Steve Nash dans le bonheur

Steve Nash s'offre un nouveau challenge avec les Lakers. (Reuters)

Steve Nash s'offre un nouveau challenge avec les Lakers. (Reuters)

Alors qu'il semblait se diriger vers New York ou Toronto, Steve Nash a surpris son monde en rejoignant Kobe Bryant, Andrew Bynum et autre Pau Gasol du côté des Lakers. La volonté de se rapprocher de sa famille et de rallier une franchise ambitieuse a fait pencher la balance en faveur de Los Angeles.

Le choix du roi. Steve Nash a finalement eu gain de cause. Et ce n’est pas rien dans un échange en NBA que de faire entendre sa voix… Ainsi, après 8 saisons à Phoenix, le meneur, véritable symbole de la franchise et donc de la ville, était attendu du côté de New York. Car bien qu’agent libre, les Suns avaient tout de même leur mot à dire puisqu’il s’agissait d’un « sign and trad ». Les deux franchises d’accord, il y avait apparemment également une possibilité avec Toronto, Nash se retrouvait bien ennuyé.

Car il a dû convaincre les Suns du bien-fondé de l’envoyer chez l’ennemi local, des Lakers contre qui il avait lutté avec tant d’acharnement au sein de la conférence Ouest et même de la Division Pacific. Mais à 38 ans, ce all star deux fois MVP n’est pas le premier venu, il a donc sorti sa boîte à arguments. Et finalement, Phoenix ne ressort pas bredouille puisque si Nash a signé pour trois ans et 27 millions de dollars, le club récupère deux premiers tours de draft (2013 et 2015) et deux deuxième tours de draft (2013 et 2014).

Ils étaient réticents et n’avaient pas envie de signer l’accord. Heureusement pour moi, ils ont reconsidéré leur position. Ils ont vu que cela pouvait renforcer leur équipe, se félicite, sur le site de la NBA, celui pour qui c’était très important de rester proche de (m)a famille. Evidemment, il va laisser un grand vide à Phoenix mais comme le dit sur twitter son désormais ancien coéquipier Jared Dudley: Il n’a pas seulement été le meilleur mais également le moins égoïste des joueurs avec qui j’ai joué. Je luis souhaite le meilleur, il mérite ce qui lui arrive. De fait, avec Bryant, Bynum ou Gasol à ses côtés, Steve Nash aura toutes les cartes en mains pour viser une première finale NBA.

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr