Dopage : Les pires excuses sorties par les sportifs

  • info
  • photos
Chargement en cours
Dopage : LaShawn Meritt pourra participer aux JO de Londres
Dopage : LaShawn Meritt pourra participer aux JO de Londres

Positif aux anabolisants en 2009, Meritt explique avoir pris un produit contenant de la DHEA pour augmenter la taille de son pénis. Il sera finalement suspendu finalement 21 mois.

1/10
Media365

Autres diaporamas

 
18 commentaires - Dopage : Les pires excuses sorties par les sportifs
  • je vois que la question de dopage se focalise que sur certains sports et pas d'autres comme le football. Pourquoi ? les joueurs de foot se dopent pourtant, pas un n'est pris pourquoi ? alors je ne jette pas la pierre à de vrais athlètes qui gagnent une misère.

  • quelle tristesse, que le monde devient naïf...

  • ils sont comme nos elus qui se dopent aussi

  • Un "dopé" au sens de la loi est quelqu'un qui a pris un produit " figurant sur une liste officielle de produits interdits "...
    Si on ne trouve pas de produit appartenant à cette liste le sportif n'est pas considéré comme dopé. Or entre le moment ou un nouveau produit est mis sur le marché et celui ou il figure éventuellement sur la liste noire , il peut s'écouler comme disait Fernand Reynaud " un certain temps" ... Conclusion ; on ne peut trouver que ce que l'on cherche et le dopage a de beaux jours devant lui.... L'amélioration continue des performances semble ne pas avoir de limites : tous les ans les records tombent !..; Certains tiennent longtemps mais finissent pas céder, à preuve le FABULEUX RECORD de Bob Beamon au saut en longueur à 8,90 mètres .... Il est arrivé au delà de la zone dans laquelle on mesurait à l'époque et il a fallu recourir au bon vieux décamètre !....C'est vrai dans TOUS les sports et bien sûr on évoque en permanence les progrès dans les méthodes d'entrainement, la diététique, la détection de plus en plus précoce des futurs athlètes etc....Bref, on ne sait pas où sont les limites humaines .... Par contre certaines contre-performances, après une époque de domination ABSOLUE sont étranges. Djibaba l'intouchable et battue nettement sur 10.000 et sur 5000 aux Mondiaux, incapable de tenir au train ...... Curieux non ?...
    Certains produits courants figurent sur les dopants : le café par exemple !.... Un navigateur solitaire a été pris et déclassé pour avoir pris trop de café ..... Les contrôleurs n'ont pas dus être très à l'aise dans la sanction !! ....

  • Hypocrisie générale a tous les étages. Quoi de plus normal que le dopage lorsque seul compte la performance et les médailles. Et a ceux qui parlent de l'argent regardez les amateurs, c'est la performance qui compte pas les moyens d'y arriver. Légaliser, contrôler les produits c'est la seule solution , un peu comme pour la drogue, sinon ça continuera et seuls ceux qui se font prendre serviront de bouc émissaires.

    Non monsieur, votre solution est toute aussi hypocrite.
    Il n'y a qu'une seule solution : la tolérance "zéro", mais une vraie tolérance zéro, "pris = interdiction définitive de toute activité sportive", quelque soit le prétexte invoqué par le sportif ou son entourage, que le sportif soit pro ou amateur, plus de licence sportive, ni en tant que sportif, si en tant qu'officiel, ni en tant qu'encadrant.

    Et ce avec effet rétroactif lors de la découverte de nouveaux produits. ce ne sont pas des produits qui doivent être interdit à partir d'une liste, mais le principe même qui consiste à prendre des produits pour améliorer ses performances.

    Non S'il veulent se doper, il faut laisser faire, cela ne changera rien aux résultats. Par contre ils mourront plus jeunes et cela coutera moins cher aux organismes ad hoc à condition de ne pas les rembourser des frais de maladie

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]