JO 2016 - Soupçons d'achat de voix : Le CIO suit l'affaire de près

JO 2016 - Soupçons d'achat de voix : Le CIO suit l'affaire de près©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 10h20

En marge de la 131eme session du Comité international olympique, Thomas Bach a affirmé à son arrivée à Lima ce vendredi que le CIO suivait de près l'affaire de soupçon d'achat de voix qui pèse sur la désignation de Rio dans le cadre de l'organisation des Jeux 2016.

Thomas Bach est sur le coup. En écho aux déclarations de la police de Rio, révélant l'enquête en cours sur un réseau international de corruption comprenant notamment « l'achat de voix dans le cadre de l'élection par le CIO de la ville-hôte des Jeux Olympiques 2016 », le président du Comité international olympique a assuré ce vendredi que l'instance suivait elle aussi de près l'évolution de l'affaire. « On va suivre ça de près, a affirmé le Suisse à son arrivée à Lima où s'ouvrira dans les prochaines heures la 131eme session du CIO. Pour le moment, il n'y a pas de charges retenues. Commenter ? Il est trop tôt. » Pour rappel, le chef du projet de candidature de Rio pour les Jeux 2016 et ex-membre du CIO Carlos Nuzman est soupçonné d'avoir mis en place en 2009 un achat de voix pour évacuer la concurrence de Madrid, Tokyo et Chicago, eux aussi intéressés par l'organisation des JO 2016. C'est dans ce sens que les autorités brésiliennes ont lancé mardi dernier leur opération.

 
0 commentaire - JO 2016 - Soupçons d'achat de voix : Le CIO suit l'affaire de près
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]