Les insolites du week-end

Zlatan Ibrahimovic a enfin trouvé son havre de paix à Paris.

Zlatan Ibrahimovic a enfin trouvé son havre de paix à Paris.

Dans cette chronique bi-hebdomadaire, notre rédaction a décidé de vous faire régulièrement partager ses informations, rumeurs et autres anecdotes les plus croustillantes entourant nos sportif(ves) préféré(e)s. Focus ce lundi sur Zlatan Ibrahimovic dont tous les mots et gestes sont épiés dans la capitale.

Zlatan, voisin de Sarkozy...
Deux mois après son arrivée au Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic n’avait toujours pas trouvé une maison à sa convenance dans la capitale française. L’attaquant suédois résidait jusqu’alors à l’hôtel intercontinental (quartier de l’Opéra) avec sa femme et ses enfants, jugeant les prix de l’immobilier déraisonnables. Son rendement va peut-être encore s’améliorer ces prochaines semaines puisque « Ibra » a enfin trouvé son nid douillet dans le sud du XVIe arrondissement à la Villa Montmorency. Dans son havre de paix, la star parisienne pourra s’inviter à la prochaine fête des voisins en compagnie d’Alain Afflelou, Arnaud Lagardère, Mylène Farmer ou Nicolas Sarkozy.

...et ami très éloigné de Nkoulou
Interviewé par son ami et ancien coéquipier Olivier Dacourt pour Téléfoot, Zlatan Ibrahimovic a évoqué son intégration dans son nouveau club. "Je suis en train d'apprendre. Tout est nouveau pour moi qui suis arrivé dans une grande ville comme Paris", a ainsi confié l'attaquant suédois, qui a donc trouvé une maison à sa convenance. Il a en revanche encore des progrès à faire sur ses connaissances du championnat de France et de ses meilleurs joueurs. Ainsi, à une semaine du "Classico" contre Marseille, le Viking a alimenté cette rivalité en avouant ne pas connaître le défenseur olympien Nicolas Nkoulou, reconnu comme l'un des meilleurs éléments de Ligue 1. "Nkoulou ? Qui ça ? Je ne le connais pas. Je n'ai jamais entendu parler de lui. (...) Ce n'est pas un manque de respect, mais quand je ne connais pas un joueur, je ne le connais pas". Les présentations sont prévues dimanche soir.

Hulk fait l’effet d’une bombe
Cible de ses coéquipiers depuis son transfert record au Zénith Saint-Pétersbourg (60 millions d’euros et un salaire annuel de 6,5 millions d'euros), Hulk suscite une jalousie qui aurait pu mal tourner vendredi. Une bombe factice, accompagnée d'une photo du joueur et du message « Hulk, dehors! », a été retrouvée par la police dans un sac, au centre d’entraînement du club. Ce nouvel événement vient nourrir une affaire polémique qui secoue le football russe et dans laquelle Vladimir Poutine s’est même invité en appelant au calme. Il n’en faudrait pas plus pour qu’Hulk en soit vert de rage.

Lacourt, enfant de la pub
Privé de médaille lors des Jeux Olympiques de Londres, Camille Lacourt n'en reste pas moins l'un des nageurs les plus courtisés pour des campagnes publicitaires. Ainsi, les fans de l'éphèbe marseillaise pourront l'apercevoir, en tenue d'Adam, dans un spot italien pour le fournisseur d’électricité Edison. Musique sexy, pose lascive et muscles saillants, tous les ingrédients sont réunis pour trente secondes de fantasme où Lacourt barbote dans sa baignoire tout en achetant un voyage avec sa tablette numérique. Et ce, dans le plus simple appareil...

Balotelli, célibataire ou pas ?
Mario Balotelli aurait-il menti sur son nouvel état civil ? Au lendemain de son communiqué, dans lequel il prétendait vouloir se remettre avec Raffaella Fico (qui attend peut-être son futur enfant), la belle Italienne a démenti cette version des faits. En cause, le comportement immature du bad-boy du football transalpin. "On ne s'est pas vus depuis longtemps. Je ne sais pas si nous pourrons revenir ensemble, vous devriez lui demander, a expliqué le mannequin sur Radio2 Rai. Bien sûr que ça me dérange, il est toujours le père de mon enfant. (...) Maintenant je souhaite travailler, et arrêter de parler de lui. Cela m'a déplu de le voir sur les couvertures de journaux, avec d'autres femmes, en train de boire et fumer. Mais j'ai confiance en lui. Petit à petit, Mario grandira, et il changera sa manière de faire". En gros, Mario peut aller se brosser pour récupérer sa belle…

Andre Santos, permis de marcher
Arrêté le 17 août dernier pour conduite dangereuse à proximité du centre d'entraînement d'Arsenal, André Santos a été privé de permis de conduite pendant les douze prochains mois. Un moindre mal pour le défenseur brésilien qui avait refusé d’obtempérer alors que son véhicule avait été flashé à 233 km/h, alors que la vitesse autorisée dans la zone traversée par le joueur était fixée à 115 km/h. Santos avait alors trouvé une excuse toute choisie: "Ma musique était en train de charger et cela a retenu mon attention. Je présente mes excuses à la police pour les troubles que j'ai pu causer." Un mea culpa insuffisant pour amadouer la justice, qui l’a condamné à une amende de 4 500 euros.

Le plus beau métier du monde
La palme du métier le plus pénible du week-end est décerné à ce pauvre homme, se distinguant pas un chasuble vert fluo du plus bel effet, chargé de faire la loi tout le week-end sur les greens de la Ryder Cup. Cette personne a sévi comme à l'école pour vérifier que les spectateurs n'utilisent pas leur téléphone portable à des fins indécentes comme la prise de photos ou vidéos. "Les spectateurs essayant d’utiliser leur appareil mobile dans des zones non-autorisées ou de manières non-autorisées devront remettre leur appareil et le récupérer une fois qu’ils quitteront le parcours", disait le communiqué. En revanche, les mode vibreur et silencieux étaient autorisés tout autour du parcours.