Judo - Championnats du monde : Agbegnenou en demies, Pinot et Ndiaye sortis

Judo - Championnats du monde : Agbegnenou en demies, Pinot et Ndiaye sortis©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 31 août 2017 à 13h43

Pape Doudou Ndiaye (-81kg) a été éliminé dès son entrée en lice aux championnats du monde de judo de Budapest. C'est passé en revanche pour Clarisse Agbegnenou (-63kg) qualifiée pour les demies, alors que Margaux Pinot est tombée en huitièmes.

Quarts de finale
Si elle avait battu la Française Margaux Pinot au tour précédent, la Mongole Mungunchimeg Baldorj n'a pas connu la même réussite face à la dernière Française en lice, Clarisse Agbegnenou. La vice-championne olympique n'a pas fait de détails en s'imposant après seulement 14 secondes de combat ! Ippon ! A l'image de son premier combat, la judokate de 24 ans a été impressionnante d'entrée, et elle n'aura passé que quatre minutes et 21 secondes sur le tatami lors de la session de matinée ! De quoi arriver très fraîche pour sa demi-finale aux alentours de 16h00. Ce sera contre la Polonaise Agata Ozdoba, médaillée de bronze des championnats d'Europe 2014. Une victoire assurerait une deuxième médaille à la France. Mais ce jeudi, Agbegnenou ne veut rien d'autre que l'or !

Troisième tour
Clarisse Agbegnenou est cette fois allée au bout des quatre minutes de combat, mais une fois de plus, elle a pris le dessus sur son adversaire. Supérieure dans tous les domaines à l'Espagnole Isabel Puche, la Française l'a emporté grâce à un waza-ari marqué dans la première minute. La voici donc en quarts de finale ! En revanche, désillusion pour Margaux Pinot, qui s'est inclinée face à la Mongole Mungunchimeg Baldorj, vice-championne d'Asie, sur un waza-ari. C'est donc elle qui défiera Clarisse Agbegnenou pour une place dans le dernier carré.

Deuxième tour
Ça ne va pas mieux pour l'équipe de France masculine de judo aux championnats du monde de Barcelone. Seul judoka en lice ce jeudi, dans la catégorie des -91kg, Pape Doudou Ndiaye (23 ans) est tombé dès le deuxième tour, après avoir été exempté du premier, pour les premiers Mondiaux de sa carrière. Opposé pour la première fois au Grec Alexios Ntanatsidis (24 ans), le Français s'est fait contrer à la mi-combat et a encaissé un waza-ari, avant de finalement être immobilisé en fin de match. « Là, à chaud, c'est très difficile de prendre du recul. Emotivement, je suis vraiment au plus bas. Je fais le plus mauvais match de la saison sur la compet' la plus importante. Le gars n'a rien produit. J'ai été un peu généreux sur une attaque, et je me fais conter. J'ai encore beaucoup de boulot, je n'ai pas su être à la hauteur. Mais je vais garder du positif de toute ma préparation, ça me servira pour l'avenir », a confié Ndiaye au micro de La Chaîne L'Equipe. Il faudra donc attendre vendredi, et l'entrée en lice d'Axel Clerget en -90kg, pour espérer voir un judoka français décrocher une médaille, ou, plus sûrement, attendre le week-end avec les compétitions de Cyrille Maret (-100kg) et Teddy Riner (+100kg).


Le sourire est revenu ensuite dans le clan français, avec la qualification express de Clarisse Agbegnenou, la vice-championne olympique. La judokate de 24 ans, qui peut clairement viser l'or ce jeudi, n'a eu besoin que de sept secondes pour mettre ippon son adversaire israélienne Inbal Shemesh. « La journée commence très bien. Au moins ça m'a mis dedans, ça m'a mis en route, et je pense que la journée va être belle, a confié rapidement la Française en zone mixte. Elle affrontera au tour suivant l'Espagnole Isabel Puche, avant un éventuel quart de finale contre sa compatriote Margaux Pinot. La vice-championne d'Europe 2017, qui dispute ses premiers Mondiaux à 23 ans, a en effet elle aussi franchi le deuxième tour en venant à bout, au golden score après 4'43 de combat, de la Slovène Andreja Leski, sur un waza-ari.

 
4 commentaires - Judo - Championnats du monde : Agbegnenou en demies, Pinot et Ndiaye sortis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]