Natation : Une matinée quasi-catastrophique pour la France

Natation : Une matinée quasi-catastrophique pour la France©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 09 août 2016 à 19h53

Seul Clément Mignon est parvenu à franchir le cap des séries ce mardi à Rio. Jérémy Stravius, Lara Grangeon et surtout le relais 4x200m ont tous échoué, dans une ambiance rendue pesante par le forfait de Yannick Agnel.

Les séries de l'épreuve-reine de la natation, le 100m, se déroulaient ce mardi dans le bassin olympique de Rio, et elles ont moyennement réussi aux Français. Clément Mignon a réussi le quatorzième temps, en 48''57, et se qualifie donc pour les demi-finales pour quatre centièmes. En revanche, c'est fini pour Jérémy Stravius, seulement 18eme en 48''62, et qui échoue pour quatre centièmes à se qualifier. Le meilleur chrono est revenu à l'Australien Kyle Chalmers, en 47''90. Dans les séries du 200m papillon, Lara Grangeon n'a pu faire mieux que le 18eme temps, en 2'09'69 et rate la qualification pour 48 centièmes. C'est l'Espagnole Mireia Belmonte qui a réussi le meilleur chrono, en 2'06''64.
« Agnel nous a lâchés »
Mais la délégation française a touché le fond, avec le relais 4x200m nage libre, dont elle était vice-championne olympique en titre. Yannick Agnel a déclaré forfait lundi soir car il était malade. Damien Joly, spécialiste du 1500m, a donc été prévenu de sa participation aux séries à 1h du matin, et il se murmure qu'Agnel aurait pu participer à la finale si la France se qualifiait... Dans cette drôle d'ambiance, alors que Stravius a déclaré qu'il « se foutait » qu'Agnel soit malade, les Bleus se sont alignés sur le plot de départ, mais ils n'ont réussi que le quatorzième temps. Jordan Pothain, Grégory Mallet, Lorys Bourelly et Damien Joly ont en effet nagé en 7'13''71, bien loin des Britanniques (7'06''31). « Agnel nous a lâchés » a réagi ensuite Jordan Pothain. L'équipe de France de natation n'a remporté qu'une seule médaille pour le moment à Rio (elle en avait remporté 7 à Londres) et l'ambiance n'est pas au beau fixe. Et ce n'est pas la probable médaille de Florent Manaudou attendue vendredi qui va guérir les blessures...

 
0 commentaire - Natation : Une matinée quasi-catastrophique pour la France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]