Championnats de France : Santamans et Mathieu réussissent les minimas

Championnats de France : Santamans et Mathieu réussissent les minimas©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 23 mai 2017 à 19h42

Deux billets pour les Mondiaux de Budapest (23-30 juillet) ont été délivrés ce mardi à l'occasion de la première journée des championnats de France de natation, à Schiltigheim. Geoffroy Mathieu (200m dos) et Anna Santamans (50m nage libre) sont désormais certains d'aller en Hongrie !

Geoffroy Mathieu avait du mal à cacher ses larmes à l'arrivée du 200m dos ! Le nageur de Clermont, âgé de 20 ans, a réussi les minimas, en nageant en 1'57''04, soit le douzième meilleur chrono international de la saison, et soit 54 centièmes de mieux que le temps imparti ! « Je ne m'y attendais pas du tout. Je ne pensais pas du tout aux minimas honnêtement. L'équipe de France séniors, c'est indescriptible. Je ne pensais pas à Budapest, plutôt à Béthune pour les championnats de France de 16 ans et plus », a réagi l'étudiant-ingénieur auprès de beIN Sports. Paul-Gabriel Bedel (2'00''46) et Christophe Brun (2'00''48) complètent le podium.
La déception Pothain
Sur 400m, Jordan Pothain, 8eme des derniers JO de Rio, n'est pas parvenu à réussir les minimas. Vainqueur de la finale en 3'50''06, devant Joris Bouchaut (3'50''65) et Damien Joly (3'50''80), il a terminé bien loin de 3'47'73 requis pour aller à Budapest. « C'est une grosse déception, une claque en pleine figure, je n'avais pas la sensation d'être aussi loin pendant la course. C'est un peu à l'image de cette saison. Il y a eu beaucoup d'investissement, de fatigue, peut-être que je le paie un peu », a expliqué Pothain (22 ans), qui suit également des études de kiné, au micro de beIN Sports. Sur 50m papillon, aucun minima n'a été réalisé non plus, mais cela n'était pas le but de Mehdy Metella (vainqueur en 23''61) et Jérémy Stravius (deuxième en 23''88), qui s'alignaient pour préparer les autres courses au programme de leurs championnats de France, notamment le 100m. Paul Pijulet a terminé troisième en 24''12 (minimas : 23''29).
Santamans soulagée
Du côté des femmes, la seule qualifiée pour Budapest ce mardi se nomme Anna Santamans. La Marseillaise de 24 ans s'est imposée sur le 50m en 24''71, alors que les minimas étaient fixés à 24''82. Elle signe ainsi le neuvième chrono international de la saison ! Mélanie Hénique (25''11) et Béryl Gastaldello (25''22) complètent le podium. « Je suis soulagée. Je n'ai pas eu un super début d'année en termes de performance. Je m'étais même préparée à aller aux Universiades, j'avais même pris ma carte étudiante au cas où. Ce n'étais pas un temps facile à faire. Mais sur les dernières semaines, j'ai senti que ça montait en puissance », a réagi la nageuse.
Deberghes et Lesaffre n'iront pas à Budapest
Fanny Deberghes (23 ans) a quant à elle conservé son titre de championne de France du 100m brasse (1'09''18), en devançant Charlotte Bonnet (1'09''57) et Solène Gallego (1'09''69), mais cela ne suffira pas à décrocher un billet pour Budapest (elle peut encore aller en Hongrie via le relais 4x100m 4 nages), les minimas étant fixés à 1'07''22. Pas de qualifiée non plus sur le 400m 4 nages, puisque les minimas étaient fixés à 4'38''91, mais Fantine Lesaffre (22 ans) n'a pu faire mieux que 4'41''64, devenant championne de France devant Cyrielle Duhamel (4'46''11) et Coralie Codevelle (4'51''10). « Le chrono est mauvais, on ne va pas se le cacher. J'ai passé une année assez difficile car j'ai changé de club, mais je pensais quand même me qualifier. Mais il reste encore pas mal de courses, rien n'est perdu. L'objectif principal, c'est Tokyo 2020. Ce n'est qu'une erreur de parcours pour le moment », a confié Lesaffre. Mercredi, cinq nouvelles finales (100m brasse, 400m 4 nages et 200m nage libre pour les hommes, 200m papillon et 50m dos pour les femmes).

 
0 commentaire - Championnats de France : Santamans et Mathieu réussissent les minimas
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]