Bayonne

Top 14 (J23) : C'est officiel, Bayonne sera en Pro D2 l'an prochain... Grenoble devrait suivre

Top 14 (J23) : C'est officiel, Bayonne sera en Pro D2 l'an prochain... Grenoble devrait suivre©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le 8 avril

Si les chances de maintien de l'Aviron Bayonnais étaient très faibles, elles sont désormais nulles. Alors qu'en course pour les phases finales, Castres s'est, lui, raté ce samedi à Pierre-Antoine (16-17). Enfin, si Bayonne est le premier relégué, Grenoble devrait être le second.

Battu ce samedi à Jean-Dauger (16-32), le club basque a dit adieu à ses rêves de maintien face au Stade Français. Si Bayonne a d'abord tenu face à l'équipe de la capitale, l'essai de Hugo Bonneval juste avant la pause leur a fait beaucoup de mal. Surtout qu'en seconde période, les essais de Macalou, Waisea et Bonneval, pour son doublé, ont mis fin aux minces espoirs des Basques. En effet, l'essai d'Arganese et le pied de Bustos-Moyano n'ont pas pesé lourd dans la balance. Avec 26 points au compteur, Bayonne ne pourra donc pas rattraper Toulouse (12eme, 47 points) et retrouvera la Pro D2 la saison prochaine. Pour le Stade Français, assuré du maintien, la fin de saison s'annonce plus tranquille avec cette première victoire à l'extérieur depuis 17 mois. Désormais, la Challenge Cup fait figure d'objectif principal pour la bande à Gonzalo Quesada, ainsi que la quête d'un repreneur...

A cause, entre autres, d'un Lionel Beauxis (12 points) qui a sanctionné l'indiscipline du CO et l'essai de Napolioni Nalaga. En face, David Smith a marqué un essai qu'Antoine Dupont a transformé et Benjamin Urdapilleta a complété avec neuf points sur pénalités. Face au Lyon OU, les hommes de Christophe Urios ont donc laissé en route de précieux points en n'empochant que le bonus défensif à domicile. Cependant, les Castrais (53 points) sont toujours quatrièmes et resteront dans le top 6 à l'issue de la journée. De son côté, Lyon empoche une première victoire à l'extérieur cette saison et pourrait se mêler à la lutte pour les phases finales.

En effet, à Montpellier, les Isérois ont été battus dans les grandes largeurs (54-14) et pourraient être mathématiquement relégués dimanche en cas de succès de Toulouse, contre Toulon. Les Cistes ont eux marqué huit essais, par l'intermédiaire de Reilhac, Tomane, B. du Plessis, Ouedraogo, Galletier, Bazadze, White et Nadolo, alors que Willem du Plessis a enquillé au pied (14 points). Au classement, le MHR reste troisième avec 61 points mais met la pression sur Clermont (65 points) avec ce succès bonifié et un match en moins. Pour l'heure, le FCG (13eme) compte donc 13 longueurs de retard sur Toulouse à trois journées de la fin.

 
3 commentaires - Top 14 (J23) : C'est officiel, Bayonne sera en Pro D2 l'an prochain... Grenoble devrait suivre
  • C'était couru d'avance, Bayonne n'avait pas le budget pour rester en Top 14 ni les joueurs d'ailleurs. L'année passée grâce en grande partie à un arbitrage partial, ils ont réussi à remonter, mais l'effectif n'était pas de taille pour se maintenir, malgré les prouesses d'Etcheto, un club ne peut se maintenir en Top 14 avec un effectif de ProD2, si le BO monte la saison prochaine, ils seront confronté au même problème vu le nombre de joueurs titulaires qui s'en vont. Pour que le Pays Basque reste dans l'"élite", il faudra bien qu'un jour la fusion AB BO se fasse sinon tout le monde finira en Fédérale

    En Fédérale on est pas mal. Le tout c'est de ne pas avoir trop d'ambition

  • LA VERITE
    deux clubs qui seront en D2 par les fautes d'un arbitrage malsain même voir très honteux de leurs parts ,des arbitres qui devraient être mis au rencard , ils ont plus rien a faire dans ce sport ( regardé encore l'arbitrage a Montpellier )

    Faut arrêter avec les critiques sur l'arbitrage ! ! C'est indigne d'un supporter du rugby !
    J'ai vu plus de la moitié des matchs de Bayonne et je n' y ai pas vu d'erreur criante d'arbitrage !
    Ils n'ont pas été au niveau, point ! !

  • Les pancartes non à la fusion qui semblaient nombreuses dans les Tribunes de Bayonne samedi ne semblent pas aller dans le sens du rapprochement des 2 clubs.
    Les supporters campent sur leur position : 2 clubs Basques , sans doute en Pro D2 pour longtemps, tant il sera de plus en plus dur d'accéder au TOP 14 . Et encore heureux que Saint Jean de Luz ne soit plus au même niveau.
    Mes amis Basques ( 1 Bayonnais et 1 Biarrot ), sont d'accord sur tout, sauf sur ce point ! !

    Je ne vois vraiment pas ce qu'une fusion AB/BO pourrait générer. Soixante-dix pour cent des sponsors sont déjà dans les deux clubs. La question serait réglée si, côté bayonnais, on faisait abstraction de questions d'égo.
    Pour Biarritz, la mise en retrait de Blanco signifie probablement une mise en hibernation, d'autant plus que leurs meilleurs joueurs signent ailleurs ....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]