Allen, cap au Heat

Ray Allen rejoint le Heat de Miami. (Reuters)

En froid avec Rajon Rondo, Ray Allen a décidé de quitter les Celtics de Boston pour rejoindre Miami. A 36 ans, l'arrière vétéran de la NBA se lance donc dans ce qui pourrait être la dernière grande expérience de sa carrière, avec pour perspective de décrocher un nouveau titre.

La rivalité à ses limites. Opposé avec Boston à Miami en finale de la conférence Est, il y a de cela quelques semaines, Ray Allen a décidé de rejoindre le Heat la saison prochaine. Agent libre, l’arrière américain aurait pu rester aux Celtics, qui lui proposaient deux fois plus que la franchise floridienne. Il a d’ailleurs longuement hésité. Mais la perspective d’enfiler une deuxième bague de champion à son doigt après celle gagnée avec les C’s en 2008 l’a convaincu d’exporter ses talents à South Beach – pour reprendre une expression chère à LeBron James.

Au Heat, Ray Allen ne devrait toucher "que" 3,09 millions de dollars par saison. Mais à trente-six ans, le shooteur californien, meilleur marqueur à trois points de l’histoire de la ligue, ne fait plus de l’argent sa priorité et a privilégie l’aspect sportif, Miami ayant a priori plus de chances de disputer les NBA Finals en 2013 qu’une équipe de Boston en fin de cycle. Rien n’est encore officiel, et rien ne pourra l’être avant le 11 juillet, mais le propriétaire de la franchise floridienne, Micky Arison, a confirmé sur Twitter que les deux parties avaient trouvé un accord.

Selon Yahoo! Sports, une autre raison aurait poussé "Hollywood" à quitter le Massachussetts: ses relations tendues avec le meneur des Celtics, Rajon Rondo. Son départ laisse un vide à Boston que tentera de combler Jason Terry, qui arrive en provenance de Dallas. A Miami, son arrivée va en revanche considérablement renforcer un effectif qui, le mois dernier, a conquis le titre de champion en dominant Oklahoma City lors des finales (4-1). Nul doute que ses qualités de finisseur se marieront très bien avec celles des "Tres Amigos", LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh. Les prochains adversaires du Heat peuvent trembler…

Plutôt Dunk ou 3 points ? Pariez sur la NBA avec PMU.fr