Un " moment historique " pour Hidalgo

Un ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 11 juillet 2017 à 20h20

Suite à la décision du CIO sur la double attribution 2024-2028, Anne Hidalgo s'est satisfaite de ce choix et a salué le président Bach.

Paris n'a sans doute jamais été aussi près de voir revenir les Jeux Olympiques pour la première fois depuis 1924. Le Comité International Olympique a validé, ce mardi, l'idée d'attribuer en septembre prochain à Lima les JO de 2024 et 2028 aux deux villes candidates que sont Paris et Los Angeles. Une décision qui revêt un caractère historique pour la Maire de Paris, Anne Hidalgo. « J'ai conscience de vivre avec vous un moment historique avec cette décision qui permet, désormais, une double attribution et qui recherche trois gagnants, le CIO et les deux villes candidates », a assuré cette dernière lors d'une conférence de presse à Lausanne, en présence du Maire de Los Angeles Eric Garcetti et du président du CIO Thomas Bach.
Hidalgo loue la vision du Président Bach
Durant son intervention, la Maire de Paris a salué l'interventionnisme du chef du mouvement olympique, qui a lancé l'idée d'une double attribution il y a de cela un an. « Monsieur le président Bach, je veux vous remercier car je pense que vous avez été visionnaire, que vous avez compris les difficultés pour les villes de faire acte de candidature, a assuré Anne Hidalgo. A Paris, nous savons à quel point c'est difficile, nous avons eu plusieurs candidatures avant celle-ci et nous avons longuement réfléchi, j'ai longuement réfléchi, avant d'engager à nouveau ma ville dans cette candidature. Je sais que vous, président Bach, aviez vous-même conscience des risques que cela supposait et de la nécessité de rétablir une confiance avec les opinons publiques, avec les citoyens. Et, depuis le début de votre présidence, vous avez posé des actes qui ont rétablissent cette confiance. »
L'Agenda 2020, un élément majeur
Initialement sceptique, voire plus, à l'idée de lancer Paris dans la course aux Jeux de 2024, qui est également devenue celle aux Jeux de 2028, Anne Hidalgo est revenue sur l'élément qui l'a fait changer d'avis et soutenir le projet Paris 2024. « Avant cette décision historique, il y a eu l'Agenda 2020 dans lequel vous avez tracé une route qui est celle de Jeux sobres, respectueux de l'environnement, assure la Maire de Paris. L'adoption de cet Agenda a été un élément important pour me décider à m'engager avec toutes les équipes dans cette candidature. Aujourd'hui, une nouvelle étape s'ouvre et va nous permettre de travailler dans un partenariat tripartite pour arriver, je l'espère, à un accord qui sera voté à Lima. » Un accord qui devrait être trouvé courant août avant une officialisation avant la Session du CIO de Lima, à la mi-septembre.

 
7 commentaires - Un " moment historique " pour Hidalgo
  • Que l'on arrête de nous bassiner avec les avantages d'une piscine olympique dans le 9.3. Ce qu'il faut pour apprendre à nager c'est des petits bassins, plein de petit bassin, et pas que dans le 9.3, partout en France, y compris dans les campagnes qui participeront financièrement à la construction de trucs dont ils ne verront jamais la couleurs...

  • Le pire reste à venir. Par le jeu des adjudications à la sauce UE, ce ne sont pas forcément des entreprise française qui récolteront les bénéfices de cette entreprise, par contre ce sont bien les "sans dents" et "gens de riens", à qui l'on n'a jamais demandé leur avis qui cracheront au bassinet et cela pour quelques décennies...

    Rappel, il ne restait plus que 2 villes pour 2024 et 2028, c'est pour cela que le comité olympique a verrouillé ces deux dates...
    Pour 2032, il n'y a plus personne...

  • On en fait des masses pour une candidature et un résultat acquis depuis des mois faute de combatants.
    Français préparez vous à sortir la monaie!!!
    Vus ce qui se prépare au gouvernement ce projet n'à aucune logique!!!
    Ou comment les détenteurs du pouvoir se font un gros plaisir dans une période on l'olympisme est en chute libre...

    Ce choix va creuser un peu plus le fossé entre les classes!!!

  • Une catastrophe économique pour les contribuables français. Ce ne sont pas les instigateurs de gouffre financier qui assumeront le déficit.

  • elle va sortir l argent de sa poche fait nous rire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]