JO 2016 - Basket (H) - France : Confirmer les belles promesses

JO 2016 - Basket (H) - France : Confirmer les belles promesses©Media365
A lire aussi

Loick Caille, publié le mercredi 10 août 2016 à 11h22

Ce mercredi soir, à 19h15 en France, les coéquipiers de Tony Parker seront de nouveau sur le parquet de la Carioca Arena 1, opposés à la Serbie. Une victoire ouvrirait grand les portes de la qualification aux hommes de Vincent Collet.

On avait (beaucoup) douté à la suite de la préparation estivale de l'Equipe de France. Battu coup sur coup par la Serbie, la Croatie et l'Argentine, la bande à Tony Parker n'arrivait pas à Rio en pleine possession de ses moyens. Et ça c'est tristement confirmé dès le premier jour de compétition, où l'Australie, par l'intermédiaire de son duo Mills - Bogut (39 points à eux deux), a fait vivre un calvaire aux tricolores (87-66). A tel point qu'on se demandait comment relever la tête contre une modeste équipe chinoise.

Car oui, 48 heures plus tard, sous l'impulsion d'un (cette fois-ci) très bon Nando De Colo, meilleur marqueur de la rencontre avec 19 points, l'Equipe de France s'est facilement imposée contre la Chine (88-60). Vital. Collectivement, même si l'opposition était plus faible, Tony Parker a très bien mené le jeu des siens (8 passes décisives, 21 collectivement). Les bonnes prestations de Rudy Gobert (10 points, 8 rebonds en 19 minutes) et Nicolas Batum (7 points, 10 rebonds en 24 minutes) ont été très utiles. Il faudra donc rester dans la même lignée, contre un adversaire que l'on connait très bien.
La Serbie sera revancharde
Car oui, ce ne sera pas chose facile. En face, les Bleus trouveront une équipe serbe qui sera remontée. La faute à une fin de match cauchemardesque contre les Australiens. Une défaite au final (80-95), la faute à un quatrième quart-temps non maîtrisé (17-33). Les hommes de Sasha Djordjevic n'ont également presque plus le droit à l'erreur, avant de rencontrer la Team USA, samedi. Il faudra se méfier sous le cercle de Miroslav Raduljica, le nouveau pivot de l'Olimpia Milan, 43 points au cumulé lors des deux premiers matches et surtout de son meneur Milos Teodosic. Très certainement opposé à Nando De Colo ce soir, il aura l'avantage de l'expérience. Les deux joueurs jouent ensemble au CSKA Moscou et sont de très bons amis hors des parquets.

Enfin, les Bleus ne partiront pas avec la faveur des pronostics. En 2016, les sélections de Vincent Collet et Sasha Djordjevic se sont rencontrées trois fois. Le bilan est sans appel, trois victoires à zéro pour les Serbes (77-79, 88-94, 88-105).

>>> Le programme et les résultats complets du tournoi olympique

 
0 commentaire - JO 2016 - Basket (H) - France : Confirmer les belles promesses
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]