Judo - Championnats du monde : Tcheuméo et Gahié visent désormais le bronze

Judo - Championnats du monde : Tcheuméo et Gahié visent désormais le bronze©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 01 septembre 2017 à 14h04

Audrey Tcheuméo (-78kg) et Marie-Eve Gahié (-70kg) ont été battues en quarts de finale des championnats du monde de judo de Budapest, et disputeront donc les repêchages à partir de 16h00. Axel Clerget (-90kg) a en revanche été éliminé dès le deuxième tour.

Quarts de finale
Quelques minutes après l'élimination d'Axel Clerget, Audrey Tcheuméo disputait son quart de finale, face à la Brésilienne Mayra Aguiar, qu'elle avait battue en demi-finales des JO de Rio l'été dernier. Et dès la première action, la Française s'est blessée au genou droit ! Aguiar en a profité pour marquer un waza-ari, et malgré toute sa combativité, Tcheuméo n'est pas parvenue à faire son retard et a fini par abandonner à huit secondes de la fin. Si elle est en état physique (sa coach Lucie Décosse a laissé planer le doute), la Française disputera la finale des repêchages lors de session d'après-midi qui débutera à 16h00, contre la Britannique Natalie Powell.

Même scénario pour Marie-Eve Gahié qui, elle aussi, ne peut désormais plus viser que le bronze. La jeune judokate française a subi la loi de la Portoricaine Maria Perez, qui s'est imposée deux waza-ari à un. Piégée d'entrée de combat, Gahié avait réussi un très beau mouvement pour égaliser, mais sur l'action suivante, Perez a de nouveau fait tomber la Française pour reprendre l'avantage et ne plus le lâcher. Gahié disputera la finale des repêchages contre la Nord-Coréenne Kwon.
Huitièmes de finale
Pour ses premiers championnats du monde, Marie-Eve Gahié (20 ans) tient parfaitement son rang, avec une qualification pour les quarts de finale. Opposée à la Bosnienne Aleksandra Samardzic, Gahié s'est imposée au golden score après 4'45 de combat, sur un waza-ari. Prochaine adversaire : la Portoricaine Maria Perez, qu'elle n'a encore jamais affrontée.

Deuxième tour
Encore une formalité pour Audrey Tcheuméo, qui s'est débarrassée de son adversaire kazakhe Zarina Raifova en la mettant ippon après 2'11, alors qu'elle menait déjà d'un waza-ari. Prochaine adversaire : la Brésilienne Mayra Aguiar, championne du monde 2014 et doublé médaillée de bronze olympique, que la Française "connait par coeur" selon sa coach Lucie Décosse.


Cinquième jour de compétition et toujours pas de médaille pour les judokas masculins français. Le seul tricolore en lice ce vendredi, Axel Clerget (-90kg), a été éliminé au deuxième tour par le Tchèque David Klammert, qui s'est imposé sur un waza-ari réussi à trente secondes de la fin du combat. C'est une grosse désillusion pour le vice-champion d'Europe 2017, spécialiste du combat au sol, qui espérait aller un peu plus loin dans le tableau. « C'est assez difficile d'analyser à chaud. Il n'a pas fait une attaque du combat et je me retrouve avec deux pénalités, dos au mur. J'ai peur à la fin, je fais deux fautes d'attaque. Je suis acculé et je fais une erreur de panique. C'est une situation que je n'ai pas vécue depuis longtemps. C'est très frustrant. C'est le pire des scénarios qui pouvaient m'arriver. Depuis un an, je fais une médaille sur tous les tournois que je dispute. J'arrivais avec beaucoup de confiance. C'est décevant. J'étais venu pour chercher une belle médaille. Perdre de cette façon, c'est horrible. Cette équipe (de France masculine) a un gros potentiel, mais ça se joue à des détails. Certes les résultats sont mauvais, les gens pourront nous massacrer derrière, mais chacun donne son maximum », a réagi le judoka de St-Dizier au micro de La Chaîne L'Equipe.

Exemptée de premier tour, Marie-Eve Gahié, médaillée de bronze des derniers championnats d'Europe a quant à elle passé 3'36 sur le tatami, le temps de prendre la mesure d'une adversaire en difficulté physiquement, et de parvenir à l'immobiliser. Elle défiera au tour suivant la Bosnienne Aleksandra Samardzic.

Premier tour
Double médaillée olympique et quadruple médaillée mondiale, Audrey Tcheuméo a tranquillement débuté sa journée aux championnats du monde de Budapest. La judokate de 27 ans a battu l'Israélienne Yarden Mayersohn, qui a cumulé trois cartons jaunes en 1'44, et a donc été disqualifiée. Au prochain tour, elle sera opposée à la Kazakhe Zarina Raifova pour la première fois de sa carrière.


Pour son premier tour, Axel Clerget (-90kg), vice-champion d'Europe 2017, n'a pas traîné non plus lors de son combat contre l'Australien Sebastian Temesi, double champion d'Océanie en titre. Il l'a mis ippon après 1'47 de combat, et défiera au tour suivant le Tchèque David Klammert.
 
2 commentaires - Judo - Championnats du monde : Tcheuméo et Gahié visent désormais le bronze
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]