Championnats du monde : Simone Manuel s'impose sur 100m nage libre, la Russie sur le toit du monde

Championnats du monde : Simone Manuel s'impose sur 100m nage libre, la Russie sur le toit du monde©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 28 juillet 2017 à 19h33

Simone Manuel a remporté devant Sarah Sjostrom la médaille d'or du 100m nage libre féminin des Championnats du monde de natation, vendredi à Budapest. La Russie a enregistré trois médailles d'or vendredi, tandis que la Grande-Bretagne a remporté le relais 4 x 200m nage libre chez les hommes.

En 52"27, Simone Manuel s'est offert vendredi la médaille d'or du 100m nage libre des Championnats du monde de Budapest, pour 4 centièmes. L'Américaine a établi un nouveau record des Etats-Unis en devançant la Suédoise Sarah Sjostrom (52"31), pourtant favorite avant la course.  Manuel est partie très vite, avant que le bonnet jaune de la Suédoise ne reprenne rapidement les devants...pour finalement craquer sur la fin. Sjostrom ne réalisera donc pas de doublé 100m papillon/100m nage libre dans ces Mondiaux. La Danoise Pernille Blume (52"69) s'est classée troisième et repart avec la médaille de bronze.

Un festival russe
La suite a été une véritable fête nationale pour la Russie. Le festival a débuté avec le 200m dos hommes, dans lequel Evgeny Rylov s'est offert la médaille d'or, grâce à un chrono de 1'53"61, établissant un nouveau record de Russie. Les deux Américains Ryan Murphy (1'54"21) et Jacob Pebley (1'55"06) ont complété le podium. Sur 200m brasse dames, Yuliya Efimova s'est offert la meilleure performance mondiale de l'année et le deuxième titre (et record) russe de l'après-midi, avec un chrono de 2'19"64. L'Américaine Bethany Galat a pris la médaille d'argent, avec un temps de 2'21"77, alors que la Chinoise Jinglin Shi a complété le podium pour prendre le bronze (2'21"93).

Décidément en forme, les Russes ont conclu leur démonstration par l'intermédiaire d'Anton Chupkov (2'06"96), dans une finale du 200m brasse hommes où il a effacé le retard important qu'il comptait après 100m de course, pour signer un nouveau record des Championnats du monde. Derrière lui, le Japon a vu deux de ses représentants compléter le podium, avec Yasuhiro Koseki (2'07"29) et Ippei Watanabe (2'07"47).

La Grande-Bretagne facile sur le relais 4 x 200m
Dans le relais 4 x 200m hommes, dernière course de la journée, la Grande Bretagne (Stephen Milne, Nicholas Grainger, Duncan Scott, James Guy) a décroché la médaille d'or en gérant parfaitement sa course. Les Britanniques conservent donc leur titre mondial grâce à un chrono de 7'01"70, devant la Russie (7'02"68) et les Etats-Unis (7'03"18).

Dans les demi-finales du 200m dos féminin, l'Australienne Emily Seebohm a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année, avec un chrono de 2'05"81, devant la Canadienne Jacqueline Kylle Masse (2'05"97) et l'Américaine Kathleen Baker (2'06"66). Enfin, l'Américain Caleb Dressel, vainqueur sur 100m nage libre jeudi, en a gardé sous le pied mais a réalisé le meilleur temps des demi-finales du 50m nage libre hommes en 21"29, devançant le Russe Vladimir Morozov (21"45) et le Britannique Benjamin Proud (21"60). Avec une meilleure performance de l'année au passage.
 
0 commentaire - Championnats du monde : Simone Manuel s'impose sur 100m nage libre, la Russie sur le toit du monde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]