Jeux Olympiques - Paris 2024 - Anne Hidalgo : " S'attacher à trouver un chemin qui fera trois gagnants "

Jeux Olympiques - Paris 2024 - Anne Hidalgo : ©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 09h01

Au lendemain de la décision du CIO de proposer à Paris et Los Angeles un accord tripartite pour s'entendre sur l'attributions des Jeux 2024 et 2028, la Maire de Paris Anne Hidalgo se dit très confiante sur la capacité des deux villes à trouver un terrain d'entente.







Anne Hidalgo, que vous inspire cette proposition du CIO ?
C'est la première fois. Ce qu'il s'est passé hier (mardi) au CIO, c'est historique. Cette idée que porte le président Bach depuis longtemps de faire trois gagnants... Il a eu la lucidité et la clairvoyance de voir que c'était compliqué aujourd'hui pour des villes de porter une candidature olympique. En Europe, nous sommes les derniers rescapés. Sur la ligne de départ, il y avait beaucoup de villes qui ont renoncé à aller sur ces candidatures, pour des raisons parfois objectives, pour d'autres sur lesquelles on doit travailler. Le comité olympique l'a vu : se retrouver avec deux compétiteurs, et uniquement deux, alors que, d'habitude, à cette étape de la compétition, il y a au moins quatre ou cinq villes qui se battent pour l'emporter.

 

Comment le CIO en est-il arrivé à cette proposition, selon vous 
La clairvoyance a été de se dire : il faut que l'on arrête ces processus qui ne font que des perdants. Le risque politique que des maires prennent en engageant leur ville dans une compétition comme celle-ci doit être intégré. Et donc ce chemin qui nous est proposé déjà depuis quelque temps nécessitait d'abord la validation des membres du CIO. Ils l'ont fait à l'unanimité hier (mardi). Et, aujourd'hui, chacune des villes fait bien sûr valoir ses arguments, mais l'amitié, la relation que nous avons avec le maire de Los Angeles Eric Garcetti va être un atout.

 
Hildago : « Je trouverais ça formidable »
 

Qu'est-ce qui vous fait dire cela ?

Parce que l'on a l'habitude de travailler ensemble. Je préside le réseau des plus grandes métropoles mondiales - le C40 - depuis 1991, il est mon vice-président, on travaille depuis très longtemps ensemble. C'est un progressiste, c'est un démocrate, on a plein de sujets en commun, donc je pense que l'on va s'attacher l'un et l'autre à trouver ce chemin qui fera trois gagnants. On va travailler à arriver ensemble à Lima sur un accord, et j'espère que l'on va y arriver. Je trouverais ça formidable. Hier (mardi), quand le vote a eu lieu pendant la session, on s'est levé tous les deux, Eric Garcetti et moi, et on est allé saluer Thomas Bach. Ça pourrait être un très beau symbole, mais chaque étape doit être menée avec sérieux, professionnalisme et engagement, comme nous avons fait depuis le début.

 
1 commentaire - Jeux Olympiques - Paris 2024 - Anne Hidalgo : " S'attacher à trouver un chemin qui fera trois gagnants "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]