Howard: "Tout reprendre à zéro"

Dwight Howard débute une nouvelle aventure avec les Lakers.

Recrue majeure de l’intersaison en NBA, Dwight Howard a rejoint les Lakers cet été, au moins pour une saison. Opéré du dos en avril et incertain pour le début du prochain exercice, l’ex-chouchou des fans sait qu’il doit redorer son image après une fin d’aventure polémique à Orlando. "Je vais faire tout mon possible, sur et en dehors du terrain, pour montrer aux gens que je suis toujours la même personne", a-t-il confié à ESPN.

Nouveau joueur des Lakers depuis cet été à l’issue d’un long feuilleton, Dwight Howard a considérablement écorné son image depuis l’an dernier. Désireux de quitter le Magic pour rejoindre en priorité les Nets, le pivot, élu trois fois consécutivement meilleur défenseur de la Ligue (2009, 2010 et 2011), menaçait d’aller au bout de son contrat avec la franchise floridienne, en 2013, pour décider librement d’un avenir qu’il imaginait bien du côté de Brooklyn. Dans l’impasse et en l’absence d’une offre intéressante des néo newyorkais, Orlando a préféré, dans un deal impliquant onze joueurs et trois autres équipes (les Lakers donc, ainsi que les Sixers et les Nuggets), le transférer cet été dans une Cité des Anges a priori parfaite pour ce grand "showman".
 
Mais ces derniers mois, il ne faisait plus rire grand monde. A tel point qu’on commençait à le comparer à LeBron James, dont les conditions du départ des Cavaliers pour le Heat à l’été 2010 en avaient fait le joueur le plus haï de la NBA. "Tout le monde l’a détesté pour ça, a avoué Howard dans une interview accordée à ESPN. Vous savez, je n’ai jamais voulu qu’on me haïsse, mais qu’on m’aime. Je voulais rendre tout le monde heureux. Mais ce n’est pas possible. Et ça a été une bonne leçon pour moi." Lors de sa présentation à L.A., le naturel avait vite repris le dessus pour celui qui s’était livré à une imitation dont il a le secret, prenant la voie de son nouveau coéquipier Kobe Bryant pour raconter leur dernière conversation (voir vidéo).
 

"J’ai la chance de pouvoir tout reprendre à zéro, a-t-il assuré ce week-end, sans par ailleurs garantir qu’il poursuivrait son aventure au sein de sa nouvelle équipe à l’issue de cette année. Je vais faire tout mon possible, sur et en dehors du terrain, pour montrer aux gens que je suis vraiment comme ça. Je n’ai pas changé. Je suis toujours la même personne. J’aime m’amuser. J’aime sourire. J’aime plaisanter. Et quand je vais rentrer sur le parquet, je vais prendre du plaisir. Je vais plaisanter. Et je vais dominer. Ça s’est toujours passé comme ça."
 
Une opération séduction qu’il a également enclenchée en allant à la rencontre de Karim Abdul-Jabbar, légende des "Purple and Gold", mais qui va encore se faire attendre pour des Angelenos qui se languissent de le voir évoluer aux côtés de Bryant, Gasol et Nash, autre recrue phare de l’intersaison. Opéré du dos en avril, il ratera le début du camp d’entraînement, le 2 octobre, et de la présaison cinq jours plus tard. Sa présence pour l’ouverture de la saison, le 30 octobre face aux Mavericks, est également incertaine. "Je vais prendre mon temps pour être sûr d’être à 100%, car je veux donner tout ce que j’ai", confie-t-il encore, impatient de débuter cette aventure et d'écrire "une nouvelle histoire." 

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr