Les insolites du week-end

Pierre-Emerick Aubameyang avait le masque des beaux jours face à Rennes.

Pierre-Emerick Aubameyang avait le masque des beaux jours face à Rennes.

Dans cette chronique bi-hebdomadaire, notre rédaction a décidé de vous faire régulièrement partager ses informations, rumeurs et autres anecdotes les plus croustillantes entourant nos sportif(ves) préféré(e)s. Focus ce lundi sur Pierre-Emerick Aubameyang, l'attaquant de Saint-Etienne, qui a pris Geoffroy-Guichard pour un bal masqué. Ohé ohé !

Aubameyang, l'homme araignée
Pierre-Emerick Aubameyang a décidément un coup d'avance sur tout le monde. Buteur face à Rennes (2-0), vendredi à Geoffroy-Guichard, le supersonique attaquant de Saint-Etienne avait anticipé sa réalisation en plaçant un masque de Spiderman derrière les montants gardés par le portier breton. Le Gabonais a ainsi rendu hommage à son ancien coéquipier, Jérémie Janot, aujourd'hui au Mans mais fidèle des Verts durant de nombreuses années. "Tu m'as fait rêver étant plus petit et j'ai passé 1 an et demi avec toi. Magnifique j’oublierais jamais", a twitté l'homme araignée, qui a tissé la toile de l'amitié.

Casillas et Xavi, les petits princes
Iker Casillas et Xavi Hernandez, symboles respectifs du Real Madrid et du FC Barcelone, ont reçu vendredi à Oviedo le prestigieux prix Prince des Asturies récompensant travaux et succès à l'échelle internationale dans huit catégories. Lauréats dans la catégorie sport, les deux internationaux espagnols ont fait part de leur joie à l'issue de la cérémonie. "Je suis très fier et très heureux de pouvoir partager ce prix avec Iker, un ami de longue date", a notamment confié Xavi dans des propos relayés par Marca. "Ils symbolisent la camaraderie au-delà de la rivalité. Ce sont des modèles pour la jeunesse de par leur attitude conciliante et l'amitié qui les lie depuis des années. L'excellence personnelle et professionnelle est récompensée. Il peut y avoir une rivalité tout en partageant une profonde amitié", a estimé le prince Felipe au sujet des deux footballeurs au moment de leur remettre un prix reçu avant eux par Sergueï Boubka, Carl Lewis, Fernando Alonso, Rafael Nadal ou... l'équipe d'Espagne de football en 2010. "C'est un prix mérité, a indiqué de son côté le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque. Ils se sont dédiés à unir à des moments où certains cherchaient à diviser le football espagnol."

Marseille se bat contre le cancer
Qui a dit que les footeux n'avaient pas de coeur ? Afin de contribuer à la lutte contre le cancer du sein, l'Olympique de Marseille avait décidé de porter contre Lyon, dimanche, un maillot spécialement dédié à cette bonne cause. Sur chaque tunique noire vendue avec le logo de la Ligue contre le cancer., le club phocéen s’était engagé à reverser un pourcentage à cet organisme pour financer la réalisation d'un projet clé: la sensibilisation des femmes en situation de précarité. Malheureusement, le match a été reporté en raison des conditions climatiques. Ce qui devrait augmenter le prix d'un maillot encore plus collector.

Rooney veut casser la Barack
Qui aurait cru que Wayne Rooney était un spectateur avisé des élections présidentielles américaines ? L'attaquant anglais a avoué être addict aux débats entre Barack Obama et Mitt Romney et a donc pu choisir un camp en connaissance de cause. C'est au beau milieu de la nuit, après le troisième round entre les deux candidats, que la vedette de Manchester United a annoncé son choix sur Twitter: "J'ai regardé les trois débats présidentiels. Si je devais voter, je voterais Obama." Réponse, le 7 novembre prochain.

Pinocchio fera du vélo
Au pays du mensonge, Pinocchio est roi. Encore plus que Lance Armstrong. Il était donc normal que les organisateurs des Mondiaux 2013 de cyclisme sur route, en Toscane, choisissent la marionnette de Disney, vêtue pour l'occasion d'un maillot arc-en-ciel, comme mascotte de leur compétition... Pourtant, la raison officielle de ce choix est bien différente: "Notre Pinocchio est connecté à ses origines, heureux, athlétique", se sont justifiés les décideurs sur leur site officiel toscana2013.it website. Il regarde l'horizon, dans une attitude optimiste face à l'avenir. L'expression de son visage est souriante, heureuse, positive et en même temps étonnée", écrivent-ils. Une version en bois, non ?
Saint-Etienne fait la guerre aux pigeons
Tous les moyens sont bons pour lutter contre les pigeons. Afin de protéger la pelouse de Geoffroy-Guichard des fientes de ses oiseaux de mauvaise augure, les dirigeants de Saint-Etienne ont fait appel à un fauconnier et à sa buse mexicaine nommée Paquita. A la vue du rapace, les volatiles prennent en effet la poudre d'escampette sous peine de se faire "manger" selon le dresseur. Une solution efficace ! Cette guerre déclarée a même été l'objet d'un reportage sur TF1 dans le journal de Claire Chazal. De là à dire qu'il était phénoménal...
Balotelli, un bébé à prix d'or
A quoi reconnait-on une star du football à un joueur lambda ? A la puissance du marketing. Le couple glamour formé par Mario Balotelli et Raffaella Fico compte bien exploiter ce filon pour négocier au prix fort les photos de son futur bébé. Alors qu'elle va accoucher dans les prochains jours, la top-modèle italienne serait prête à demander un million d’euros pour dévoiler les premières photos exclusives de son bambino. Il faut dire que Fico s'y connait plutôt bien en négociation, elle qui avait monnayé avec les paparazzis chacune de ses sorties estivales (voyage à Venise, pèlerinage au Sanctuaire de Padre Pio) alors qu'elle était enceinte.

en images
Entre premières dames Il y avait foule La grande bouffe Robin des Bois Bost, c’est de la bombe !