Judo - Paris Grand Slam : Tcheuméo sauve l'honneur, Clerget et Maret en argent

Judo - Paris Grand Slam : Tcheuméo sauve l'honneur, Clerget et Maret en argent©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 12 février 2017 à 20h43

L'édition 2017 du Grand Chelem de Paris s'est conclue ce dimanche. Côté français, Audrey Tcheuméo est la seule à avoir obtenu une médaille d'or. Axel Clerget et Cyrille Maret ont, quant à eux, échoué en finale.

C'est dans cette salle de Paris-Bercy (renommée « AccorHotels Arena » en 2015) qu'Audrey Tcheuméo s'était révélée aux yeux du grand public. C'était en 2011, lors des Championnats du monde. La Française, alors âgée de 21 ans, avait terrassé plusieurs gros calibres de sa catégorie (-78kg) pour s'emparer du titre, à la surprise générale. Actuellement numéro 3 mondiale, Tcheuméo a profité du tournoi parisien pour revenir à la compétition, après une coupure de six mois. La vice-championne olympique s'est hissée jusqu'en finale, où elle a éprouvé les plus grandes peines à triompher de Riuka Sato. Fermant le jeu et refusant systématiquement le combat, la Japonaise a récolté des pénalités jusqu'à être disqualifiée. Audrey Tcheuméo offre ainsi à la France sa seule médaille d'or du week-end.
Fin de série pour Maret
Les deux autres finalistes français n'ont pas su prendre le meilleur sur leurs adversaires respectifs. Ainsi, Axel Clerget (-90kg) s'est fait piéger au golden score par le Chinois Cheng, alors qu'il semblait pourtant avoir pris le dessus sur son adversaire. Douche froide également pour Cyrille Maret (-100kg), qui avait pour objectif de remporter un quatrième Grand Chelem de Paris consécutif. Le Bourguignon a été surpris par le Japonais Kentaro Iida, qui marque waza-ari sur sa seule attaque du combat.

Quatre médailles de bronze sont venues s'ajouter sous la bannière tricolore. En -81kg, les jeunes Baptiste Pierre (21 ans) et Pape Doudou Ndiaye (23 ans) finissent sur la troisième marche du podium, obtenant de ce fait leur premier résultat majeur en Grand Chelem. De bon augure pour l'avenir puisque Loïc Pietri (passage en -90kg) et Alain Schmitt (retraite), leaders français de cette catégorie plusieurs années durant, ne sont plus là. Opposée à la Slovène Apotekar en petite finale, Samah Hawa Camara s'est elle aussi arrachée pour aller chercher la troisième place. Même résultat pour Emilie Andéol (+78kg) qui, auréolée d'un titre de championne olympique, espérait sans doute mieux.

 
3 commentaires - Judo - Paris Grand Slam : Tcheuméo sauve l'honneur, Clerget et Maret en argent
  • Bravo AUDREY ,toujours là pour porter HAUT les couleurs de la FRANCE,égale à elle même ;décontractée et abordable ,elle ne lâche jamais rien, avec elle le JUDO FRANCAIS tient une athlète de haut niveau et une personne enjouée et disponible ,c'est vraiment une personnalité ,je l'ai connu il y a deja quelques années au tournoi junior de Lyon ,puis en visite avec l'équipe de France dans notre club du JC MUROIS à Saint Bonnet de mure où elle avait marqué les esprits par sa bonhommie ,sa gentillesse,son espieglerie ,elle n'a pas changé,son parcours sportif est BRILLANT ,à l'image de ce qu'elle est dans la vie,avec elle le JUDO FRANCAIS sort GRANDI ...
    MERCI AUDREY ,c'est grâce à des personnes comme TOI ,que les clubs se développent ,car tu es un moteur et un exemple des valeurs de notre discipline.....pour les Adultes et nos jeunes.

    RESPECTUEUSEMENT

  • le staff de l'équipe de France ne sait pas se remettre en cause ou tout simplement refuse ou ne veux pas se remettre en cause ( parce qu'ils sont Français tout simplement ) et certains se sont approprier des postes qu'ils ne lâcherons jamais ??????????????

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]