Natation - Championnats du monde : Kalisz, King ... les records sont tombés

Natation - Championnats du monde : Kalisz, King ... les records sont tombés©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 30 juillet 2017 à 19h57

Déjà vainqueur du 200m 4 nages, Chase Kalisz a récidivé sur le 400, record des Mondiaux à la clé. Lily King a elle aussi battu un record, celui du 50m brasse féminin.

Cinq jours après avoir battu le record du monde du 100m brasse, l'Américaine Lilly King (29"40) a nagé deux dixièmes plus vite que la veille sur 50m pour dominer Yuliya Efimova (29"57), établissant au passage un nouveau record du monde. Samedi, déjà, King avait explosé les compteurs en réalisant la meilleure performance de l'année sur la distance. Un temps référence qui n'a pas survécu à cette finale de très haut niveau. Katie Melli est montée sur la troisième marche du podium en 29"99, loin, très loin même, des deux intouchables.
Chase Kalisz, l'égal de Lochte, plus fort que Phelps 
Chase Kalisz (4'05"90) de son côté, a écrasé le 400m 4 nages devant David Verraszto (4'08"38), la star locale, et Daiya Seto (4'09"14). L'Américain est donc le premier nageur à réaliser le doublé, puisqu'il s'était déjà imposé sur le 200m 4 nages cette semaine, depuis son compatriote Ryan Lochte. Le nageur en a profité pour battre le record  des Mondiaux, détenu jusqu'alors par un certain Michael Phelps. Sa joie très démonstrative était à la hauteur de l'exploit réalisé.

Sjöström et Hosszu, comme une évidence
Sarah Sjöström avait à coeur de remettre les pendules à l'heure. Dominée à la surprise générale par Simone Manuel sur le 100m des Mondiaux de Budapest, la Suédoise avait enfilé ses habits de lumière dimanche afin d'écraser la concurrence sur le 50m nage libre. Détentrice d'un nouveau record du monde (23"67) depuis samedi, Sjöström est passée tout près de signer un nouveau temps référence sur la distance (23"69). Elle a finalement dominé Ranomi Kromowidjojo (23"85) et Simone Manuel (23"97). Devant son public, Katinka Hosszu (4'29"33) a fait valoir son statut de triple tenante du titre sur 400m 4 nages avec un quatrième titre décroché devant Mireia Belmonte (4'32"17) et la Canadienne Sydney Pickrem (4'32"88).
Paltrinieri conserve son titre
En lice pour la dernière finale individuelle de ces Mondiaux 2017 de Budapest, Gregorio Paltrineri a conservé la main-mise sur son terrain de chasse favori, le 1500m . Sacré à Kazan il y a deux ans, l'Italien n'a pas souffert de la concurrence pour aller chercher un second titre d'affilée grâce à un chrono supérieur à celui des Mondiaux de Kazan, quatre secondes de mieux qu'à l'époque (14'35"85). Mykhailo Romanchuk (14'37"14) est monté sur la deuxième marche du podium, celui-ci étant complété par MacKenzie Horton (14'47"70).
 
0 commentaire - Natation - Championnats du monde : Kalisz, King ... les records sont tombés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]