NBA 2K13, toujours plus haut

La Dream Team 92 est de sortie dans NBA 2K13.

La Dream Team 92 est de sortie dans NBA 2K13.

Alors que la nouvelle saison pointe le bout de ses sneakers, NBA 2K13 tombe à point nommé pour satisfaire les mordus de la balle orange. D'autant qu'après un dernier opus considéré comme la référence du genre, la simulation de 2K Games et de Visual Concepts a encore élevé son niveau de jeu pour atteindre des sommets de réalisme. Et viser le haut du panier des licences sportives.

Football et basket jouent pour une fois dans la même cour. Car à l'instar des FIFA depuis plusieurs années qui font l’unanimité auprès des footballeurs virtuels, la série des NBA 2K s’est forgée une réputation d’excellence dans le milieu de la balle orange. Au point même d’avoir obligé Electronic Arts à prendre du recul et abandonner provisoirement sa licence NBA Live. Mais malgré cette position de monopole absolu, NBA 2K13 ne se contente pas des lauriers d'un succès critique et commercial flamboyant. Il continue d'affiner un gameplay déjà pointilleux et de jouer sur la fibre nostalgique des joueurs en incorporant de nouveaux modes dédiés aux légendes de cette discipline. Mais à force de jouer sur cette corde sensible, ne risque-t-on pas une overdose de naphtaline ?

FONDS DE JEU:
Amateurs de passes lasers, d'alley-oops et de dunks stratosphériques, rebroussez vite chemin et changez de parquet. Car, NBA 2K13, loin des NBA Jam d'antan, fait appel aux recettes qui lui ont donné ce sceau d'excellence, de précision et d'exigence en terme de gameplay. Il faudra faire preuve de patience, construire ses actions et abuser des systèmes de jeu pour trouver l'ouverture au sein d'une défense particulièrement retorse. On a donc affaire à une simulation toujours aussi pointue qui demande des heures d'entraînement pour parvenir à ses fins. Mais le commun des mortels n’a, pour une fois, pas été oublié puisque cette année, Virtual Concepts a décidé de soigner la forme en redistribuant les commandes pour en faire un jeu plus grand spectacle. Le stick droit est ainsi assigné à l’ensemble des actions techniques, ce qui les rendent beaucoup plus naturelles et accessibles. Une orientation qui risque de rebuter les aficionados, mais le jeu a tellement souffert de sa réputation hardcore que ses efforts ne peuvent qu’être salués.

ESTHETIQUE:
C’est à Jay-Z que l’on doit cet habillage grand spectacle. Le producteur et rappeur américain porte également le costume d’actionnaire des Brooklyn Jets et a souhaité participer au développement du titre. Ce partenariat d’un nouveau genre se ressent bien sûr dans la playlist avec du son US de bon goût mais également dans le comportement des stars et l’apparition des « Signature Skills ». Kézako ? Ce sont toutes les aspérités qui constituent les caractéristiques d’un grand joueur, des animations de ses plus belles actions à son impact moral sur ses coéquipiers. Et si l'on a l'impression de disputer un vrai match de basket, avec toutes ces petites innovations qui donnent ce rendu photo-réaliste, c'est forcément parce que le moteur graphique fait son petit effet. Et ce, même s'il n'a pas beaucoup évolué esthétiquement d'une année sur l'autre et que la modélisation des faciès commence à accuser légèrement le coup.

RICHESSE D'EFFECTIF:
Quand on aime on ne compte pas, et 2K Games ne s'est clairement pas foutu de la tête des amoureux de basket en proposant du contenu à foison, qui déborde même par moment. Avec notamment l’intégration de la mythique Dream Team des JO de Barcelone 1992, point fort de cette version, qui permet aux nostalgiques de revivre des moments d’anthologie avec Magic Johnson, Michael Jordan et leurs dix coéquipiers qui ont écrit l’histoire de ce sport. Mais ce "kif" n'est qu'une partie infime de ce qu’offre cette édition 2013 avec notamment un mode "mon joueur", qui permet d'incarner un rookie pour en faire un MVP en puissance, mais également un mode "association" (gestion d'un club) et plusieurs options pour jouer en multijoueurs, en ligne ou pas. Les développeurs ont même réussi à étoffer un mode Carrière déjà bien complet en y intégrant l’impact des réseaux sociaux et l’omniprésence du coaching. Un jeu sans fin !

Dur de résumer en quelques lignes un jeu aussi riche et profond que ce NBA 2K13. Tout en s'appuyant sur la formule qui a mis game over tous ses concurrents (jouabilité aux petits oignons, moteur graphique incroyable, contenu colossal), le titre de 2K Games réussit encore son coup en proposant une interface grand spectacle. Cette grande opération séduction permet de toucher en plein cœur les novices tout en respectant les préceptes qui l’ont hissé au sommet des licences sportives. Du grand art, à l'image d'un jeu difficilement accessible mais tellement jouissif quand on sait le maitriser.