Riner nonuple champion du monde

Riner nonuple champion du monde©Media365
A lire aussi

Loic Bailles, publié le samedi 02 septembre 2017 à 18h41

Teddy Riner, de retour à la compétition après son sacre aux derniers Jeux de Rio, a encore une fois dominé la concurrence lors de ces Championnats du monde de Budapest pour s'offrir une neuvième couronne mondiale.

En finale des +100 kg, c'est encore une fois Teddy Riner qui a été le plus actif face au Brésilien David Moura. Mais ses efforts ont été vains dans le temps réglementaires. Avec une pénalité de chaque côté, les deux combattants se sont expliqués dans le Golden score. Piqué au vif par une mauvaise prise au genou par son adversaire, Teddy Riner a redoublé d'intensité. Le Français s'est fait peur mais il s'est une nouvelle fois déployé pour faire basculer son adversaire au sol : Teddy Riner est champion du monde pour la neuvième fois alors qu'il n'avait plus combattu depuis les derniers Jeux Olympiques de Rio. Cela fait 134 combats et 7 ans d'invincibilité pour le champion olympique. "Je ne réalise pas vraiment, je suis content, car je reviens de loin après mon break après les JO de Rio et mes blessures à l'entrainement. Mais je ne vous cache pas que je suis très fatigué ce soir. Il fallait aller au bout de ces six combats et monter crescendo" a-t-il expliqué au micro de la chaîne l'Equipe après son podium.

En route pour la finale
Pour une place en finale (+100 kg), Teddy Riner devait passer l'obstacle géorgien Guram Tushisvili, impressionnant au tour précédent en collant un ippon dès neuf secondes de combat. Dans cette opposition de style, le Français s'est fait une belle peur. Pourtant Teddy Riner a très vite imposé son rythme sur le Géorgien, qui vient de la catégorie inférieure. Jugé trop tactique au niveau de la garde, Tushisvili a été pénalisé par l'arbitre. Une pénalité qui a réveillé le Géorgien qui a lancé une première attaque, suffisant pour la table des marques pour effacer la pénalité. Le Géorgien a retrouvé la grinta et Teddy Riner a failli se faire pénalisé à son tour. Dans le golden score, le Géorgien a balayé Teddy Riner, mais les juges n'ont pas validé le waza-ari. Grosse frayeur sans conséquence. Sur l'action d'après, le champion olympique a envoyé son adversaire au tapis. Teddy Riner tentera de décrocher un neuvième titre mondial.


La déception Andéol
Après être tombée face à sa bête noire en quarts de finale, Emilie Andéol était obligée de passer par la phase des repêchages (+ 78 kg). Cette étape n'aura pas réussi à la Française. Emilie Andéol est tombée sur une très bonne Néerlandaise Tessie Savelkouls qui s'est beaucoup engagée dans ce combat jusqu'à coller un waza-ari à la championne olympique de 29 ans. A deux minutes du gong, la native de Bordeaux ne semblait pas trouver de solution et cumulait déjà un waza-ari et deux pénalités de retard. Tessie Savelkous ne s'est jamais affolée dans ce combat, même en situation d'infériorité, la Néerlandaise s'est contenté de tenir sur ses jambes quand Emilie Andéol était fragilisé par son genou : troisième et dernière pénalité pour la Française qui termine ces Mondiaux à la septième position. "Ce matin, j'étais bien et d'avoir perdu contre la Turque, ça m'a coupé dans mon élan et je n'avais plus la même motivation dans l'après-midi. Je retrouve des sensations mais je ne suis pas encore au top et la Néerlandaise a mis beaucoup d'intensité. La je fais un break d'un an, j'aurai déjà du le faire. J'ai besoin de couper" a confié la Française au micro de la chaîne l'Equipe après son combat.
 
51 commentaires - Riner nonuple champion du monde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]