L'URSS tient son héritier

Les Russes sont revenus de nulle part dans cette finale olympique. (Reuters)

Les Russes sont revenus de nulle part dans cette finale olympique. (Reuters)

L'équipe masculine du Brésil ne posera pas à côté de son homologue féminine sur la plus haute marche du podium. La Seleçao menait pourtant deux manches à zéro, obtenant même deux balles de match, mais s'est faite rattraper par une étonnante Russie, championne olympique au terme d'un tie-brak fou (3-2; 19-25, 20-25, 29-27, 25-22, 15-9). Il s'agit du premier titre pour l'héritière de l'URSS triplé médaillée d'or (1964, 1968, 1980).

Plus d'informations à suivre...

Le Sport sur votre mobile
à lire aussi