Slater dans le Top 50

Kelly Slater n'est jamais rassasié... (ASP World Tour)

Kelly Slater a ajouté une 50e victoire à son tableau de chasse du WCT, ce jeudi, à Trestles. Le Floridien a dominé Joel Parkinson en finale et glané au passage un troisième succès de rang en Californie. Il remonte à la troisième place du classement général.

40 ans et 50 victoires ! On aurait pu croire Kelly Slater rassasié fin 2010, lorsqu’il avait remporté son dixième titre de champion du monde, mais non, dans la foulée, l'Américain décrochait une onzième couronne en 2011 avant de remettre le couvert en début de saison 2012, décidé à ajouter une ligne à son inégalable palmarès. Un palmarès qui s’est enrichi vendredi d’une cinquantième victoire sur le World Championship Tour (WCT), à Trestles, sa deuxième de la saison et sa sixième en Californie, où il était double tenant du titre.

Cette cinquantième tombe à pic pour le Floridien qui savait qu’il ne fallait pas laisser s’échapper les leaders du Championnat, les Australiens Mick Fanning et Joel Parkinson, à ce stade de la saison. Etcomme il vaut mieux faire le travail soi-même, c’est justement ces deux derniers qu’il a battus en demi-finale puis en finale, ce qui lui permet de se rapprocher d’eux au classement, à la troisième place. "S’il avait gagné ici, j’aurais laissé Parko (Joel Parkinson) prendre 2000 points et ça aurait été très différent au classement, a ainsi commenté le vainqueur du jour, conscient d’évoluer «à la maison» sur les vagues de la Californie du Sud. J’ai vécu beaucoup de bons moments ici et à chaque fois, la pression est forte pour moi car je me dois d’atteindre la finale, c’est comme ça depuis que je suis sur le circuit. C’est cool de remporter ma cinquantième victoire ici car c’est ici que j’ai gagné mon premier événement en tant que professionnel".

Voilà donc Slater de nouveau dans la course au titre à quatre épreuves de la fin de la saison et à une semaine de débarquer sur les côtes landaises où il a remporté… il y a vingt ans, le premier de ses 50 succès sur le WCT. Autant dire qu’en France, où le Floridien compte de nombreux fans, on attend de pied ferme ce Quiksilver Pro, l’occasion pour le trio de tête du Championnat de livrer une bataille aussi intense que celle suivie par les spectateurs californiens…