Les insolites de la semaine

Felix Baumgartner est un casse-cou né.

Felix Baumgartner est un casse-cou né.

Dans cette chronique bi-hebdomadaire, notre rédaction a décidé de vous faire régulièrement partager ses informations, rumeurs et autres anecdotes les plus croustillantes entourant nos sportif(ves) préféré(e)s. Focus ce jeudi sur Felix Baumgartner qui n'a malheureusement pas encore pu exaucer son rêve: battre le record de vitesse en chute libre.

Baumgartner, l'homme qui voulait franchir le mur du son
Il faut de tout pour faire un monde, comme dirait l’autre ! Felix Baumgartner, 43 ans, a un but dans sa vie de kamikaze: battre le record de vitesse jamais atteint par un être humain en chute libre. Ce parachutiste autrichien, considéré par certains comme un casse-cou complètement fêlé, espère franchir le mur du son, à 1 227,6 km/h, en sautant à plus de 36 km d'altitude au-dessus du Nouveau Mexique (Etats-Unis), en utilisant un ballon gonflé à l’hélium pour l’ascension. Malheureusement, ses tentatives de la semaine ont été ajournées en raison des conditions climatiques et notamment d’un vent trop fort. Une nouvelle déconvenue pour cet homme qui s’entraîne depuis cinq ans pour ce saut qui devait être retransmis sur le site Internet de la mission, www.redbullstratos.com, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines accrochées à la combinaison de Baumgartner. Mais notre homme volant n’a pas dit son dernier mot…

Bolt, y’a pas photo !
Les collectionneurs ne connaissent pas la crise. L’appareil-photo, utilisé par Usain Bolt après son sacre olympique sur 200m à Londres, a été mis en vente sur le site de e-commerce américain Ebay. Comme il aime le faire à chaque course, la star jamaïcaine avait fait le show en empruntant un appareil aux photographes placés au bord de la piste pour «shooter» les autres athlètes et le public. Une image qui a fait le tour du monde. L’objet, dédicacé par le triple champion olympique à l’aide d’un tournevis, avait fait l’objet de 20 enchères mercredi matin pour atteindre une somme de 7100 dollars et a finalement été vendu pour un montant encore inconnu. L’argent récolté sera reversé à l’association suédoise de lutte contre le cancer ainsi qu’à la fondation pour aider à l’éducation des enfants que Bolt a créé en Jamaïque.

Domenech à cœur ouvert
Plutôt discret depuis qu’il a été démis de ses fonctions de sélectionneur de l’équipe de France, Raymond Domenech va tout déballer dans un livre, intitulé «Tout seul», tiré de son journal de bord pendant ses six années passées à la tête des Bleus (2004-2010). A travers 450 pages, l’ancien ennemi public numéro un reviendra sur «son long combat de sélectionneur avec Zinedine Zidane, Nicolas Anelka, Thierry Henry ou les plus jeunes joueurs d'une génération perdue». Le récit, selon les documents que se sont procurés l’AFP, devrait également traiter des épisodes marquants de l’équipe de France comme le retour de Zidane, la finale du Mondial 2006 perdue contre l’Italie ou le bus de Knysna. Le tout sans langue de bois !

Legear, le plein de bêtises
Jonathan Legear devrait être piéton pendant un petit bout de temps. Déjà condamné il y a trois ans pour conduite en état d’ébriété, le footballeur belge s’est encore fait remarquer alors qu’il était au volant de son véhicule, lors d’un retour à Tongres le week-end dernier. Alcoolisé après une virée nocturne, le récidiviste aurait malencontreusement appuyé sur la pédale d'accélérateur en remontant dans son véhicule. Sa Porsche s'est alors encastrée dans la supérette d'une station-service dans laquelle se trouvaient une dizaine de personnes, ne provoquant, fort heureusement, que des dégâts matériels. Le milieu de Terek Grozny a indiqué vouloir changer son attitude «car au travers de cet accident, j'ai véhiculé une très mauvaise image de la Belgique à travers le monde. Le temps est venu pour moi de changer et d'avoir un comportement exemplaire», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse improvisée. Marcher devrait en effet lui aérer l’esprit.

Cry me a River
River Plate ne possède peut-être plus le prestige d’antan mais ses supporters essaient de redorer le blason de l’un des deux clubs les plus cotés d’Argentine. Une dizaine de milliers d’entre eux ont déployé lundi un gigantesque drapeau rouge et blanc long de près de 8 km à Buenos Aires. Une manifestation originale de la part des «Millionarios» qui espèrent voir leur banderole faire son entrée dans le livre Guiness des records. Le défilé est parti du quartier de Palermo où se trouvait l'ancien stade de River pour atteindre le stade Monumental de Buenos Aires, où River disputait un match amical contre Godoy Cruz (5-0).

Zlatan "zlatanera" les Yvelines
Zlatan Ibrahimovic est aussi perfectionniste sur le terrain qu'en dehors. Après 80 visites d'appartement, l'attaquant suédois a enfin trouvé une maison dans laquelle son égo et sa famille peuvent entrer tous ensemble. Alors qu'il pensait avoir trouvé un nid douillet dans le 16e arrondissement de Paris, le meilleur buteur du championnat de Ligue 1 devrait finalement s’installer dans les Yvelines, selon des informations de France Bleu. Il devrait donc pouvoir quitter l’Hôtel Continental (IXe arrondissement), dans lequel il loge depuis son arrivée dans la capitale, et se consacrer totalement à son métier de footballeur. Pas vraiment une nouvelle rassurante pour les défenseurs.

Casillas fier comme un Coq
Qu’est-il passé dans la tête d’Iker Casillas pour que ce dernier arrive en sélection avec un tee-shirt aux couleurs de l’équipe de France ? A quelques jours du choc entre l’Espagne et les Bleus, qualificatif pour le Mondial 2014, le portier de la Roja a débarqué, mardi, lors du rassemblement à Las Rozas, dans cette tenue plutôt insolite, voire provocatrice. Une démarche qui a étonné de l'autre côté des Pyrénées où le capitaine de la sélection ibérique a été rhabillé pour l’hiver. A moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’un clin d’œil servant de levier pour motiver ses troupes.

Newcastle : un sponsor pas crédi…ble
Le nouveau sponsor de Newcastle ne fait pas l'unanimité auprès de plusieurs joueurs des Magpies. Selon le Daily Mail, les joueurs de confession musulmane de l'effectif, à savoir Hatem Ben Arfa, Demba Ba, Papiss Cissé et Cheikh Tioté, seraient extrêmement indisposés à l'idée de voir la marque de crédit Wonga (spécialisée dans les prêts rapides à taux élevés) apparaître sur leur tunique. Le Coran interdit effectivement l'emprunt à crédit et les joueurs en question pourraient refuser de porter le maillot "incriminé" en Premier League. Des notables de la ville se sont également élevés contre le paradoxe de mettre en valeur un usurier alors que Newcastle est en proie à une recrudescence de la pauvreté.