier rouge et noir semblait être en-avant (24-16, 56eme). Le Stade se remet à y croire, d'autant que la Red Army est sur le reculoir. Bonneval et ses coéquipiers poussent et finissent par se faire surprendre. Profitant d'un rebond favorable, Sweetnam réduit à néant les dernières chances de qualification du club de la Ville rose (34-16, 76eme), avant que Conway ne corse l'addition (41-16, score final). L'ampleur du score ne reflète pas réellement la physionomie du match même si, dans l'ensemble, les protégés de Rassie Erasmus méritent leur victoire. Toulouse repart donc avec une douloureuse élimination. Thierry Dusautoir, lui, a peut-être tiré sa révérence sur la scène européenne ce samedi soir...

 
16 commentaires - Fin de l'aventure pour Toulouse, battu par le Munster
  • c'est trop simple comme analyse ... regarde l'edf entre PSA et novès, tu trouves que c'est la même ? le ST aujourd'hui n'a que de la vaillance à proposer, mola ne sait pas mettre en place de stratégie; depuis 3/4 ans, elissalde ne propose plus de combinaison à ses lignes arrières; et le ST se cache derrière quelques exploits d'individualités; je pense que bouscatel doit s'occuper de boucler le budget de la prochaine saison (au lieu de venir parler dans les vestiaires) et pelous doit faire bouger le staff : pourquoi ne pas faire venir quesada en fin de contrat au SF ?

  • Rien ne va plus pour le ST que ce soit en Top14 ou en coupe d'Europe , la fin d'une époque avec une génération de joueurs qui fut brillante mais est sur le déclin .
    Merci aux Dusautoir , Fritz and co qui auront porté haut les couleurs de ce grand club du rugby .

  • a pouquoi oui tu as tout compris au rugby.l toulouse est devenu un club moyen et pour noves tu as entièrement raison a l epoque il disposait du seul club pouvant acheter les meilleur joueurs on voit ses résultats avec l equipe de France nulset dire qu il sélectionnait doussain bezy. meme un incompetent n aurait ose...........

  • c est normal le satde Toulousain a vécu une période ou étant le club le plus riche du championnat il pouvait acheter les meilleurs joueurs Français. Puis sont venus des joueurs moins chers et de qualité équivalente et le stade a commencé à descendre; Novés a profité de ce système, regardez ses résultat avec l'équipe de France.

    Ben depuis le ST a été remplacé par le RCT pour le recrutement de joueurs étrangers mais ça ne paie qu'un temps .
    Voir les perfs de Halfpenny en club et celles qu'il réalise avec l'équipe de Galles !

    tout a fait d'accord

  • Le Stade Toulousain est devenu une petite équipe malgré le plus gros budget du top 14
    Mola est toujours satisfait malgré les défaites qui s'accumulent ,les joueurs n'ont plus l'amour du maillot et les internationaux viennent se reposer en club ou sont fatigués ou blessés (qu'ils gagnent ou qu'ils perdent ça tombe à la fin du mois), il n'y a plus de gnac dans cette équipe, c'est a se demander ce qu'ils font toute la semaine à l'entrainement.
    J'espère qu'un nouveau président et un nouveau staff va reprendre tout ça en main avant qu'il ne soit trop tard
    Quel gachis
    mais malgré ça !!!!!!!! je garde espoir???? car je suis un supporter depuis du ST depuis mon enfance

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]