FFR : La Fédération engluée dans un scandale lié à la billetterie ?

FFR : La Fédération engluée dans un scandale lié à la billetterie ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 18 novembre 2016 à 21h30

En pleine élection présidentielle, la Fédération Française de rugby pourrait être visée par un nouveau scandale. Selon Mediapart, un trafic de billets des matchs du XV de France existerait et serait alimenté par les hauts dirigeants de la FFR.

La Fédération Française de rugby pourrait vivre des moments troublés, encore plus que par l'actuelle campagne pour l'élection à la présidence de la Fédération où les échanges de coups se multiplient entre les trois candidats. En effet, le magazine Mediapart a publié ce vendredi une enquête qui met en lumière un trafic de billets pour les matchs du XV de France disputés au Stade de France. Ce trafic serait en place depuis une décennie avec la société Impact Sport au coeur du système. Cette société, qui n'est pas un distributeur licencié par la FFR, a été fondée par Gérald Martinez, ancien capitaine du XV de France. Ce système frauduleux était « basé sur la revente de billets pour les matchs de l'équipe de France par une association d'ancien internationaux, traitée comme un club et qui recevait ainsi jusqu'à 50 000 euros d'aide pour organiser des rencontres, au vu et au su de l'état-major du rugby français » assure le magazine.
Le projet de Grand Stade mis en difficulté ?
Un système qui remonterait très haut dans la sphère dirigeante de la FFR puisque, selon Mediapart, il concernerait un des vice-présidents de l'instance, Bernard Godet, qui a « encaissé plus de 40 000 euros de la revente frauduleuse de billets ». « Sur la base de documents et témoignages accablants, des milliers de tickets échappent à la billetterie officielle, pour alimenter des circuits de revente frauduleux, ajoute le magazine. Mieux : la fraude a directement profité à une société co-dirigée par deux des plus hauts dirigeants actuels de la Fédération Française de rugby, piliers du comité directeur de la FFR depuis de nombreuses années. » Cette affaire pourrait secouer durablement la FFR, qui veut se développer via la construction de « son Twickenham » sur le site de l'hippodrome d'Evry. Pour le magazine, les ramifications de ce trafic pourrait même mettre en cause le projet de construction car « la Fédération a fait de la multiplicité du nombre d'hospitalités son argument phare » en vue de la validation du projet de construction. Une affaire de plus qui vient salir l'actuel président de la FFR, et candidat à sa réélection, Pierre Camou, qui a déjà été mis en cause dans une affaire de rétrocession de billets à une société en 2014. Ce dernier ne s'était pas présenté comme témoin lors du procès à Bordeaux et avait été condamné à 1 500 euros d'amende. Cette nouvelle affaire pourrait ne pas être sans conséquence pour l'avenir des dirigeants de la FFR et des projets de cette dernière.

 
43 commentaires - FFR : La Fédération engluée dans un scandale lié à la billetterie ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]