Mahinmi-Petro, monnaies d'échange

Ian Mahinmi quitte le Texas pour l'Indiana. (Reuters)

Ian Mahinmi quitte le Texas pour l'Indiana. (Reuters)

La journée de mercredi a été l'occasion pour deux pensionnaires français de la NBA de changer de crèmerie. Ian Mahinmi a quitté l'univers impitoyable de Dallas pour rejoindre les Pacers d'Indiana, en échange de Darren Collison et Dahntay Jones. Johan Petro a également déménagé, passant de Brooklyn à Atlanta, pour faciliter la venue de Joe Johnson.

Quelques heures après l’arrivée de Nando De Colo à San Antonio, aux côtés de Tony Parker et Boris Diaw, deux joueurs français, Ian Mahinmi et Johan Petro, ont déménagé mercredi. Le premier est international tricolore mais a fait une croix sur les Bleus et les Jeux Olympiques cet été pour assurer son avenir en NBA, le second l’était mais s’est tellement égaré outre-Atlantique ces dernières années qu’il s’est par la même occasion éloigné de la sélection.

Champion NBA avec Dallas en 2011, Ian Mahinmi va poser ses valises à Indiana, qui a misé sur lui en échange de Darren Collison et Dahntay Jones, envoyé aux Mavericks. Un choix qui peut paraître surprenant de la part des Pacers, déjà bien armés au poste de pivot avec Roy Hibbert. A l’ancien Havrais, qui tournait à 5,8 points et 4,7 rebonds en 18,7 minutes de moyenne par match en 2011-12, de faire son trou dans sa troisième franchise, après les Spurs et les Mavs, donc.

Pour Johan Petro, qui rejoint Atlanta, l’affaire était entendue depuis plusieurs jours déjà puisqu’il a été inclus dans l’échange, annoncé le 2 juillet, qui expédie Joe Johnson à Brooklyn. Le désormais ex-intérieur des Nets, au temps de jeu très limité dans le New Jersey, sera accompagné chez les Hawks de ses coéquipiers Anthony Morrow, Jordan Farmar, DeShawn Stevenson et Jordan Williams. Aura-t-il un rôle plus important dans l’état de Géorgie que lors de l’exercice précédent (4,2 points et 3,8 rebonds en 15,6 minutes de moyenne par match ) ? Avec Al Horford et Zaza Pachulia, le secteur est fourni. Mais la réponse dépendra aussi de son rendement sur le terrain...

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr