Championnats du monde : Chase Kalisz champion du monde du 200m quatre nages, Charlotte Bonnet éliminée du 100m

Championnats du monde : Chase Kalisz champion du monde du 200m quatre nages, Charlotte Bonnet éliminée du 100m©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 19h35

L'Américain Chase Kalisz a été sacré champion du monde du 200m quatre nages, ce jeudi, aux championnats du monde de natation, à Budapest. Le relais américain féminin a aussi décroché l'or sur 4 x 200m. C'est en revanche terminé pour Charlotte Bonnet, qui n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du 100m.

Charlotte Bonnet n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du 100m féminin dans ces Championnats du monde de natation, ce jeudi à Budapest. En cinquième position à 50m, la Française a craqué et signé le dixième temps des demi-finales en 53"77. «Je ne vais pas regretter ces championnats du monde, j'aurais aimé faire mieux sur le 200m hier, mais aujourd'hui sur le 100m, j'ai tout donné. Je suis parmi les dix, douze premières mondiales, donc je ne vais pas me plaindre », a-t-elle déclaré après la course. La Suédoise Sarah Sjostrom a signé le meilleur chrono en 52"44, devant les Américaines Simone Manuel (52"69) et Mallory Comerford (52"85).

Kalisz impressionne,  le relais américain puissance 7
Sur 200m quatre nages hommes, le Japonais Kosuke Hagino a pris le meilleur départ sur papillon, en étant en tête à 50m, devant les bases du record du monde. Avant de perdre gros sur la brasse, moment choisi par l'Américain Chase Kalisz pour prendre les devants et aller jusqu'au bout, en 1'55"56, devant le Japonais (1'56"01) et le Chinois Shun Wang (1'56"28). Avec ce titre de champion du monde, l'Américain succède à ses compatriotes Ryan Lochte et Michael Phelps.

L'une des autres belles victoires du jour est à mettre au crédit du relais féminin américain (Leah Smith, Mallory Comerford, Melanie Margalis, Katie Ledecky), qui a décroché l'or sur 4 x 200m grâce, notamment, à Katie Ledecky qui a terminé très fort (1'54"02). Les Américaines, qui ont remporté leur septième titre mondial sur les huit dernières finales, ont enregistré un chrono de 7'43"39, avec une marge confortable sur les Chinoises (7'44"96)... Les Australiennes ont, elles, décroché la médaille de bronze au finish, pour huit centièmes (7'48"51).

Sur le 50m dos femmes, la Brésilienne Etiene Medeiros a décroché l'or grâce à un chrono de 27"14. La Chinoise Yuanhui Fu a pris l'argent à un centième (27"15), tandis que la Biélorusse Aliaksandra Herasimenia repart avec la médaille de bronze (27"23).


L'Espagnole Mireia Belmonte Garcia, championne olympique aux JO de Rio, a été pour sa part sacrée championne du monde sur le 200m papillon féminin, en réalisant un chrono de 2'05"26. L'Allemande Franziska Hentke a terminé deuxième (2'05"39) pour remporter la première médaille mondiale de sa carrière, tandis que la Hongroise Katinka Hosszu a décroché le bronze (2'06"02).

Nouveau record d'Europe pour Chupkov 
Le Russe Anton Chupkov a signé le meilleur temps des demi-finales du 200m brasse hommes en 2'07"14, s'adjugeant au passage le nouveau record d'Europe. Le Japonais Ippei Watanabe a signé le deuxième temps en 2'07"44, devant le Britannique Ross Murdoch (2'07"72).

En 2'21"49, la Russe Yuliya Efimova a de son côté enregisré le meilleur temps des demi-finales du 200m brasse dames, devant l'Américaine Bethany Galat (2'21"96) et l'Australienne Taylor Mckeown (2'22"10).

Sur les demi-finales du 200m dos hommes, le meilleur chrono a été réalisé par Jiayu Xu (1'54"79), suivi de l'Américain Ryan Murphy (1'54"93) et du Russe Evgeny Rylov (1'54"96).
 
0 commentaire - Championnats du monde : Chase Kalisz champion du monde du 200m quatre nages, Charlotte Bonnet éliminée du 100m
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]