Miami attaque fort

Ray Allen (Miami Heat) a marqué 19 points à ses anciens coéquipiers. (Reuters)

Ray Allen (Miami Heat) a marqué 19 points à ses anciens coéquipiers. (Reuters)

Sacré champion NBA en juin dernier, le Miami Heat n'a pas déçu ses fans en s’imposant devant les Boston Celtics (120-107) mardi en match d'ouverture de la saison régulière du championnat de basket-ball nord-américain. Les Dallas Mavericks, eux, ont dominé les Los Angeles Lakers dans leur salle (91-99) alors que les Cleveland Cavaliers ont battu à domicile les Washington Wizards (94-84), privés du pivot français Kevin Séraphin.        

Miami démarre fort
Le Miami Heat, champion NBA en titre, a débuté cette nouvelle saison par un succès de prestige face à Boston (120-107), mardi soir. Un festival offensif pour l'équipe floridienne emmenée par Dwyane Wade (29 points) et LeBron James (26 points, 10 rebonds). Un premier message envoyé à la concurrence... A noter tout de même que Ray Allen est sorti du banc pour inscrire 19 points contre ses anciens partenaires, des Celtics qui ont existé grâce à Paul Pierce ((23 points) et Rajon Rondo (20 points).

Dallas piège les Lakers
Dallas, champion en 2011, a bousculé les Lakers lors de la première rencontre de la saison régulière (99-91), mardi soir. C'est le collectif texan qui a eu raison des Californiens avec Collison (17 points) en meilleur marquer des Mavericks. A noter les 11 points et 5 passes en 16 minutes de Rodrigue Beaubois.En face, on retrouve surtout Kobe Bryant (22 points), Pau Gasol (23 points) et Dwight Howard (19 points) mais ce trio n'a pas eu gain de cause...

Cleveland mieux que Washington
Cleveland a parfaitement démarré sa saison en écartant Washington (94-84), mardi soir. Un succès acquis grâce à Kyrie Irving (29 points) ou encore Anderson Varejao (23 rebonds, 9 passes, 9 points) qui est passé tout près du triple-double... Du côté des Wizards, tous les joueurs ont marqué mais l'équipe manquait sans doute d'un vrai leader offensif pour faire la différence, en l'absence de John Wall et Kevin Séraphin. Avec 11 points, Crawford termine meilleur marqueur de son équipe.

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr

Celtics: Quand Garnett ignore Allen…

Ce premier choc de la saison remporté mardi soir par Miami devant Boston (102-107) était pour Ray Allen un match particulier. Transféré à l’intersaison des Celtics au Heat, le nouveau shooteur floridien a tenu à saluer, un à un, tous ses anciens partenaires avant d’entrer sur le parquet. Mais si la plupart d’entre eux lui ont fait une accolade, Kevin Garnett est resté inflexible lorsque son ex-coéquipier lui a tapé sur l’épaule. Rancunier, "Big Ticket" ?

en images
Pour l'honneur Show ! Pour du beurre Pour du beurre Nando décolle haut