Diaw reste avec Parker

Boris Diaw et Tony Parker feront encore la paire la saison prochaine. (Maxppp)

Boris Diaw et Tony Parker feront encore la paire la saison prochaine. (Maxppp)

Pour Boris Diaw, l'aventure à San Antonio n'est pas terminée. Arrivé de Charlotte en fin de saison dernière, le capitaine de l'équipe de France évoluera toujours avec les Spurs et Tony Parker à la rentrée prochaine. Diaw, qui a signé pour deux ans supplémentaires, voit également arriver un autre Français, en la personne de Nando De Colo.

C’est Tony Parker qui va être content ! Son grand ami et coéquipier en équipe de France, Boris Diaw, jouera toujours à San Antonio la saison prochaine. Arrivé fin mars dernier chez les Spurs, après une première partie d’exercice très compliquée à Charlotte, la pire équipe de la NBA, l’intérieur français a trouvé un accord avec les dirigeants texans pour prolonger l’aventure de deux ans moyennant un salaire de 9 millions de dollars, selon Yahoo! Sports.

Le capitaine des Bleus peut donc quitter la propriété de "TP", qui l’hébergeait depuis son transfert, pour se trouver un nouveau logement puisqu’il est désormais amené à rester plus de quelques mois. A moins qu’il ne décide, dès l’an prochain, de tester à nouveau le marché des agents libres car une clause dans son contrat lui permettra de le faire en 2013. Pas sûr que "Babac" (30 ans, 2,03 m) en ait réellement envie, son souhait ayant toujours été d’être conservé par les Spurs.

"Je suis bien à San Antonio, avait-il expliqué en mai. J’ai été très bien accueilli." Sur le terrain aussi, Boris Diaw a vite trouvé sa place dans un collectif bien mieux huilé et plus talentueux que celui des Bobcats. Gregg Popovich, le coach texan, a même rapidement fait de lui le titulaire au poste 4, aux côtés de Tim Duncan dans la raquette, et son apport lors des playoffs (6,2 points, 5,2 rebonds et 2,5 passes décisives de moyenne par match) a été précieux pour San Antonio, éliminé en finale de la conférence Ouest par Oklahoma City (2-4).

De Colo y va aussi !

"Mon rôle est assez simple, avait-il détaillé. C’est d’abord de bien défendre et ensuite, en attaque, d’être une sorte de "facilitateur" pour pouvoir apporter dans tous les secteurs du jeu. Pour moi, ça a été assez simple de m’intégrer à ce style-là parce que c’est un type de jeu que je connais bien, un jeu assez collectif, avec des joueurs intelligents. (Gregg) Popovich s’inspire beaucoup de ce qui se fait en Europe et c’est assez facile de se fondre là-dedans." Tony Parker et Boris Diaw ne seront pas les seuls Français de l’effectif, Nando De Colo ayant lui aussi signé !

D’après La Voix des Sports, l’arrière arrageois s’est engagé pour deux ans et touchera un salaire de 2,8 millions de dollars. Drafté au deuxième tour par les Spurs en 2009, l’ancien Choletais attendait ce moment avec impatience mais a su profiter de ces trois années pour progresser du côté de Valence, dans le championnat espagnol. Le staff texan, qui avait gardé un œil sur lui, lui avait fait récemment passer des tests et l’a donc estimé prêt à franchir ce fossé qui sépare l’Europe de la NBA. A lui de prouver que San Antonio ne s’est pas trompé en lui donnant sa chance.

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr