Les insolites du week-end

l'Autrichien Felix Baumgartner a réussi son saut record de 39.000 mètres depuis la stratosphère.

l'Autrichien Felix Baumgartner a réussi son saut record de 39.000 mètres depuis la stratosphère.

Dans cette chronique bi-hebdomadaire, notre rédaction a décidé de vous faire régulièrement partager ses informations, rumeurs et autres anecdotes les plus croustillantes entourant nos sportif(ves) préféré(e)s. Focus ce lundi sur le pari insensé réussi par Félix Baugmartner, qui a battu le record du monde de la chute libre.

Baugmartner, le saut de l'ange
C’est un véritable exploit qu’a réalisé Félix Baumgartner, 43 ans, nouveau recordman du saut en chute libre le plus haut de l'histoire à 39 068 mètres d'altitude et premier homme à franchir le mur du son. Après une semaine difficile où les aléas de la météo l’avaient empêché de tenter son pari fou, l’aventurier autrichien s'est élancé dimanche de sa capsule attachée à un ballon gonflé à l'hélium pour atteindre une vitesse de 1332 km/h selon les chiffres officiels au cours d'une chute libre qui a duré 4 minutes et 19 secondes dans le ciel du Nouveau-Mexique. Même l’atterrissage a été parfait pour un saut suivi par des millions de personnes grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines attachées à la combinaison du parachutiste. Un grand pas pour l'homme !

Grosse frayeur pour Noah et Forget
Leur périple pour Rio de Janeiro, où ils participent à une exhibition, a bien failli tourner au drame. Partis mercredi de Paris, Yannick Noah et Guy Forget ont craint le pire après l'explosion d'un réacteur de leur avion qui a obligé le commandant de bord à faire demi-tour et à se poser d'urgence. "Très vite après le décollage, on a entendu un énorme bruit et puis l'avion a tangué, a raconté Noah au micro de RTL. Les lumières se sont éteintes et on a plané quelques instants. (...) L'avion ne montait plus et le pilote a alors vidé les réservoirs. C'était impressionnant. Il y avait un drôle de silence dans l'avion. Les gens n'ont pas vraiment paniqué. Même si je voyage depuis toujours, j'étais stressé. (...) Mais le commandant de bord a bien géré la situation. On s'est vraiment aperçus de la gravité de la situation en arrivant, avec tous les pompiers." Au final, le héros de la Coupe Davis 1991 et son capitaine sont arrivés au Brésil avec 24 heures de retard mais prêts à défendre les couleurs de la France dans un duel face à l'Equateur d'Andres Gomez et Nicolas Lappenti.

Poutine plus fort que Riner ?
Grand amateur de judo devant l’éternel, Vladimir Poutine a décroché ce week-end son huitième Dan, soit un grade très élevé dans ce sport de combat ((il y en a douze au total mais seul Jigoro Kano, l’inventeur du judo a atteint ce stade). Une distinction qui fait du président russe un athlète plus accompli (sur le papier) que Teddy Riner, champion olympique cet été à Londres, qui n’en compte que cinq. "C’est un grand honneur de compter une personnalité de son standing et sa réputation dans la famille du judo. Le président Poutine représente la plus haute expression des valeurs du judo dans le monde," a souligné Marius Vizer, le président de la fédération internationale, qui lui a remis ce grade récompensant notamment le courage, le respect et le contrôle de soi. Pas sûr qu’en Russie, tout le monde soit d’accord avec ce code moral.

Les golfeurs se font tailler un short
On ne badine pas avec la politique vestimentaire sur les greens. A l’occasion du non-officiel Turkish World Final, les joueurs du Top 50 ont eu le droit de porter des bermudas plus ou moins saillants. Une autorisation qui ne devrait pas perdurer sur le circuit PGA puisque "aucune modification des liens" n’est prévue dans les semaines à venir. Pourtant, certains militent pour un assouplissement de ses règles. D’autant que leurs caddies sont, eux, enclins à mettre leurs gambettes à l'air depuis 1999 et la prise en compte de leurs revendications. Comme quoi les patrons portent toujours le pantalon…

Un sponsor maillot pour les Blacks
C’est la fin d’une époque pour les All Blacks, celle où le maillot de la sélection néo-zélandaise était vierge de tout sponsor. La Fédération a accepté l’idée que l'assureur américain AIG pose son logo sur le mythique jersey noir, à partir du 20 octobre prochain, lors du troisième match de Bledisloe Cup face à l'Australie. Si, aucune information concernant le montant financier de l'opération n'a été communiquée, on sait en revanche qu’AIG s'était offert le maillot de Manchester United pour 60 millions d’euros entre 2006 et 2010. Qui a dit que l’argent était devenu le nerf de la guerre ?

Anelka-Nasri, qui se ressemble s’assemble…
Pas sûr que cette intervention n’arrange sa cote de popularité… Dans un entretien accordé à l’émission Telefoot, Nicolas Anelka a accepté d’évoquer l’incident entre Samir Nasri et un journaliste, au terme de la rencontre contre la Suède (0-2), lors de l’Euro 2012. Et l’attaquant de Shanghai, qui s’y connait en polémique, a pris la défense de son ex-coéquipier : "Il a senti que sa famille a été vexée. Il a répondu sur le terrain et en faisant un geste. Peut-être qu’il a insulté, mais il y a eu pire. Je ne suis pas choqué. En France, il y a la liberté d’expression. Si la presse critique un joueur, elle doit s’attendre à une réponse. C’est ce qu’il a fait et bien fait. Je ne vais pas dire que je suis content de ce qu’il a fait, mais je trouve ça très logique."

La presse irlandaise confond Ouedraogo et Yanga-Mbiwa
Malgré tous ses efforts, Montpellier reste encore un petit club sur la scène internationale. Les Héraultais ont pu s’en apercevoir en lisant la presse irlandaise, ce week-end, où nos confrères du Belfast Telegraph ont confondu leur capitaine Fulgence Ouedraogo avec Mapou Yanga-Mbiwa, footballeur et capitaine du club de football de la ville. L’erreur a été révélée sur Twitter, photo à l’appui, par Christophe Samson, le deuxième ligne de Castres, lors du déplacement de son équipe pour affronter l'Ulster en H Cup. Pas rancunier, Ouedraogo s’en est plutôt amusé sur le réseau social : "Je vais me mettre au foot alors".

Casillas n’est pas une taupe
Cela fait quelques semaines qu’Iker Casillas est désigné par une partie de la presse espagnole comme la taupe du vestiaire du Real Madrid. Le portier merengue aurait soi-disant fait passer aux journaux des informations servant à déstabiliser son entraîneur José Mourinho. Via sa page Facebook, le capitaine de la sélection ibérique s’est défendu, jugeant des commentaires "déplacés. Au cours des derniers mois, sans le vouloir, j'ai été relié à diverses affaires. Un jour, je n'encourage soi-disant pas mon coéquipier Cristiano Ronaldo, un autre, je suis une taupe et je laisse fuiter des informations. Après 13 ans passés dans le plus grand club au monde, c'est tout simplement déplacé", s'est-il énervé de ces rumeurs.

Facebook, le sauveur de la Croatie ?
C’est une démarche inédite à laquelle s’est essayé Igor Stimac, le sélectionneur de la Croatie, avant d’affronter le Pays de Galles, mardi, lors des éliminatoires du Mondial 2014. Le technicien a convié les supporters à lui donner des conseils sur Facebook pour composer son onze de départ pour cette rencontre primordiale pour la qualification. "J'ouvre une discussion sur le match contre le pays de Galles qui sera disputé mardi. Quelle est votre équipe idéale pour ce match ? Quel système de jeu choisiriez-vous ? Un 4-3-3 ? Allez-y, proposez !" Reste à savoir si Stimac écoutera les désirs de ses compatriotes ou s’il n’en fera qu’à sa tête.